17/01/2015 07:19

A Londres, on s'arrache le nouveau numéro de Charlie Hebdo deux jours après sa sortie en France

Des centaines de personnes ont fait la queue à Londres au petit matin et parfois pendant de longues heures pour acheter le nouveau numéro de Charlie Hebdo, disponible au Royaume-Uni seulement deux jours après sa sortie en France.

A South Kensington, un quartier du sud-ouest londonien où réside une importante communauté française, environ 200 personnes ont attendu l'ouverture des portes de deux librairies vendant l'hebdomadaire satirique, cible d'un attentat meurtrier la semaine dernière à Paris.

Et quand, à 8H15 GMT, l'établissement "La Page" les a laissés entrer, les clients se sont rués pour tenter de se procurer l'un des 360 exemplaires reçus par la boutique, vendus 3,50 livres pièce (4,60 euros, contre 3 euros en France).

"Je vais l'encadrer pour l'accrocher au mur", a déclaré Matthew Acheson, un compositeur de 35 ans. "On devrait pouvoir écrire ce que l'on veut sans subir les intimidations de croyances ou de systèmes archaïques. Il ne s'agit pas seulement de l'islam mais de toutes les formes de religion", a-t-il dit.

"Tous les journaux du pays devraient publier la photo de la une" de Charlie Hebdo, représentant une caricature du prophète Mahomet tenant une pancarte "Je suis Charlie", a ajouté M. Acheson.

Dans leur majorité, les médias britanniques ont décidé de ne pas publier ce dessin. La librairie a indiqué de son côté ne pas avoir hésité à vendre l'hebdomadaire.

"Nous n'avons pas peur, nous faisons ce que nous estimons juste", a déclaré un employé ajoutant: "nous n'avons pas l'intention d'offenser qui que ce soit, même si je comprends parfaitement pourquoi certaines personnes n'apprécient pas" Charlie Hebdo.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de pool one
17/janvier/2015 - 14h58

C'est pour ça qu'il n'y en a plus chez nous !!!