05/01/2014 12:31

Les Bonnets rouges sur les ponts bretons, cet après-midi, pour dire non à l’écotaxe

Le collectif «Vivre, décider et travailler en Bretagne», à l’origine du mouvement des Bonnets rouges, va mobiliser dimanche ses troupes sur les ponts bretons pour dire non à l’écotaxe, une opération symbolique après les deux manifestations géantes de novembre.

Dimanche, de 13H00 à 17H00, les Bonnets rouges se rendront ainsi sur les ponts des quatre-voies des quatre départements bretons et de la Loire-Atlantique. Il s’agira d’une première action organisée à l’initiative des nouveaux comités locaux de Bonnets rouges, qui vont assurer l’organisation de la manifestation dans leurs périmètres géographiques.

Les rassemblements de dimanche resteront symboliques, les organisateurs n’ayant pas prévu de perturber la circulation.

L’opération a été baptisée «Chacun son pont» et vise à exiger le maintien de la gratuité des routes en Bretagne, mise en péril selon le collectif par l’écotaxe, une taxe poids lourds que le gouvernement, sous la pression, a reportée sine die mais pas supprimée.

Selon une source proche des autorités, dimanche, les manifestants devraient en effet occuper les ponts des principaux axes routiers bretons à raison de 5 à 10 personnes par site. Ils devraient aussi porter leurs bonnets rouges et déployer, comme à chacune de leurs manifestations, des Gwenn ha du (drapeau breton noir et blanc), ainsi que des banderoles anti-écotaxe.

Après deux grands rassemblements en Bretagne en novembre, de plusieurs dizaines de milliers de personnes à Quimper (13.000 à 30.000 selon les sources) puis à Carhaix (17.000 à 40.000 personnes), dans le Finistère, où gronde le plus fort la colère contre l’écotaxe, la nouvelle action vise à pérenniser la mobilisation du mouvement.

Cette fois-ci, l’initiative vient de la «base», c’est-à-dire des nouveaux comités locaux.

Christian Troadec, l’un des porte-parole du mouvement, avait annoncé la création de ces comités fin novembre à l’issue de la dernière manifestation à Carhaix, ville dont il est le maire. Il attendait dans un premier temps une centaine de comités avec l’objectif d’en avoir à terme 200.

«Il y a aujourd’hui une quarantaine de comités locaux dans les cinq départements de la Bretagne historique», incluant la Loire-Atlantique, a précisé à l’AFP M. Troadec. Les responsables de ces comités se retrouveront le 11 janvier à Pontivy (Morbihan), après une réunion le 7 janvier de la vingtaine de membres du collectif «Vivre, décider et travailler en Bretagne».

L’un des objectifs de ces comités locaux est de créer des cahiers de doléances qui seront ensuite restitués le 8 mars lors de l’organisation à Morlaix (Finistère) «d’états généraux de Bretagne».

«Ils ont envie d’agir», assure M. Troadec et selon lui «le nombre d’actions proposées est assez surprenant». «Dans les comités locaux qui se sont créés, il y a des gens qui ont envie d’entrer immédiatement dans l’action pacifique» contre l’écotaxe, assure-t-il.

Ce sera aussi une façon pour ce mouvement hétéroclite, qui réunit des petits patrons aux ouvriers, en passant par des agriculteurs, de continuer à occuper la scène médiatique en ce début d’année, «pour marquer le coup», note aussi M. Troadec.

Le mouvement des Bonnets rouges a rejeté le «Pacte d’avenir de la Bretagne» signé le 13 décembre à Rennes par le Premier ministre Jean-Marc Ayrault. Selon eux, le document, destiné à donner un nouvel élan à la région, est un «écran de fumée».

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Cpeol18
5/janvier/2014 - 23h35 - depuis l'application mobile

Tout ce que je lis sur les bretons ceci les bretons cela, ils sont privilégies , ils ne veulent rien payer et avoir tout, ce sont les chouchous des médias...etc etc etc..., mais qui êtes vous donc pour réagir ainsi ? Les bretons ( avec aussi leurs défaut réagissent les premiers...à un état d'ensemble du mal être des citoyens...Français !!! Quand des branleurs cassent tout dans certaines cités...vous dites quoi ? ..., là on ne vous entend pas..., on ne vous lis pas..., c'est clair ...il vaut mieux subir et tout accepter...et râler...devant son écran plasma...c'est tellement plus simple non ? Les mêmes qui viennent sur nos plages..., qui balancent leurs déchets...chez nous ...et qui repartent tranquillement ..en nous laissant le soin.....de nettoyer....! Les donneurs de leçons sont toujours ailleurs...et on ne les voit jamais...., triste réalité." Eh eh VA PRENDRE UN SUPO ET AU LIT !!!!!!!!

Portrait de Enviedevoyages
5/janvier/2014 - 22h26 - depuis l'application mobile

Tout ce que je lis sur les bretons ceci les bretons cela, ils sont privilégies , ils ne veulent rien payer et avoir tout, ce sont les chouchous des médias...etc etc etc..., mais qui êtes vous donc pour réagir ainsi ? Les bretons ( avec aussi leurs défauts) réagissent les premiers...à un état d'ensemble du mal être des citoyens...Français !!! Quand des branleurs cassent tout dans certaines cités...vous dites quoi ? ..., là on ne vous entend pas..., on ne vous lis pas..., c'est clair ...il vaut mieux subir et tout accepter...et râler...devant son écran plasma...c'est tellement plus simple non ? Les mêmes qui viennent sur nos plages..., qui balancent leurs déchets...chez nous ...et qui repartent tranquillement ..en nous laissant le soin.....de nettoyer....! Les donneurs de leçons sont toujours ailleurs...et on ne les voit jamais...., triste réalité.

Portrait de Grande gueule du 31

On constate que la Bretagne est la région la plus privilégiée de France, ok mais pourquoi? Tout simplement Parce que ce sont eux qui l'ouvrent toujours plus fort et qui ne lâchent rien face au gouvernement

Portrait de Bistronovitch
5/janvier/2014 - 14h10

Ce qui dérange nos politiques et nos syndicats c'est la non appartenance à leurs obédiences, donc pas de manipulations et de récupérations réelles.

Ne cherchez pas la Bretagne et ses habitants, ils ont fait preuve de leur courage et de leur révolte.

Souvenez-vous de la dernière guerre mondiale. Ceci s'adresse aux détracteurs.

Portrait de petit lascar
5/janvier/2014 - 13h32

moi je pense que les Bretons sont toutsimplement le symbole du mécontentement en France car il faut bien reconnaitre que des autres côtés les français encaissent bcp mais ne font pas gd chose pensant que mars aménera un changement et qu'il se passera qqchose après. Grave erreur, les maires n'ont aucun pouvoir fasse aux lois de l'Etat.

Portrait de sylvain77
5/janvier/2014 - 13h15

Bon a savoir 

Au 1er janvier, la société Ecomouv’, basée à Metz et chargée de collecter l’écotaxe, devait encaisser ses premiers vingt millions d’euros, soit ce que lui doit contractuellement l’État chaque mois. Or, ce dernier semble se faire désirer.

Ce serat les contribuables qui devront payer

 Franchement y'en a marre des BRETONS chouchou des medias . Qu'ils regardent un peu pour voir  ce qui ce passe ailleur, mais pour des baudets ce ne doit être a leur niveaux

Portrait de MONTIGNY_57950
5/janvier/2014 - 13h14

Quel avenir pour les 150 employés en CDI ?

Une centaine était en formation et devait être embauché en CDD. Direction les Assédic.

Que fait Montebourg, il est muet. Merci à notre cher gouvernement