18/05/2014 14:00

Anne Sinclair s'exprime sur le film sur DSK avec Depardieu: "Je n'attaque pas la saleté, je la vomis"

Pour la première fois, dans une tribune publiée par le Huffington Post qu'elle dirige, Anne Sinclair réagit au film sur DSK avec Gérard Depardieu, disponible en VOD depuis hier.

Une tribune intitulée: Dégoût.

Extraits

(...) Je n'ai pas l'habitude, dans ces colonnes, de faire part de mes sentiments personnels.

Mais comme le personnage de Simone dans le film "Welcome to New York" prétend me représenter, je veux seulement dire ici mon dégoût.

Dégoût, d'un film où l'exhibition permanente du corps de Gérard Depardieu, présentée comme une audace, donne en fait le haut le cœur.

Dégoût des dialogues minables et grotesques.

Dégoût de la façon dont M. Ferrara représente les femmes, ce qui doit illustrer ses propres pulsions.

Dégoût enfin et surtout du soi-disant face à face des deux personnages principaux, où les auteurs et producteurs du film projettent leurs fantasmes sur l'argent et les juifs.

Les allusions à ma famille pendant la guerre sont proprement dégradantes et diffamatoires.

Elles disent le contraire de ce qui fut.

Mon grand-père a dû fuir les nazis, et a été déchu de sa nationalité française par le gouvernement de Vichy.

Mon père a rejoint la France Libre et a combattu jusqu'à la Libération.

Dire autre chose relève de la calomnie.

Je ne pensais pas avoir à défendre aujourd'hui leur mémoire devant des attaques aussi clairement antisémites, motivées chez le réalisateur sans doute par ses propres problèmes, et chez le producteur par son goût du profit.

Cela étant, je ne ferai pas à Messieurs Ferrara et Maraval le plaisir de les attaquer en justice. I

ls l'ont dit, ils n'attendent que cela.

Je n'attaque pas la saleté, je la vomis.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de gabin
19/mai/2014 - 10h12 - depuis l'application mobile

c est la même méthode qu Alexandre arcade. ..en France c est facile pour certain. ..quand on est critiqué ou dérangé. ..on fait appel à l antisemitisme

Portrait de Dkdence
19/mai/2014 - 10h00

pfff des conneries oui.. d'un coté c'est qu'un film, il n'a jamais été dit qu'il représentait la vérité.. puis d'un coté quand on voit ce qu'a fait son mari et elle ne divorce pas faut pas s'étonner non plussmiley    Si elle aime reser avec le gros pervers beurk smiley

Portrait de KERCLAUDE
19/mai/2014 - 07h39

Dégout, c'est vraiment le mot qui correspont à votre ancien mari à cause de son comportement connu de tous, mais tout le monde savait et se taisait, donc dégout envers ces gens.

Portrait de Mado75
18/mai/2014 - 20h08

 

Je viens de visualiser le film Welcome to New York. Les scènes d’orgies sexuelles sont très hot ; bonne « mise en bouche » incarnation de l’individu DSK le personnage est vite planté et dans tout ce qui bouge !!  

En ce qui concerne le personnage de Mme Bizet je ne comprends pas le procès fait par Anne Sinclair à M. Ferrara

 

 Pourquoi Mme Sinclair n'a pas attaqué en procès Mme Catherine Rambert et M. Renaud Revel, pour les lignes qui figurent dans leur ouvrage "Madame DSK un destin brisé" chez first document, édité en juin 2011, pages 14 et 15 de ce livre où apparaissent les personnages "insignifiants" dans la vie du couple DSK : M. Moscovici, Elisabeth Badinter, Rachel Kahn, Daniela et Jean Fridmann, Anne  Hommel, Ramzy Khiroun, Stéphane Fouks, Gilles Finchelstein et M. Maurice Lévy ? Beaucoup d’ouvrages laissent apparaitre les travers sexuels de DSK le meilleur : Cassandre « DSK les secrets d’un présidentiable » Plon édité en mai 2010. Je dois reconnaitre que dans ce film Gérard Depardieu donne, cède, interprète une seule chose que ne possèdent pas ces deux personnages ;  l’une le pouvoir,  l’autre addictif au sexe, M. Depardieu  donne une âme à DSK mais c’est un acteur qui lui connait bien son métier c’est un grand professionnel. Le rôle qui est occupé dans  ce long métrage, est le mensonge, comme dans la vie de ces deux personnages qui mentent même encore aujourd’hui. Pour cela le film de M. Ferrara est à méditer. Pas de sentiments entre DSK et Sinclair de la stratégie, de l'image, des bons sentiments, la tête haute, le fric, la position sociale, le rang dans le monde pas n'importe lequel, tout cela transpire pue dans ce film qui est très proche de la vie de ces deux « cancrelats » 

 

Portrait de tchoupa33
18/mai/2014 - 19h12

Et elle n'était pas "dégouté" de vivre avec un personnage aussi pervers ?

