27/12/2013 12:02

Chômage: Le "pari" se transforme en "piège" pour François Hollande, selon la presse

Même si François Hollande maintient que l'inversion du chômage promise pour fin 2013 est "amorcée", la hausse de novembre montre que le "pari" est en train de devenir un "piège" pour le chef de l'Etat, estime la presse vendredi.

Le Figaro fustige à la Une un "Hollande en plein déni" et l'éditorialiste du quotidien conservateur, Jacques-Olivier Martin, constate que "le joli conte de Noël sur la baisse du chômage tourne au camouflet" pour le locataire de l'Elysée.

C'est une "mauvaise nouvelle" pour François Hollande qui "s'est tellement engagé sur la capacité de son gouvernement à inverser la courbe du chômage avant la fin de l'année, que cette remontée du chômage (même relativisée par l'addition des statistiques d'octobre et de novembre) atteint encore sa crédibilité", estime La Croix sous la plume de Dominique Quinio.

L'Humanité et Patrick Apel-Muller ne croient de toute façon pas aux "effets d'annonce" présidentiels: le chômage "ne s'améliorera guère dans la période qui vient, l'austérité et la discipline budgétaire ayant rang de dogmes dans la politique gouvernementale".

L'Opinion arrive au même constat mais pour le quotidien libéral et son éditorialiste Luc de Barochez, la faute en incombe d'abord au "levier choisi" pour enrayer la courbe : "La multiplication des contrats aidés est illusoire".

"L'année se termine donc sur une mauvaise nouvelle, pour un président de la République dont la courbe de popularité a finalement été plus docile que celle du chômage", analyse Benjamin Mérieau dans Le Courrier picard. "Le président avait parié sa chemise sur une inflexion de la courbe à la fin de l'année. Il n'est pas sûr de passer le réveillon sans s'enrhumer", ironise Jean-Louis Hervois dans La Charente libre.

Les perspectives ne sont guère réjouissantes. "Le nombre de demandeurs d’emploi n’aura pas reculé deux ou trois mois d’affilée cette année, condition nécessaire pour parler sérieusement d’inversion", fait valoir Jean-Marc Vittori dans Les Echos. Pour François Hollande, "son pari est d'ores et déjà perdu", tranche Philippe Waucampt dans Le Républicain lorrain.

"Il n'a pas atteint l'objectif numéro un qu'il s'était fixé pour 2013" et "s'il persiste à nous prédire, pour 2014, cette fameuse inversion de la courbe du chômage, il sera définitivement inaudible", assure Patrice Chabanet du Journal de la Haute-Marne.

"En répétant qu'il serait jugé sur sa capacité à lutter contre le chômage, François Hollande a, courageusement, pris un grand risque. Si le résultat est encore mauvais, il le paiera durement aux municipales et aux européennes", prévient Daniel Ruiz dans La Montagne-Centre France.

Ce qui fait dire à Hervé Cannet de la Nouvelle République du Centre-Ouest que "le pari qu'il avait lancé dès son premier jour est en train de transformer en piège mortel" pour François Hollande.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Koro
6/janvier/2014 - 04h33
Ptitglaçon a écrit :

En 2017 ça sera mieux 

bah tiens juste avant les élections

Portrait de Koro
6/janvier/2014 - 04h32
Ptitglaçon a écrit :

Nicolas revient !!!! smiley

Nico n'avait pas fait mieux

Portrait de Koro
6/janvier/2014 - 00h09

Son cas je ne vais pas m'en plaindre

Portrait de Pisse_vinaigre
31/décembre/2013 - 15h44

Tout comptes faits, on se prend à regretter N SARKOZY : au moins, lui, il n'a jamais essayé de nous faire croire qu'il ferait une politique de gauche !!! En fait, HOLLANDE, c'est simplement le suppléant de SARKOZY, empêché pendant quelques années...!!!!

Portrait de DarkAngel
31/décembre/2013 - 10h58
Shunshine a écrit :

Il s'enfonce de plus en plus

A force il va trouver du pétrole smiley

Portrait de DarkAngel
31/décembre/2013 - 10h57

Le pauvre Hollande

Portrait de lili
27/décembre/2013 - 22h42

Dis Monsieur ? il est où mon gros Navion ?

