31/03/2014 14:51

Morandini Zap: Ils ont quitté leur studio parisien pour une villa à Bali

Hier, avant la soirée électorale, TF1 programmait le magazine "Sept à huit". Pour l'un des reportages, les journalistes se sont rendus à Bali, en Indonésie, où ils ont rencontré Pierre-Jean et Claudine.

Le couple de retraités a quitté leur appartement en banlieue parisienne, pour une villa à Bali. "Sans le mobilier, la villa nous a coûté 110.000 euros. Je ne me voyais pas finir mes jours là-bas [en France]", explique Claudine.

Depuis leur installation, le couple n'a pas remis les pieds en France depuis un an.

Regardez

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Arielle_Seme
31/mars/2014 - 16h49

Tout beau, tout nouveau, normal !

Mais indépendamment du côté moral, ça doit être très chiant à la longue sauf si on s'intégre peu à peu à la vie locale, ce qui impose d'avoir un minimum d'activité - marchande ou caritative/associative - de parler la langue, etc... un peu comme Jacques Brel aux Marquises ne vivait pas en marge et apportait quelque chose à la communauté où il vivait.

Si par contre, c'est pour baigner dans un milieu d'expat retraités tous un peu sur le même moule et vivant dans des réserves **de luxe** en marge des populations locales ( touristes sédentarisés )c'est à mon avis aller à terme au devant de réels problèmes de néo-colonisation dans le contexte de pauvreté, de non-droit et de corruption habituel des petits paradis terrestres ( Thailand, Bali, Costa-Rica, Belize, Rep Dominicaine; Ile de NosyBe à Mada ).

En cas de problèmes dans ces coins là, ne rien trop attendre des autorités, de la  police ou de la justice. Il sont plus sources de problèmes que solutions.

Portrait de john dillinger
31/mars/2014 - 16h13

1110.000 euros pour une villa qui va revenir au propriétaire du terrain une fois le bail terminé. eh bah dis donc. Je préfère encore resté économiser et  payer mon chez moi.

Portrait de lara75
31/mars/2014 - 16h07

NE pas confondre BAli et la France; La situation n'est pas la même. Ces gens ont choisi de passer leur retraite ailleurs; ils ont le droit ils sont libres. Je ne pense qu'ils bénéficient de la sécu comme en France  mais plutot de la CFE, caisse des français de l'étranger. ça coute un bras ce truc pour pouvoir bénéficier de la sécu. Pour une famille de 4 personnes c'est pratiquement 1000 euros par trimestre.....Ensuite payez 100 euros son personnel de maison, bah désolé c'est certainement le niveau de vie là bas qui n'est pas élevé....Je connais bien pire....Où le personnel de maison venu de l'étranger se voit confisquer le passeport et est payé à peine 400 dollars par mois....et c'est tout bonnement de l'esclavagisme...travailler 24/24 7jours /7...

Portrait de Goldsworthy
31/mars/2014 - 15h47
sarah-jade a écrit :

reportage deja vu

mais bon ils ont une retraite de 3000 euros a deux , il n y a pas beaucoup de francais qui peuvent en dire autant malheuresuement

sinon payer le personnel 100 euros meme si c le salaire a bali ils auraient pu au moin doubler le salaire

 

J'ai déjà vu ce reportage il y a 1 ou 2 ans aussi dans la même émission.

En ce qui concerne les salaires, effectivement c'est choquant pour nous mais il faut comprendre qu'il est mal vu de les payer plus. Ma mère et son ami vivent la moitié de l'année au Sénégal, c'est la coutume de prendre un jardinier, un gardien et une femme de ménage, les salaires sont minables mais s'ils donnent plus, ça va être la guerre et du sabotage pour qu'ils soient virés et que les autres prennent leurs places. Ils compensent par des cadeaux mais il ne faut pas que ça se sache...

Portrait de pb71
31/mars/2014 - 15h10

Oui faire les nababs effectivement avec 3000 € de retraite pour ce couple et payer le "petit personnel" 100 €/mois logement compris : faut voir la gueule du logement : chambre minuscule, matelas une "table de chevet" - coin toilette. Travaille 6 jours / 7... que c'est beau ! . Par contre, ces retraités bénéficient ENCORE de la sécu en France et lorsqu'ils seront mal en point rappliqueront dare-dare dans notre cher pays. Oui ils sont travaillés toute leur vie, mais oublient très vite les conditions de travail qu'ils avaient en France avec leur propre "petit personnel". Ah mais oui, suis-je bête... c'est du local.. c'est Bali ... alors tout passe.