19/11/2013 07:11

Tireur: Une simple phrase en Une de Libération ce matin après le drame d'hier

"Il a sorti un fusil et a tiré deux fois": ce titre, en gros caractères noirs sur fond blanc, est la une de Libération ce matin, au lendemain de l'attaque du journal par un homme armé qui a très grièvement blessé un jeune assistant photographe.

Le journal consacre quatre pages à cet acte sans précédent, dont un éditorial au ton grave signé du directeur de Libération, Nicolas Demorand, intitulé "Nous continuerons".

"S'attaquer à un journal, c'est s'attaquer à un des rouages de la vie démocratique" mais "en dépit de cette attaque, Libé restera Libé", a-t-il dit.

"On a réfléchi à la manière la plus sobre et informative possible de parler de ce drame, c'est une +Une plein-pot+, une +Une affiche+", a-t-il dit. "A Libé, les +unes typo+ sont souvent liées à des événements marquants", a-t-il ajouté.

Libération publie un portrait du jeune photographe, venu lundi pour sa première collaboration avec le journal et qui restait lundi soir entre la vie et la mort, après avoir essuyé les tirs de l'homme armé qui avait fait irruption lundi matin dans le hall du journal.

Le quotidien publie également le récit de la journée de lundi à Libération.

"Se remettre au travail, un remède contre l'émotion", écrit-il notamment.

"Occupé à charger dans un ascenseur du matériel photo destiné à une prise de vue pour le magazine Next, C., 23 ans, tourne le dos au suspect qui lui loge une balle dans le thorax, ressortie par le poumon gauche, sous le coeur", commence le récit.

"Ça a duré dix secondes". 38 secondes en tout, d'après la vidéo surveillance.

Libération raconte ainsi le déroulement de cette journée plus que particulière, jusqu'à la décison, dans la soirée, de son choix de une.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Pico
20/novembre/2013 - 11h55

Pourvu que le "tireur fou" soit d'extrême droite,et adhérent au FN,ce serait un plus... sinon les médias de gauche ou d'extrême gauche pour le coup , vont passer pour des guignols et des récupérateurs...

Portrait de arrettonchar
19/novembre/2013 - 13h30

des hommes armés qui rentrent dans des banques qui menacent et qui tirent ça arrivent plus souvent qu'à Liberation ,mais ça émeut moins les médias.....