06/02/2015 15:44

Tous les quotidiens nationaux, à l'exception des Echos, ont vu leurs ventes reculer en 2014

Tous les quotidiens nationaux, à l'exception des Echos, ont vu leurs ventes reculer en 2014, malgré une forte hausse de leur audience numérique, selon les chiffres annuels de l'OJD.
Si Le Monde (-0,80%), Le Figaro (-0,97%) et La Croix (-1,61%) ont le mieux résisté à l'érosion des ventes, Libération (-7,71%), Aujourd'hui en France (-7,89%) et L'Equipe (-9,70%) accusent de fortes baisses.
Seuls Les Echos progressent, en hausse de 1,24%.
Sur l'année, Le Figaro (314.144 exemplaires) devance Le Monde (273.111 ex.) et L'Equipe (219.955 ex.).
Suivent Aujourd'hui en France (148.220 ex.), Les Echos (125.172 ex.),Libération (93.781 ex.) et La Croix (93.149 ex.).
En moyenne, les quotidiens nationaux ont reculé de 3,77% en 2014 -- hors L'Humanité, dont les ventes des derniers mois n'ont pas encore été communiquées.

Sur quatre ans, la baisse atteint 9,65%, selon La Correspondance de la presse, un chiffre qui dépasse les 20% pour Libération et L'Equipe.
Les ventes en kiosques ont, elles, reculé de 10% en 2014. Aujourd'hui en France (-6,30%) est le titre qui résiste le mieux, tandis que Libération chute de 18,26%. 

En parallèle, mais sans parvenir à compenser la chute du papier, la diffusion numérique de ces titres a fortement progressé (+42%). L'Equipe (+151%), Le Figaro (+70,88%) et Les Echos (+45,71%) enregistrent les plus fortes hausses. Seul Libération recule (-11,97%).
Pour autant, les ventes numériques ne représentent encore que moins de 10% de la diffusion des quotidiens nationaux.
Outre le recul de leur diffusion, les quotidiens subissent également une baisse de leurs recettes publicitaires, qui devrait atteindre -8,5% à -9% pour l'ensemble de la presse écrite en 2014 selon l'Irep.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Les plus vus