04/02/2015 11:03

Un des sites libyens de Total attaqué par un groupe armé

Un groupe armé a attaqué dans la nuit de mardi à mercredi un champ pétrolier situé au sud de Syrte, exploité conjointement par le groupe pétrolier français Total et la Compagnie nationale libyenne de pétrole (NOC), selon un porte-parole de la NOC. Dans un communiqué de presse, Total a déclaré aujourd’hui avoir été informé d’une attaque armée contre le champ pétrolier de Mabrouk, en Libye. 

«Un groupe armé inconnu a attaqué le champ mais le personnel a été évacué à temps», a déclaré à l’AFP Mohamed al-Herari qui n’a pas fait état de victimes parmi les employés de Total ou de la NOC. 

Toutefois, il a indiqué qu’il ignorait s’il y avait eu des victimes parmi les gardes des installations pétrolières, dépendant de l’armée régulière libyenne.

Syrte, ancien bastion des fidèles à l’ancien régime de Mouammar Kadhafi dans le centre de la Libye, est devenu un fief pour des groupes radicaux comme Ansar al-Charia. Le site d’Al-Mabrouk, à 100 km au sud de la ville de Syrte, est à l’arrêt, comme de nombreuses autres installations pétrolière libyennes, en raison notamment du fonctionnement ralenti des terminaux d’exportation.

Des affrontements se sont multipliés autour de ces terminaux pétroliers dans l’est du pays, à la suite d’une offensive en décembre des milices de Fajr Libya qui contrôlent la capitale et qui tentent de s’emparer de ces sites stratégiques.

Ailleurs sur le web

Vos réactions