30/05/2014 12:29

NBA/Racisme: L'ancien patron de Microsoft Steve Ballmer aurait signé un accord pour racheter les Los Angeles Clippers

L'ancien patron de Microsoft Steve Ballmer aurait signé un accord pour racheter les Los Angeles Clippers pour deux milliards de dollars, une opération que l'actuel propriétaire, Donald Sterling, ne pourrait empêcher, contrairement à ce qu'il affirme.

Malgré la tâche indélébile laissée par les propos racistes de Donald Sterling, les Los Angeles Clippers sont peut-être devenus jeudi l'équipe de NBA la plus chère de l'histoire.

Selon les principaux médias américains qui citent sans les nommer des sources proches du dossier, Ballmer est parvenu à un accord avec Shelly Sterling, l'épouse de Donald qui détient 50% de l'équipe.

L'ancien N.1 du géant de l'informatique Microsoft, dont la fortune personnelle se monte à 20 milliards de dollars, a mis sur la table deux milliards de dollars (1,75 Mds EUR) pour prendre le contrôle à 100% des Clippers.

La somme est astronomique pour une équipe sans palmarès, achetée en 1981 12 millions de dollars par Sterling et valorisée encore peu par le magazine Forbes à 550 millions de dollars.

L'accord signé entre Ballmer et Shelly Sterling a été transmis à la Ligue nord-américaine de basket-ball (NBA) pour qu'elle donne son accord. Toutes les parties sont décidées à agir vite alors que la NBA avait prévu de réunir son comité directeur mardi pour statuer sur cette affaire Sterling qui l'empoisonne depuis plus d'un mois.

Si aucune officialisation n'est venue de la NBA, de la famille Sterling ou de Ballmer, l'un des consortiums candidats au rachat, articulé autour de Larry Ellison et d'Oprah Winfrey, a annoncé qu'il s'était retiré de la course.

L'ancienne star de la NBA Magic Johnson, un temps intéressé par les Clippers, a félicité de son côté Ballmer et assuré les supporteurs de l'équipe qu'ils étaient désormais entre de bonnes mains.

Plus tôt dans la journée de jeudi, Sterling avait menacé d'attaquer en justice la NBA et agité son droit de véto en cas de rachat.

Mais la chaîne de télévision ESPN et le quotidien USA Today rapportaient dans la soirée que le milliardaire de 80 ans a été déclaré inapte mentalement à prendre des décisions sur la gestion de la fondation familiale, ce qui fait de son épouse, dont il est séparé mais pas divorcé, la seule décisionnaire.

Par la voix de son avocat, Me Maxwell Blecher, il a tout de même menacé d'attaquer la NBA en justice.

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de bide17
30/mai/2014 - 15h18 - depuis l'application mobile

Tenir des propos racistes, lui aura permis de s'enrichir...
C'est pas une fin très morale cette histoire.