30/10/2013 11:01

Jean-Pierre Raffarin dénonce "la faiblesse du pouvoir" actuel

Jean-Pierre Raffarin (UMP) a déclaré aujourd'hui que "la faiblesse du pouvoir" actuel était un "drame pour la France", réclamant une initiative immédiate du président.
"On n'a pas à se réjouir de la faiblesse du président aujourd'hui", a dit le sénateur et ex-Premier ministre sur i>TELE, sans écarter l'idée d'un gouvernement d'union, temporaire et ciblé. "Sur le plan économique, nous sommes menacés d'effondrement", a-t-ll dit. "La reprise n'est ni mondiale ni locale". Or "pour inverser durablement et de manière significative la courbe du chômage, il faudrait de 2,5 à 3% de croissance. Nous en sommes très, très loin".
Relancé sur la suspension de l'écotaxe, Raffarin a jugé que le gouvernement "n'avait pas le choix", face à une "grogne généralisée".
"Je ne me réjouis pas" de voir "un gouvernement impuissant face à ses propres mesures", a insisté Jean-Pierre Raffarin pour qui "la faiblesse du pouvoir actuel est un drame pour la France". François Hollande "doit prendre une initiative politique avant les élections municipales", a-t-il martelé. Le chef de l'Etat a "compté sur les prochaines municipales, attend cette échéance mais je crois qu'il n'a pas le temps de ces cinq mois", sinon "les mécontentements vont se fédérer et la situation lui échappera".

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de moise63
30/octobre/2013 - 17h07

Raffarien un inutile qui n'a rien fait et qui n'arrête pas de donner des conseils aux autres.

A son passif,  a enlevé un jour de congé aux actifs (lundi de Pentecôte) et a proposé d'en  retirer un autre  pour financer la sécu.

C'est pas avec ce genre de gugus que la Droite va revenir au pouvoir. Qu'il prenne se retraite.