01/07/2014 12:29

EuropaCorp, la société de production de Luc Besson, en discussions avec le géant de la vidéo à la demande Netflix

Europacorp, la "mini major" de Luc Besson, met le turbo dans la production de séries télévisées avec un premier succès sur le marché américain et des discussions avec le géant de la vidéo à la demande Netflix, a dit son directeur général Christophe Lambert.

Il explique auprès de l'AFP: "Nous avons des discussions avec Netflix, pour produire des séries pour eux, aussi bien en France qu'à l'international. Mais rien n'est abouti. L'arrivée de Netflix c'est une très bonne nouvelle pour les producteurs, c'est un nouveau client."

Et d'ajouter: "La VOD pour l'instant est un marché très local, il y a des frontières numériques qui fonctionnent, vous ne pouvez pas commercialiser vos droits en VOD mondialement avec une plateforme, on doit faire des deals spécifiques par pays. Mais je ne suis pas sûr que les frontières numériques résistent très longtemps."

"En France pour l'instant la VOD est destructrice de valeur parce qu'elle n'est pas à son prix. Le gâteau est trop petit et il y a trop de parts dans le gâteau parce qu'il y a trop d'intermédiaires. On réfléchit à une solution qui reviendrait à désintermédiatiser la diffusion numérique, c'est à dire que les ayants droit se regrouperaient pour opérer des plateformes de diffusions numériques et de commercialiser directement auprès du consommateur. Il y a des discussions en cours (...) un peu plus largement qu'au stade français. Cela existe déjà aux Etats-Unis avec Epix ou Hulu. Les groupes de télévision ont essayé mais n'y sont pas arrivés, c'est un peu compliqué pour les groupes de TV en France de se parler.", a-t-in conclu.

Ailleurs sur le web

Vos réactions