Portrait de corleone
27/décembre/2013 - 20h28

tout cela est vrai mais franchement on s'en fout des promesses vaseuses d'un président à la dérive

ce qui importe, c'est que 3 400 000 personnes cherchent du boulot , qu'il n'ya en a pas et qu'il n'y aura toujours pas en 2014

il faut au minimum 1,5% de crissance PIB pour MAINTENIR le marché du travail en état - en dessous on détruit inévitablement de l'emploi

pendant ce temps, l'allemagne à 6% de chômage et l'angleterre 7%, les USa créee 200 000 emplois chaque MOIS

alors arrétons de nous regarder le nombril et par pitié Mr Hollande, truvez nous de vrais solutions

pas pour sauvez votre poste mais pour en donner aux chomeurs !!!!

Portrait de Festina92
27/décembre/2013 - 15h56 - depuis l'application mobile

Comme c'est étonnant !!! On m'aurait menti ? Qui avait pu croire que Hollande donnerai du travail à tout les chômeurs ? Ouvrez les yeux et regardez autour de vous au lieu de l'écouter lui et sa cours d'incompétent. Le changement c'est maintenant ! On a beau savonner la tête d'un âne, elle reste toujours grise.

Portrait de petit lascar
27/décembre/2013 - 14h15
ENCORE2012 a écrit :

Pour la première fois en 5 ans le chômage est stabilisé !!! Ce n'est pas un miracle mais bien ce qui est mis en place depuis Hollande.
Soyons objectif pendant le règne de Sarko le chômage explosé la dette public explose alors oui il y a du boulot mais Mr Hollande est élu par le peuple dans une démocratie soyons patriote car la crise est internationale et très grave.
Pour le moment le président et son gouvernement font des choix difficile et pas populaire mais les résultats sont la le pays est stable!!!
Je viens de relire son programme et il faut le dire il respecte chaque point!!! Quand je lis les fausses infos sur lui c honteux !!
Dernier point le 11 novembre une bande de parasite antifrancais ANTIPATRIOTE ont sifflé honteusement Hollande,cet acte me choque nous sommes un grand pays soyons solidaire le monde est en crise!!!

on ne peut pas parler de chomage qui stagne qui on créait des postes de fonctionnaire ou des contrats aidés. Hollande maquille son incapacité a mené une vrai politique de l'emploi. L'Etat n'a jamais crée de richesse juste des charges qui sont de plus en plus lourdes pour l'economie et les ménages français. A côté de cela penser que Holande a été voulu c'est faire comme lui un vrai déni de réalité, il est pas au pouvoir pas parce que les gens voulaient de lui mais parce qu'ils ne voulaient plus de Sarkozy. Et oui le monde est en crise mais l'Allemagne a su au moins faire ce qu'il fallait au lieu de se lamenter sur une fatalité qui n'en n'est pas une comme tout bon français.

Portrait de Gorge Fraîche
27/décembre/2013 - 14h13

Plus le chomage augmente et plus Hollande grossit, l'évolution de la courbe du chomage est proportionnelle à la prise de poids. Il me fait penser à Pinocchio qui avait son nez qui s'allongeait au fur et à mesure de ses mensonges.

Portrait de lara75
27/décembre/2013 - 13h40

J'ai pensé qu'il était déjà enterré avec l'affaire Leonarda. 

Portrait de Ennodueid
27/décembre/2013 - 12h59

Qu'il démissionne pour laisser un autres plus compétent diriger le pays !

Portrait de unknown
27/décembre/2013 - 12h26

en attendant, cette bande de guignol tente de nier l'évidence.

Portrait de Gloubox
27/décembre/2013 - 12h23

Comme le disait des Economistes sur Europe 1 hier, on parle peut-être des gens qui sont aux chomage A,B,C mais il faut aussi parler de ceux qui n'ont pas ou pu le droit aux chomages tel que les anciens patrons de PME ou les radiés et la le chiffres ne seront pas les mêmes.

 

Il faudrait revoir tout le système (retraite abus Smic Rsa ) avec les gens du terrain et non ceux qui ont des CV long comme des bras . Donner des le pleins d'aides aux familles je ne suis pas sur que cela aide et motive vraiment a chercher de l'emploi.