29/09/2014 11:45

Morandini Zap: Un homme hacke des cartes sans contact en quelques minutes dans le métro

Hier soir, M6 consacrait sa soirée aux dangers liés à la vie privée, dans "Zone Interdite".
Et si vous pensiez que les cartes sans contact étaient sécurisées, le rédacteur en chef d'un magazine informatique a tenté de prouver le contraire dans le métro parisien.
Une méthode néanmoins mise en doute par d'autres interlocuteurs du reportage.

Regardez

 

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de steff03
29/septembre/2014 - 17h31
elefan7 a écrit :

tous les commercants des lors qu'ils ont en main la carte n'ont pas besoin d'ordinateurs pour avoir ces informations si ca se limite au nom et numero de carte et a la date d'expiration sachant que l'historique des achats n'apportent pas grand chose en terme d'infos....d'ailleurs le reportage ne precise pas si il y a moyen d'obtenir le code a 3 chiffres indispensable pour faire une commande en ligne qu'on a quand on a la carte en main....

 

encore un reportage pour faire du sensationnel alors que les informations obtenues de cette maniere ne presentent aucun risque....

Je vous confirme (même si ce n'est pas précisé dans le reportage pour éviter, je suppose, que trop de monde se mettent à pratiquer cette technique) que le numéro à 3 chiffres au dos de la carte est disponible puisqu'il fait partie des données transférées.

Tous les systêmes sans fil (wifi, bluetooth, ondes radio...) sont très vulnérables et facilement piratables.. quelques recherches sur internet vous en donneront la preuve...

Après il ne faut pas devenir parano, mais ce système de paiement n'est absolument pas sécurisé...

Portrait de bjf56fr
29/septembre/2014 - 13h30

Ma nouvelle carte est équipée de ce système de paiement sans contact et c' est bien pratique. Je vérifie mes comptes très souvent et pour mes achats sur internet  j' utilise des numéros fictifs fournis par une application de la banque.

De plus mes paiements sont différés donc j' aurai le temps de réagir.

Bref je ne suis pas inquiet avec ces nouveaux moyens de paiement.