22/01/2015 12:56

Les manifestations anti-Charlie Hebdo au Pakistan de plus en plus importantes !

Des milliers de personnes ont défilé jeudi dans la métropole pakistanaise Karachi (sud) pour dénoncer la publication, la semaine dernière, d'une caricature de Mahomet en Une du journal satirique français Charlie Hebdo.
Il s'agit de la plus importante manifestation anti-Charlie Hebdo organisée au Pakistan depuis l'attaque contre le journal satirique français, fatale à 12 personnes, le 7 janvier.  
"A bas Charlie Hebdo, à bas les blasphémateurs", ont scandé les manifestants réunis à l'initiative du Sunni Tehreek, un mouvement
politico-religieux né au début des années 90 pour défendre les intérêts des barelwis, une école de pensée opposée à l'islam plus conservateur des déobandis.
Si les barelwis ont longtemps été considérés comme plus pacifiques et moins conservateurs que les déobandis, école ayant nourri la mouvance talibane, ils semblent toutefois s'être radicalisés au cours des dernières années sur des questions comme le blasphème.
La loi sur le blasphème prévoit jusqu'à la peine de mort pour quiconque "insulte" Mahomet au Pakistan, où les autorités ont dénoncé à l'unisson la publication d'une caricature du prophète de l'islam dans le numéro des "survivants" de Charlie Hebdo.
Un photographe de l'AFP avait été grièvement blessé par balle vendredi dernier dans une petite manifestation anti-Charlie Hebdo à Karachi qui avait tourné à la confrontation entre forces de l'ordre et protestataires.
Des partis islamistes ont appelé à de nouvelles manifestations vendredi à travers le Pakistan, géant de près de 200 millions d'habitants où les caricatures de Mahomet ont certes choqué sans toutefois mobiliser de grandes foules.
En Afghanistan voisin, une cinquantaine de personnes ont manifesté pacifiquement jeudi près de l'ambassade française à Kaboul en chantant "France, tu es le diable".

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Jemenervesurcommande
22/janvier/2015 - 20h01

Que dire devant un tel niveau de connerie, d'intolérance, de violence... est ce que cela sert d'ailleurs à quelque chose de réagir, de dialoguer ?

Entre ceux qui sont vraiment des fanatiques avec lesquels il ne sert à rien de parler.

Ceux qui qui n'ont rien à foutre de leur journée et manifestent par la violence pour occuper le temps.

Ceux qui aiment cramer, détruire par plaisir et se servent de ce prétexte.

Ceux qui sont instrumentalisés sans s'en rendre compte.

Ceux qui sont utilisés et qui le savent très bien mais à qui cela ne déplait pas.

Je le redit, est ce que cela sert à quelque chose de commenter ?

Portrait de scoflieds
22/janvier/2015 - 14h57

tout a fais daccords arretons dacheter avec les pays qui brules le drapeaux francais

Portrait de Ln2GG
22/janvier/2015 - 14h21

Oh les pauvres ils sont des millers à 'manifester' (enfin a bruler et tuer tout sur leur passage), nous nous sommes des millions à défendre nos idées de liberté! Qu'ils 'manifestent' si ça leur chantent, ils ne nous dirigerons pas, jamais.

Portrait de Rimlax
22/janvier/2015 - 14h16 - depuis l'application mobile

Mais quels guignols.... Il suffirait de jeter 1 visa pour la France au milieu de cette manifestation, il y aurait 50 morts...

Portrait de NicoFromLaHaut
22/janvier/2015 - 13h29

Si ça les occupe...

Allez, on passe à autre chose.

Portrait de Block
22/janvier/2015 - 13h21
Mick-88 a écrit :

Hé ! Hé !

Et devinez qui il y a derrière tout ça ?

Et qui avait l'argent pour ressortir les anciennes caricatures publiées et provenant du numéro de Jyllands Posten de 2005, un quotidien Danois et les diffuser dans les quartiers pauvres en faisant croire que c'est l'avant-dernier numéro de Charlie Hebdo, celui qui a motivé les assassinats ???

Et puis ils sont au Top les Pakistanais !!

 

Je voyais hier des images du Pakistan, ou durant une manifestation, symboliquement, ils brulaient une marionnette du Président Français, et un drapeau tricolore.

 

Sauf que la marionnette avait la tete de Sarkozy, et le drapeau c'etait celui de l'Italie !! smiley