12/09/2013 09:44

Un habitant de Charente-Maritime devant la justice pour avoir fait du naturisme en forêt

La justice française a relaxé hier un homme poursuivi pour exhibition sexuelle après s'être promené nu dans des bois et qui défendait son droit au naturisme discret

Le tribunal de grande instance de Périgueux a suivi le parquet qui avait aussi requis la relaxe, au motif que "l'intention" d'exhibition sexuelle n'était pas prouvée.

D'autant que le prévenu s'était blessé, lorsque, tentant de se soustraire au regard d'une passante, il s'était caché dans des fourrés, ont noté les juges. "Le tribunal a dissocié l'exhibition sexuelle du naturisme en liberté. Il ne s'agit pas de randonneurs nus qui se promènent, mais de personnes qui pratiquent le naturisme avec précaution", s'est félicité son avocat.

Les faits remontaient au mois de février, lorsque cet habitant du département de Charente-Maritime se promenait nu dans les bois de la Roche-Chalais, dans le nord de la Dordogne voisine.

L'homme, qui aime être "en harmonie avec la nature", avait choisi ce site proche d'une maison familiale pour ses fourrés.

"Je recherchais des lieux très isolés, sur des chemins où je pouvais me cacher facilement", a expliqué à l'audience le prévenu, un enseignant spécialisé dans l'agro-alimentaire.

Il avait été dénoncé par une promeneuse, qui l'ayant aperçu une première fois, s'était ensuite rapprochée, en compagnie de son petit-fils, pour vérifier qu'il s'agissait bien d'un homme dans son plus simple appareil.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de cephei
12/septembre/2013 - 10h04
Brimstone a écrit :

Se promener nu dans les bois en février cela tient de la pathologie psychiatrique plus que de la justice.

Ne juge pas sans savoir, tu ne seras pas jugée.   Etre nu ne dérange personne, il suffit de regarder ailleurs.  (d'autant plus que là, la personne a carrément cherché à le voir, au lieu de continuer son chemin comme toute personne sensée).