03/05/2013 10:21

Clip d'Indochine: Le réalisateur québécois dénonce "un débat chimérique"

Xavier Dolan, le réalisateur québécois qui a conçu le clip choc du nouveau single du groupe français Indochine, a dénoncé jeudi un "débat chimérique" après l'annonce d'une possible interdiction du clip aux moins de 16 ans.

En présentant des images violentes, qui montrent un jeune adolescent se faire crucifier puis exécuter par ses camarades en raison de son homosexualité, "on a voulu envoyer une alerte à la jeunesse", a expliqué à l'AFP le réalisateur de 24 ans, révélé en 2009 à Cannes avec "J'ai tué ma mère".

Interrogé sur une éventuelle interdiction du clip aux moins de 16 ans, voire aux moins de 18 ans, par le Conseil supérieur de l'audiovisuel (CSA), il jugé qu'il s'agissait d'un "débat chimérique qui sert à justifier l'autorité d'un comité investi d'une responsabilité sur la jeunesse".

"On voulait envoyer aux jeunes une illustration logique et concrète de la violence dont ils sont victimes, acteurs ou observateurs", a-t-il expliqué.

La lutte contre le harcèlement à l'école doit se faire avec "des méthodes plus radicales que des clips publicitaires de 30 secondes" que personne ne regarde, a estimé le Montréalais.

Surtout, la violence dénoncée n'est pas pire que celle projetée sur les chaînes musicales avec des clips mettant en scène "des filles en train de se verser de la vodka entre les seins, enduites d'huiles, en se faisant traiter de salopes par les chanteurs", a-t-il poursuivi.

"Si l'on comparaît la violence distillée par les manifestations (contre le mariage des personnes de même sexe, NDLR) et celle de mon clip, mon clip est un conte pour enfants", a en outre estimé M. Dolan.

Françoise Laborde, qui préside le groupe de travail sur la jeunesse et la protection des mineurs du Conseil supérieur de l'audiovisuel (CSA), a dit jeudi envisager "au minimum une interdiction aux moins de 16 ans et peut-être une aux moins de 18 ans".

Face à la polémique soulevée, "j'adresserai une lettre à Mme Laborde et au gouvernement d'ici demain (vendredi) pour essayer d'expliquer ma position et essayer de mettre en lumière mon geste", a précisé Xavier Dolan.

Pour le réalisateur, en empêchant de diffuser la vidéo, les autorités françaises "enfilent le bandeau que les personnages portent" dans le clip, en allégorie de l'aveuglement volontaire de la société face à ces enjeux.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Songe d'une nuit
Ux 75 a écrit :

Ne le prenez pas mal, mais vous êtes franchement ridicule !

Vous ne croyez pas qu'il y a des causes bien plus graves à défendre que de s'acharner sur le clip d'un groupe de musique ?

Et ça veut dire quoi "je connais du monde" ? : Piston ? Excès d'zèle ? Abus d'pouvoir ? Et bah c'est du propre !!!!!!

Ce qui est ridicule, c'est de ne pas réagir aux violence faites aux gay... Perso je suis hétéro, mais si il y a bien une chose que je ne tolère pas, c'est l'intolérance.... Et ce clip, montre une réalité, non, cher ami, il n'y a pas d'autre sujet plus grave qu'un gamin gay se faisant mettre à tabac...

Portrait de zoe26
3/mai/2013 - 16h45 - depuis l'application mobile

Indochine et le réalisateur ont eu le cran de dénoncer le harcèlement et la violence auxquels sont confrontés les jeunes et que se passe-t-il? Les censeurs agissent en voulant occulter ces faits .
Que d'hypocrisie....

Portrait de Songe d'une nuit
bruno.13 a écrit :

Malgre la violence de son propos, le clip est d'une grande qualite esthetique. Cette violence existe et doit etre denoncee . Indochine a pris un risque avec ce clip et plutot que les critiquer il faut les remercier d'avoir ose parler de ce qui est encore un tabou que l'on ose pas aborder mais qui ruine la vie de gamins ou de jeunes adolescents

Bravo !!

Portrait de Songe d'une nuit

En réponse à hallyday

Portrait de Songe d'une nuit
halIyday a écrit :

comme je l'ai ecris sur un autre sujet, j'attaquerai en justice la cnil le csa et ce metteur en scene si ce clip n'est pas interdit dans les 48h, je connais du monde, j'ai les moyens financiers et le temps pour le faire. j'irai jusqu'au bout de ma demarche.

Le violent c'est toi! Tu es ridicule... C'est dommage de vouloir faire censuré ce clip... Indochine ne relate que des faits ! Je suppose que si tu vois ça dans la rue tu tourne la tête?! Bravo! L'humanité à eu trop de gens comme toi...

Portrait de bruno.13
3/mai/2013 - 11h21 - depuis l'application mobile

Malgre la violence de son propos, le clip est d'une grande qualite esthetique. Cette violence existe et doit etre denoncee . Indochine a pris un risque avec ce clip et plutot que les critiquer il faut les remercier d'avoir ose parler de ce qui est encore un tabou que l'on ose pas aborder mais qui ruine la vie de gamins ou de jeunes adolescents

Portrait de mira ceti
3/mai/2013 - 10h39
halIyday a écrit :

comme je l'ai ecris sur un autre sujet, j'attaquerai en justice la cnil le csa et ce metteur en scene si ce clip n'est pas interdit dans les 48h, je connais du monde, j'ai les moyens financiers et le temps pour le faire. j'irai jusqu'au bout de ma demarche.

 

Ah le sauveur de l'humanité mdr !!!!

Portrait de mira ceti
3/mai/2013 - 10h31

Interdire ce clip aux moins de 16 ou 18 ans ??? n'importe quoi , alors qu'ils voient  pire que ça à la télé , dans leurs jeux vidéo et même à l'école .... il y a vraiment des gens totalement déconectés de la réalité !!!!