23/05/2013 13:37

13% des enfants mineurs de parents séparés ne voient jamais leur père, selon une étude

En 2005, 13% des enfants mineurs de parents séparés vivant avec leur mère ne voyaient jamais leur père, et plus l'enfant était jeune au moment de la séparation, moins il le fréquentait par la suite, révèle une étude de l'Ined (Institut national des études démographiques) publiée jeudi.

Analysant une enquête de 2005 de l'Ined et de l'Insee, Arnaud Régnier-Loilier étudie la fréquence de la rupture du lien entre un père et son fils.

Une précédente enquête montrait qu'en 1994, 24% des enfants mineurs ne voyaient jamais leur père, souligne-t-il, tout en précisant que les comparaisons sont difficiles en raison de modifications législatives.

La loi du 4 mars 2002 a en effet posé comme principe l'exercice commun de l'autorité parentale entre père et mère en cas de séparation.

Le droit de visite et d'hébergement est désormais encadré juridiquement jusqu'à la majorité de l'enfant. C'est peut-être ce qui explique, selon l'étude, le "net décrochage" observé quand l'enfant a 18 ans: l'absence de rencontres avec le père concerne en effet 19% des enfants ayant entre 18 et 21 ans, et 32% des enfants ayant entre 30 et 34 ans.

Au total, pour 18% des enfants (de 0 à 34 ans) de parents séparés, le père a indiqué ne jamais les voir, souligne l'étude.

Autre enseignement de l'enquête: plus l'enfant était jeune au moment de la séparation, moins il voit son père ensuite. En effet, plus d'un enfant sur quatre parmi ceux qui avaient moins de trois ans au moment de la séparation ne rencontre pas son père, contre un sur sept parmi ceux qui avaient au moins huit ans.

Avec le temps la situation du père peut aussi évoluer, souligne l'étude, avec par exemple l'arrivée d'un nouvel enfant, ce qui contribue à distendre les liens.

Sans surprise, la distance au domicile joue aussi un rôle central: plus on vit loin l'un de l'autre, moins l'on se voit. La proportion d'enfants ne voyant plus leur père est aussi plus élevée lorsque la demande de divorce n'a pas été conjointe mais à l'initiative de l'un des deux parents, quel que soit son sexe.

La probabilité pour un enfant de ne pas voir son père est plus élevée lorsque celui-ci est peu diplômé ou occupe une position professionnelle peu stable, ajoute l'étude: 8% des enfants ne voient jamais leur père quand son revenu mensuel est de 3.000 euros ou plus contre 30% pour un revenu inférieur à 1.000 euros.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de unknown
23/mai/2013 - 19h25

On à souvent tendance à faire de son expérience ou de celle de notre entourage une généralité, mais les cas sont bien souvent différents. Quoiqu'il en soit si on aime vraiment son enfant, on doit trouver l'intelligence, mère comme père, de ne pas dénigrer l'autre, de s'assurer que son enfant puisse partager des moments de vie avec l'autre parent et de trouver une entente sur les grands principes d'éducation. Les enfants sont les premières victimes des séparations de leur parents alors il faut qu'ils puissent se reconstruire dans un climat apaisé, loin des histoires des grands et en sachant qu'ils peuvent compter sur leur maman et leur papa même si la famille n'est plus unie. Utiliser les enfants pour blesser l'autre est la preuve d'une grande pauvreté d'esprit et une non prise en compte des interêts de l'enfant.

Ceci dit, même si les choses changent lentement, les tribunaux ont souvent tendance à défavoriser les pères.

Portrait de yaka
23/mai/2013 - 16h14
greg3395 a écrit :

c'est souvent que la mère fait un lavage au cerveau a leur enfant , des menssonges , du style ton père ne t'as jamais aimée , etc... 

 

puis quand l'enfant a une vingtaine d'année , rencontre la première fois leur pére et sont étonner qui n'est pas comme il a était décrit par la mère.

Mon mari a vècu cette situation et n'a pas vu ses filles pendant 35 ans

Portrait de rachel89
23/mai/2013 - 15h48
greg3395 a écrit :

c'est souvent que la mère fait un lavage au cerveau a leur enfant , des menssonges , du style ton père ne t'as jamais aimée , etc... 

 

puis quand l'enfant a une vingtaine d'année , rencontre la première fois leur pére et sont étonner qui n'est pas comme il a était décrit par la mère.

Dans mon entourage, je ne connais qu'un seul cas qui est comme vous le décrivez.

Dans tous les autres cas que je connais, y compris le mien, c'est le père qui décide de ne plus voir les enfants et qui ne s'en occupe plus du tout.

Portrait de Clg94
23/mai/2013 - 15h22 - depuis l'application mobile
bluedragoon a écrit :

Quelle ironie !!!!!!

J'ai deux collègues, mariès et pères de famille. En confession intime, j'ai crus comprendre qu'ils trompaient leurs femmes de temps en temps et à ce jour l'un d'entre eux divorce et ne se battera même pas pour la garde de ses enfants.

Ils ont tous les deux en commun, le fait qu'ils trouvent indécent le mariage gay.

C'est à se tordre de rire ... !!!!!!!!!

Portrait de Jasmeen
23/mai/2013 - 14h53
greg3395 a écrit :

c'est souvent que la mère fait un lavage au cerveau a leur enfant , des menssonges , du style ton père ne t'as jamais aimée , etc... 

 

puis quand l'enfant a une vingtaine d'année , rencontre la première fois leur pére et sont étonner qui n'est pas comme il a était décrit par la mère.

Pas dans mon cas en tout cas ! Bien au contraire c'est mon père et ses soeurs qui ont fait un lavage de cerveau au reste de ma famille pour inverser les rôles et tenter de redorer son blason face aux indécenses qu'il a commise et au fait qu'il a abandonné ses enfants...... Pour autant ma mère n'a jamais essayé de nous monter la tête malgré tout et dans mon entourage, dans les couples divorcés, je constate que c'est en majorité le père qui a déraillé. Comme quoi, chacun son constat smiley

Portrait de bluedragoon
23/mai/2013 - 14h46

Quelle ironie !!!!!!

J'ai deux collègues, mariès et pères de famille. En confession intime, j'ai crus comprendre qu'ils trompaient leurs femmes de temps en temps et à ce jour l'un d'entre eux divorce et ne se battera même pas pour la garde de ses enfants.

Ils ont tous les deux en commun, le fait qu'ils trouvent indécent le mariage gay.

C'est à se tordre de rire ... !!!!!!!!!

Portrait de sam93
23/mai/2013 - 13h48 - depuis l'application mobile
greg3395 a écrit :

c'est souvent que la mère fait un lavage au cerveau a leur enfant , des menssonges , du style ton père ne t'as jamais aimée , etc... 

 

puis quand l'enfant a une vingtaine d'année , rencontre la première fois leur pére et sont étonner qui n'est pas comme il a était décrit par la mère.

Il ne faut pas généraliser mes parents sont divorcer et ma mère ne m'a jamais dit de méchants chose sur mon père au contraire limite elle nous forçait à l'appeler les mamans ne sont pas toutes pareil mais pour celle qui font sa c'est dommage d'utiliser les enfants pour faire souffrir l'autre

Portrait de greg3395
23/mai/2013 - 13h43

c'est souvent que la mère fait un lavage au cerveau a leur enfant , des menssonges , du style ton père ne t'as jamais aimée , etc... 

 

puis quand l'enfant a une vingtaine d'année , rencontre la première fois leur pére et sont étonner qui n'est pas comme il a était décrit par la mère.