07/11/2014 11:47

Un drone a survolé dans la nuit de jeudi à vendredi la centrale de Marcoule, dans le Gard

Un drone a survolé dans la nuit de jeudi à vendredi la centrale nuclaire de Marcoule a-t-on appris d'une source proche du dossier.
Des radiogoniomètres militaires ont été mis à la disposition des gendarmes chargés de protéger les centrales nucléaires françaises afin de tenter de surprendre les personnes pilotant les drones qui survolent le parc nucléaire français depuis début octobre.

En France, le survol des centrales nucléaires est interdit dans un périmètre de 5 kilomètres et de 1 000 mètres d'altitude. Il est passible jusqu'à un an d'emprisonnement et 75 000 euros d'amende.

Ce matin, deux jeunes ont été mis en examen pour "survol volontaire d'une zone interdite par un aéronef" et remis en liberté sous contrôle judiciaire deux jours après avoir été interpellés avec deux drones à proximité de la centrale nucléaire de Belleville-sur-Loire (Cher).

Ailleurs sur le web

Vos réactions