12/06/2013 11:12

Stéphane Richard, PDG d'Orange, transporté d'urgence à l'hôpital après un malaise en garde à vue

Selon BFM TV, le patron d'Orange, Stéphane Richard, le patron d'Orange a fait un malaise pendant sa garde à vue et a été hospitalisé. Le malaise aurait eu lieu dans la nuit de lundi à mardi. 

Rappelons que ce dernier doit être présenté aux juges aujourd'hui en vue d'une possible mise en examen dans le cadre de l'enquête sur l'arbitrage de 2008 ayant mis fin au litige entre Bernard Tapie et le Crédit Lyonnais.

Stéphane Richard pourrait également être placé sous le statut de témoin, ou de témoin assisté.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Koro
20/juin/2013 - 04h17
Celya30 a écrit :

Tiens tiens tout ça pour échapper aux sanctions

+5

Portrait de Koro
20/juin/2013 - 04h13

Un malaise en voyant arriver la police devant sa porte smiley

Portrait de Greenday2013
12/juin/2013 - 13h17
jegore a écrit :

C est bizarre mais les grand patrons ou hommes politique des qu ils sont en garde à vue, ils font tous des malaises.....

C'est surtout qu'on ne parle pas des malaises des autres !

 

GD

Portrait de laouen
12/juin/2013 - 12h44

et après DSK au moment de la droite, Lagarde et sa clique au momentd ela gauche... Sérieusement je plains ces politiques, on se croirait sous Borgia.... tu as interet à etre dans l'equipe gagnante sinon... les juges se font un plaiisr poour leur propre carrière de faire du zèle... tout ca pour des non lieus  ans plus tard.... mais après avoir détruit des vies... ces juges devraient aussi aller en taule pour maltraitance lorsqu'ils se trompent !

Portrait de Laurent93
12/juin/2013 - 11h38 - depuis l'application mobile

SIMULATION. Élément que la défense va exploiter. A-t-il rencontré son avocat avant ? Ou bien a-il des choses à se reprocher ? Quoi qu'il en soit ça ressemble à de à culpabilité. Ha oui c'est vrai il fait partie des présumés Innocents. Belle LOI pour les Coupables. Inutile de juger puisque nous ne sommes pas juges. La Justice sera rendue (espérons que derrière il n'y ait pas de politiques car c'est la relapse assurée).

Portrait de LEZORGLUB
12/juin/2013 - 11h30

La solution la plus rapide et facile pour mettre fin à une garde à vue : le problème de santé.  L'a pas de chance M. RICHARD.

Portrait de Dekapeuse
12/juin/2013 - 11h15 - depuis l'application mobile

Pauvre chou