Portrait de Merlette80
18/mai/2014 - 19h12

Dégoût d'avoir vécu si longtemps avec DSK ?

Portrait de Volques
18/mai/2014 - 18h52

C'est évident qu'elle n'est pas d'accord sur ce film ! il faut assumer les conneries de son ex ! 

Portrait de Miss Toulouse

Anne Sinclair je vous admire. Ne changez pas!

Portrait de lyse
18/mai/2014 - 17h58

on a retrouvé le portable de dsk ?

Portrait de Insrop
18/mai/2014 - 17h01
marklongbert a écrit :
Ferrara et Depardieu ont tout compris ! En fait, ce que veut la petite élite c'est de réhabiliter à n'importe qui prix DSK ! Les membres de cette élite ne supportent pas d'être condamnés par la justice car ils se croient au-dessus des lois ! Ils sont totalement égotiques et s’ils pouvaient, ils marcheraient sur l’eau ! De toute façon, ils n’éprouvent que du mépris pour nos institutions car ils ne sont pas là pour servir la France qui n’est pour eux qu’une poule d’or ! A force de bizarreries, on finit par comprendre les véritables relations qui liaient DSK à Sinclair ! Pendant longtemps, on a cru qu'elle soutenait un mari politicien or elle voulait juste utiliser sa fortune pour en faire un président car tout ce qui l'intéresse c'est le pouvoir ! En accord avec l'élite à laquelle elle appartient, elle voulait faire de DSK non seulement le président de la France mais sans doute aussi du monde... C'est pour cette raison que DSK pérorait souvent sur "la gouvernance mondiale" ! DSK en avait marre de ses ambitions, du rôle qu'elle et d'autres voulaient le voir jouer alors il s’appliquait à tout faire "capoter" ! smiley Par sa sexualité démentielle en France comme aux USA, il voulait non seulement la salir mais également décourager les espoirs insensés de leurs amis et alliés ! Ces gens doivent être drôlement déçus car ils ont réussi à le hisser jusqu'à la présidence du FMI et presqu’à la tête de la France... Malgré tout ces gens ne s'avouent pas vaincus pour autant car ils sont en train de le réhabiliter... Anne Sinclair continue à jouer le jeu, pas parce qu'elle est encore amoureuse de DSK mais c'est bien parce que DSK a toujours été le pion de l’élite dont elle fait partie !

+1000

 

Ca serait une bonne base pour faire un bon scénario et un film intéressant comme le cinéma français n'en produit plus.

 

Je pense avec nostalgie à un film comme Le Sucre avec Carmet, Piccoli... et Depardieu.

Portrait de rainette78
18/mai/2014 - 15h39

C'est quoi cette hilstoire de soumission????

Elle l'a défendu, mais après elle a divorcé, ce qui prouve qu'elle n'acceptait plus rien de lui.......quelle haine!!! envers madame Sinclair.....

Portrait de rainette78
18/mai/2014 - 15h37

Bravo madame Sinclair

 

le film ne marchera pas....

Portrait de bide17
18/mai/2014 - 15h24 - depuis l'application mobile

Ce film ne m'attire pas.
Mme Sinclair a soutenu un mari qu'elle a aimé et avec qui elle a partagé 20 ans. Je respecte cela... L'amour peut parfois permettre de déraisonner.
Sinon ce film semble véhiculer des idées antisémites. Je n'ai pas de goût pour ce genre de propos.

Portrait de Insrop
18/mai/2014 - 15h23

Le dégoût, c'est elle et ceux qui ont soutenu le Perv qu'ils l'incarnent en sachant que c'était un détraqué de classe mondiale, et cela dans l'espoir de belles places et dans le cas de Sinclair la place de 1ère dame.

Portrait de phfr
18/mai/2014 - 14h07

et elle vomit dsk????

Portrait de mediamat77
18/mai/2014 - 14h03

C est très violent...