15/12/2014 16:05

L'UMP démet de ses fonctions Fatima Allaoui, secrétaire nationale, adhérente d'un parti d'extrême droite

L’UMP a démis de ses fonctions une secrétaire nationale, Fatima Allaoui, car celle-ci était également adhérente depuis un mois d’un petit parti d’extrême droite allié au FN, le Siel, a indiqué le parti lundi dans un communiqué.

«Mme Allaoui, conseillère régionale UMP de Languedoc-Roussillon (...), a admis avoir adhéré il y a un mois à un parti d’extrême droite. Dans ces conditions, sa responsabilité de secrétaire nationale lui est retirée», indique Nathalie Kosciusko-Morizet, vice-présidente déléguée de l’UMP.

Quelques instants plus tard, NKM a twitté les mots suivants: «Confiance trahie par Fatima Allaoui. Aucun rapprochement avec l’extrême droite ne sera toléré».

Mme Allaoui faisait partie d’un train de nominations dévoilé par l’UMP vendredi.

«J’ai proposé cette jeune femme. J’ai trouvé qu’elle avait un parcours de qualité. C’est une jeune femme qui avait à la fois des compétences, conseillère régionale de Languedoc-Roussillon, et par ailleurs un parcours issu de la diversité, et je souhaite promouvoir dans l’organigramme du parti des personnes au profil différent», avait indiqué la numéro deux du parti dans la matinée.

Elle avait précisé n’être «absolument pas» au courant de l’appartenance de la jeune femme au Siel, une information révélée par Libération dimanche soir sur son site.

Mme Allaoui n’a pu être jointe par l’AFP. A Libération, elle a expliqué avoir «fait une crise d’adolescence politique». Elle aurait «demandé leur soutien» au Siel «par désespoir de cause et pour augmenter (ses) chances d’être élue», selon le quotidien.

De son côté, le président du Siel, Karim Ouchikh, a affirmé à l’AFP que Mme Allaoui avait adhéré à son microparti «il y a 30 jours, par internet»,

Nicolas Sarkozy, président de l’UMP, avait affirmé samedi, devant quelque 600 cadres du parti, qu’il n’accepterait «jamais aucun accord avec le FN, ni local, ni régional, ni national. Ceux qui se laisseraient aller à de tels accords, ils devront quitter le parti, ou on les en fera partir».

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Koro
16/décembre/2014 - 06h07

Et pendant ce temps, Sarko est toujours à l'UMP

Portrait de Imanol
15/décembre/2014 - 22h26

Magnifique cette affaire. Tellement révélateur de la promotion raciste que fait l'ump, on te nomme parce que tu es de telle ethnie ou religion. Bravo

Portrait de Le Pérugin
15/décembre/2014 - 20h19
Donquichoque a écrit :


Histoires de vases communiquant..Sébastien Chenu, ex-secrétaire national UMP rejoint le FN..après ils diront que c'est la faute à Hollande !..

au PS, ce sont les élécteurs qui rejoignent le FN, ça devrait plus vous inquiéter que ce transfuge de pacotille, et la faute à qui ?smiley

Portrait de Tarmac
15/décembre/2014 - 17h51
grangette a écrit :

Sarkozy ne veut pas d'accord avec le FN mais il prend bien les mêmes idées alors la cohérence! les français choisiront l'original à la copie

Il avait siphonné les voix des électeurs du FN avec de la démagogie bien présentée, mais la prochaine fois ça ne marchera plus la ficelle est cassée smiley