Rechercher

05/11/2014 10:40

La vidéo d'un coach en séduction provoque la colère sur Internet - Regardez

Un coach en séduction est au coeur d'une polémique, à tel point que des conférences qu'il devait donner ont été annulées d'urgence.

Il est reproché à Julien Blanc, dans une vidéo, de faire "l’apologie d’une version de la séduction des Japonaises unanimement dénoncée sur la Toile comme sexiste et raciste.", rapporte Le Parisien.
Dans cette séquence tournée lors d'une conférence portant sur l’art de séduire les jeunes femmes, on le voit aborder des techniques face à de jeunes hommes "écoutant religieusement".

Mais surtout, il conseille "de jeter son dévolu sur des Japonaises, réputées, selon lui, pour ne jamais dire non.", peut-on lire.
Il déclare: « A Tokyo, si vous êtes un homme blanc, vous pouvez faire ce que vous voulez. (...) Au début, je ne savais pas jusqu’où je pouvais aller, mais deux jours plus tard, je leur attrapais la tête et, hop, contre ma b… » , tout en mimant le geste. 

Et de conclure:: « Même en abordant un groupe, je les attrapais une par une en faisant pareil. Je n’ai jamais été aussi heureux. »

On voit également Julien Blanc agir dans une rue de Tokyo, avec deux Japonaises, en mimant une scène de fellation.
Sur Twitter, les réactions sont vives, et un hashtag a même été créé "#TakeDownJulienBlanc", qui signifie "Faites tomber Julien Blanc".

Une pétition a même été lancée sur le Net pour faire annuler les conférences de ce coach qui promet sur son site, comme le rapportent nos confrères, de « permettre à n’importe qui, peu importe son niveau, de se mettre bien avec des femmes rapidement ».
Rima Achtouk, militante chez Osez le féminisme, ne cache pas sa colère dans Le Parisien: « Il s’agit d’un cumul de sexisme, de culture du viol et de racisme rare et choquant. Cette violence n’est même pas déguisée.. Le plus grave, c’est qu’un public jeune aura peut- être accès à cette vidéo et n’en verra pas forcément le danger. La mobilisation doit donc se poursuivre pour qu’il ne puisse plus enseigner comment devenir un agresseur. »

Sollicité, Julien Blanc, qui touche entre 240 et 2 400 euros par prestation, n'a pas souhaité répondre.

Mais selon le site JapanSubculture, si le jeune homme décide de revenir au Japon, il pourrait être arrêté pour "agression sexuelle", comme le stipule le Code pénal du pays.

Regardez:

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Beast
5/novembre/2014 - 14h33 - depuis l'application mobile
ParasitA a écrit :

Le nem c'est Chinois, pas Japonais. Vous allez finir avec un coup de Sabre (de Samuraï ndlr) à travers la tête smiley . Je ne comprends toujours pas comment un Français peut continuer à confondre Chinois et Japonais. à part les yeux bridés mais même la sonorité de la langue et totalement différente (ils n'utilisent même pas la même ecriture!!!), la culture et les moeurs sont totalement différents, la gastronomie idem (sushi et soupe Udon VS Nem , vapeur, Wok...). Bref... Pour en revenir au sujet de l'article, un bon Seppuku serait le plus approprié. 

Et d'ailleurs l'écriture japonaise est directement emprunté aux chinois même si avec le temps elle s'e distingue

Portrait de Beast
5/novembre/2014 - 14h33 - depuis l'application mobile
ParasitA a écrit :

Le nem c'est Chinois, pas Japonais. Vous allez finir avec un coup de Sabre (de Samuraï ndlr) à travers la tête smiley . Je ne comprends toujours pas comment un Français peut continuer à confondre Chinois et Japonais. à part les yeux bridés mais même la sonorité de la langue et totalement différente (ils n'utilisent même pas la même ecriture!!!), la culture et les moeurs sont totalement différents, la gastronomie idem (sushi et soupe Udon VS Nem , vapeur, Wok...). Bref... Pour en revenir au sujet de l'article, un bon Seppuku serait le plus approprié. 

Et d'ailleurs l'écriture japonaise est directement emprunté aux chinois même si avec le temps elle s'en distingue

Portrait de boulay
5/novembre/2014 - 13h33
ParasitA a écrit :

Le nem c'est Chinois, pas Japonais. Vous allez finir avec un coup de Sabre (de Samuraï ndlr) à travers la tête smiley . Je ne comprends toujours pas comment un Français peut continuer à confondre Chinois et Japonais. à part les yeux bridés mais même la sonorité de la langue et totalement différente (ils n'utilisent même pas la même ecriture!!!), la culture et les moeurs sont totalement différents, la gastronomie idem (sushi et soupe Udon VS Nem , vapeur, Wok...). Bref... Pour en revenir au sujet de l'article, un bon Seppuku serait le plus approprié. 

Le nem n'est pas d'origine chinoise...

Le nem vient du... attention, c'est subtil : Viêt Nam.

Quitte à la ramener, autant le faire bien, ça vous évitera de passer pour un boulet doublé d'un inculte.

Portrait de Beast
5/novembre/2014 - 11h58 - depuis l'application mobile

Ce type est juste un violeur mais si ça lui va

Portrait de Beast
5/novembre/2014 - 11h57 - depuis l'application mobile

Ce que cet attardé ne comprend pas c'est que les japonaises à qui il fait ça ne se laisse pas faire par approbation juste par ce qu'elle ne dise rien ou ne se débatte pas c'est juste qu'elles sont complètement soumises et n'aurait aucun geste violent ou de rejet (qui s'expliquerait totalement) comme chez nous. Touché une femme ne se fait pas au japon même la bise est très mal poli et les mets très mal à l'aise alors face à un tel comportement...

Portrait de Ln2GG
5/novembre/2014 - 10h52

A vomir le type!