28/05/2014 10:05

20 Minutes confirme des discussions entre les trois journaux gratuits

Le président de 20 Minutes Olivier Bonsart a confirmé mardi l'existence de discussions entre les trois titres français de presse gratuite d'information, alors que des informations de presse ont fait état de négociations pour un rapprochement dans le secteur.

Interrogé sur des négociations en vue d'un rachat de son titre, le président de 20 Minutes a confirmé lors d'une conférence de presse que des discussions entre les trois gratuits avaient bien lieu, mais assuré que "rien de très concret n'en ressort[ait]".

En mars, la Lettre de l'Expansion évoquait des discussions entre TF1, propriétaire de Metronews, et le groupe Bolloré, qui détient Direct Matin, afin de racheter 20 Minutes. Selon la publication, les coactionnaires de 20 Minutes, le groupe suédois Schibsted et Sipa-Ouest France, souhaitent s’en séparer.

"Très clairement aujourd'hui, le marché dit qu'il y a un gratuit en trop", a estimé Olivier Bonsart , rappelant que "la France est le seul pays où il y a trois gratuits".

Le président du quotidien a rappelé qu'en 2013, 20 Minutes, Direct Matin et Métro avaient accusé à eux trois 18 millions d'euros de pertes, avant de souligner la position de 20 Minutes de leader de la presse gratuite d'information avec une part de marché qui atteint 50% sur le premier trimestre de 2014.

Interrogé sur une éventuelle disparition de la version papier du quotidien gratuit, Olivier Bonsart, qui préfère désormais parler d'"un +pure-player+ qui édite un journal" plutôt que d'"un +print+ [journal papier, en français] qui a aussi un site internet", a expliqué que "l'entreprise est organisée pour que ça n'aie aucune importance".

"Aujourd'hui nous sommes une entreprise numérique, on verra bien...", a-t-il dit, précisant que 13% du chiffre d'affaires de 20 Minutes était généré par le numérique.

Le quotidien a également indiqué qu'il lancerait une nouvelle application "d'ici la rentrée", qui permettra d'agréger les flux RSS d'autres sites médias, ainsi que les flux Twitter et Facebook de l'utilisateur.

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions