26/03/2014 09:57

NextRadioTV a enregistré une chute de 42% de sa rentabilité en 2013

Le groupe de médias NextRadioTV a enregistré une chute de 42% de sa rentabilité en 2013, en raison du boulet représenté par ses activités --désormais cédées-- dans la presse "papier", mais à l'opérationnel ses grands indicateurs de gestion sont tous orientés à la hausse et ont permis à l'entreprise de relever la rémunération servie à ses actionnaires.

Le groupe d'Alain Weill a dégagé l'an dernier un bénéfice net de 8,1 millions d'euros contre 14,0 millions en 2012, selon un communiqué publié mardi.

NextRadioTV a souffert d'une perte de 5,3 millions d'euros liée à ses magazines 01 Net et 01 Business, cédés en octobre au groupe She Three. L'opération avait marqué l'achèvement du recentrage du groupe sur ses grands métiers que sont la radio, la télévision et les médias numériques.

En excluant ce facteur, le groupe a vu son résultat net ajusté progresser l'an dernier de 21%, à 14,3 millions d'euros. L'excédent brut d'exploitation (Ebitda) a pour sa part augmenté de 11%, à 29,1 millions d'euros, sur un chiffre d'affaire en hausse de 10%, à 173,7 millions d'euros.

NextRadioTV a dégagé un excédent brut d'exploitation en léger recul dans la télévision (à 5,1 millions). Il aurait été deux fois plus élevé sans les coûts de lancement de RMC Découverte sur la TNT, que le groupe qualifie de "succès", alors même que le marché français était orienté à la baisse.

Dans la radio, l'excédent brut d'exploitation a cru de 9% (à 27,0 millions). L'activité numérique est restée déficitaire, avec une perte brute d'exploitation de 3,6 millions, en dépit d'une forte hausse de l'activité.

Le groupe ne donne pas de prévisions pour l'exercice en cours mais il estime que ses divisions "télévision" et "radio" devraient enregistrer des croissances "à deux chiffres" de leur chiffre d'affaires au premier trimestre.

Si l'activité numérique devrait stagner en début d'année, le groupe escompte toujours l'amener à l'équilibre financier sur l'ensemble de 2014 "grâce à une gestion serrée des coûts".

NextRadioTV estime que sa structure financière est solide, avec une dette nette de 30 millions d'euros, ne dépassant pas une année d'Ebitda.

Il va donc servir au titre de l'exercice écoulé un dividende de 40 centimes par action, en progression de 21% d'une année sur l'autre.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Ridley
29/mars/2014 - 10h48
Milie01 a écrit :

Quelle chute !!

Je ne vais pas m'en plaindre