07/06/2013 10:05

Manuel Valls: Des groupes d'extrême-droite seront "sans doute" dissous

Le ministre de l'Intérieur Manuel Valls a affirmé vendredi que des groupuscules d'extrême droite seraient "sans doute" dissous car la République doit se montrer "impitoyable" et "s'attaquer aux idées nauséabondes qui nous rappellent les pires heures de notre histoire".

Interrogé sur RMC au sujet de la possible dissolution des groupes d'extrême droite mis en cause après la mort d'un étudiant après une bagarre dans les rues de Paris, le ministre a répondu: "nous le ferons, sans doute, mais il faut un peu de temps, beaucoup de détermination, mais aussi de la méthode et du respect des procédures".

"Malheureusement, ce type de mouvement est en train de resurgir", ajoute le ministre, qui évoque "quelques centaines d'individus" mais "très violents", "racistes, antisémites et homophobes" et qui "contestent l'autorité de la République voire qui veulent la renverser".

"Il faut que la République, l'Etat soit impitoyable, que l'on détruise ces idées et ces groupes, quant aux individus ils doivent être condamnés", a-t-il ajouté.

"C'est vrai que depuis plusieurs semaines, depuis plusieurs mois, nous avons vu (...) des groupes d'extrême-droite, identitaires, apparaître en marge des manifestations contre le mariage pour tous et ces groupes sont dangereux", a-t-il rappelé.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de mistermigueule
7/juin/2013 - 22h55

Valls le mou ne fera rien à ses alliés de gauche ça c'est sûr, extrême ou pas c'est son électorat.

Et pour ceux d'extrême droite, il a tellement peur de son ombre qu'il ne fera rien non plus ou au pire un exemple.

Sa porte de sortie est déjà toute tracée : "Des (donc deux) groupes d'extrême-droite seront sans doute (ça dépendra du pied duquel il se lèvera) dissous".

Portrait de Babelcisa
7/juin/2013 - 17h44 - depuis l'application mobile

Ne faut il pas aussi se demander pourquoi il y a de en de ces groupes ?
L'état fait il en sorte de faire régner le calme et la citoyenneté ou laisse t il s'instaurer une révolution de par le raz le bol de toutes les injustices, en s'en mettant plein les poches au passage ?
La justice, ils sont nombreux à s'en moquer, non ?

Portrait de Laurent93
7/juin/2013 - 17h09 - depuis l'application mobile

Dissolution ? Si c'était un skin qui aurait reçu un coup de poing par un militant socialiste et serait mal tombé entraînant la mort aurait-on dissous le PS ? De même pour le PSG allons nous le dissoudre puisque les fans ne savent pas se tenir ?

Portrait de n°5
7/juin/2013 - 11h46

regardons les faits, en 1 an ce pays est complètemet  divisé , survolté - ils ont opposé les homos aux heteros, les extremes gauche aux extremes droite - C'est de l' incompetence ou un désir de faire oublier leur impuissance.

Portrait de mistermigueule
7/juin/2013 - 11h17

"quelques centaines d'individus" mais "très violents", "racistes, antisémites et homophobes" et qui "contestent l'autorité de la République voire qui veulent la renverser" ... Il vit à Bisounoursland - 31, rue Eurodisney c'est pour ça !

 

"quelques centaines d'individus" => euh je pense qu'il est très très loin des vrais chiffres ...

 "racistes, antisémites et homophobes" => joli cliché mais ça existe sûrement, en tout cas la plupart sont surtout "nationalistes" et voudrait récupérer un semblant de France. Car les plus antisémites restent qu'en même les populations de nos cités qui ne votent pas à droite et reproduisent leur climat du proche orient ... Je suis curieux de voir comment il décrit les membres de l'extrême gauche ...

"contestent l'autorité de la République voire qui veulent la renverser" => en fait qui veulent faire comprendre au gouvernement que là ça ne va plus ... Et les membres d'extrême droite sont au contraire plus respectueux des lois et de l'autorité puisqu'ils veulent "une société d'ordre" ... C'est plus les passes droits et les profiteurs qu'ils ont en ligne de mire.

 

Bref encore une analyse au gloubiboulga pour continuer à marteler et encrer leurs épouvantails électoraux classiques dans des esprits simples.

Portrait de n°5
7/juin/2013 - 11h15

et les groupes d'extreme gauche, c'est pour quand ?

Portrait de mistermigueule
7/juin/2013 - 11h06

"s'attaquer aux idées nauséabondes qui nous rappellent les pires heures de notre histoire" <= et comme d'habitude il n'y a que l'extrême droite qui est visée !! Saleté de gauche elle devrait balayer devant sa porte et regarder de plus près les fanatiques de ses extrêmes. Là ce ne sont que des manœuvres politiques pour handicaper les droites dans les futures élections et sortir les épouvantails à la Mitterrand : FN = F Haine = diable = nazis = front républicains = ... et extrême gauche = bons gars qui luttent contre les méchants ... mais heureusement même si la population est gavée à la télé et à ses médias partisans, de plus en plus de gens commencent à voir clair dans leur jeu !

Portrait de lechene
7/juin/2013 - 11h04

je ne soutiens pas l'extrème droite mais là je dis pas d'accord. la dissolution pour les deux extrème droite et extrème gauche. les deux sont aussi violents dans leurs paroles que dans leurs actes. et après ce gouvernement nous dira qu'il ne veut pas diviser les français.  je commence à en avoir ras la casquette

Portrait de Flivia44
7/juin/2013 - 10h57

C'est maintenant qu'il y pense ...

Portrait de ARTISAN3
7/juin/2013 - 10h36

Je ne comprend pas que l'on ne parle pas simplement de suppression des extrêmes. Car, de nouveau il n'y a que l'extrême droite qui est la cible, toutefois, ils vont se victimiser et les autres extrêmes seront toujours présent.

Portrait de chevalvapeur
7/juin/2013 - 10h21
motus a écrit :

il pourrait en faire autant avec ceux de l'extrême gauche, mais on tient à ses électeurs, on n'est pas regardant sur la qualité!

+ 1000