29/08/2014 08:03

Jérôme Lavrilleux menace: "Si on m'exclut de l'UMP dans le cadre de l'affaire Bygmalion, je parlerai !"

C'est clairement une menace ! Jérôme Lavrilleux, qui pourrait être exclu de l'UMP en raison de son implication dans l'affaire Bygmalion, a averti que s'il était exclu il "parlerait".

Il s'exprime dans un entretien au Le Parisien:

"Pour le moment je me tais. Mais si on m'exclut de ce parti auquel j'appartiens depuis vingt-cinq ans, alors je reprendrai ma liberté de parole et je parlerai", avertit Jérôme Lavrilleux.

Et de poursuivre sur le même ton : "si on m'exclut de l'UMP, ça se réglera devant les tribunaux. J'ai déjà pris plusieurs avocats."

L'ancien directeur de cabinet de Jean-François Copé qui est sous le coup d'une suspension par l'UMP se dit "déterminé à aller jusqu'au bout" pour contester la procédure d'exclusion lancée contre lui fin juin.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Ridley
10/septembre/2014 - 03h56
Caramella a écrit :

Qu'il s'en aille au PS

ça existe encore le ps

Portrait de Ridley
10/septembre/2014 - 03h56
Soso87 a écrit :

C'est ça quel menteur

Ou pas

Portrait de Ridley
10/septembre/2014 - 03h56

Qu'il le fasse maintenant

Portrait de isidore6
29/août/2014 - 22h07 - depuis l'application mobile
Portrait de Marine-One
29/août/2014 - 11h41

Je sais rien mais je dirai tout !

je sais tout mais je dirai rien !

Choisis vite mon gars !  Tu nous fatigues !

Portrait de GIGI
29/août/2014 - 11h02

Donc ce petit monsieur sait des choses qu'il cache a la justice!!!

De plus en plus écoeurant.

Portrait de arparigo
29/août/2014 - 09h46

C'était pas l'objectif de toute cette histoire que de mettre à plat les problèmes de la famille UMP.

En même temps, il a expliqué devant la France entière que son patron Copé et que le candidat Sarkozy ne svaient rien. Donc s'il parle (et cela semble grave dans son ton, pas juste que le fait que Pierre ou Paul soit un peu mouillé) c'est que soit il a menti, soit il n'y a rien.

En tous les cas, il ne redore en rien ni les partis politiques, ni les fonctions électives (conseiller général puis député européen), ni la vie publique en général.

Portrait de taras
29/août/2014 - 09h43

Donc il sait qu' il y a de la MAGOUILLE.

Portrait de stephaned06
29/août/2014 - 09h27 - depuis l'application mobile

Que pourrait il dire? Il nous refait le coup de tous ces seconds couteaux qui ont menacé depuis des années de faire sauter la république ,avant de disparaître de la scène politique.

Portrait de deelite
29/août/2014 - 09h08

Il faut parler Monsieur !

Portrait de dan001
29/août/2014 - 08h36

Je signal à Mr Lavrilleux, qu'une enquete est toujours en cours sur l'affaire Bymalion, donc si Mr Lavrilleux fait obtruction à l'enquete et bien il doit être convoqué par la police pour s'expliquer.

On parle de l'affaire Bygmalion :

"faux et usage de faux", "abus de confiance" et "tentative d'escroquerie" et pour finir recel de favoritisme.

 

Portrait de glem4834
29/août/2014 - 08h27

Encore un que l'on va retrouvé "suicidé"...d'un coup de couteau dans le dos

Portrait de Razyiel
29/août/2014 - 08h26 - depuis l'application mobile
jegore a écrit :

Une balance ce mec !!!

quant il sagit de l'argent des honnetes citoyens ou du pays c'est un service rendu a la nation !

Portrait de piedsdansleplat
29/août/2014 - 08h09

mais qu'il parle sans condition. C'est de l'avenir de notre Pays qu'il s'agit. Ce sont ces gens dirigeants de l'UMP qui s'apprête à prendre le destin de la France en main.

Portrait de mav2300
29/août/2014 - 07h55

Il est pas bien le jeune homme de s'en prendre au sommet du pouvoir....ou alors il est suicidaire...

Portrait de KERCLAUDE
29/août/2014 - 07h25

Il n'a pas honte cet homme là, il magouille les comptes de son parti surement pas de sa propre initiative à mon avis, il passe à la télévision pour couvrir ses 'copains', ensuite il est élu au parlement européen et maintenant il veut imposer ses conditions ou il dénonce ses 'copains'; Un vrai politicien.