30/04/2013 10:04

Catherine Zeta-Jones en traitement pour des troubles maniaco-dépressifs

L'actrice britannique Catherine Zeta-Jones est entrée lundi, à son initiative, dans un établissement spécialisé afin de traiter ses troubles manico-dépressifs, a-t-on appris auprès de sa porte-parole.

"Catherine est entrée, à son initiative, dans un établissement de santé", a précisé Sarah Fuller dans un courrier électronique.

"Catherine avait précisé par le passé qu'elle s'engageait à suivre des traitements réguliers pour gérer sa santé de façon optimale", a-t-elle ajouté.

Selon le site internet TMZ, Catherine Zeta-Jones a débuté lundi son traitement, qui devrait durer 30 jours.

Le syndrome maniaco-dépressif ou désordre bipolaire, dont l'actrice avait avoué souffrir en 2011, est un trouble de l'humeur caractérisé par des épisodes alternant euphorie et dépression. Elle a déjà été traitée dans des établissements spécialisés pour ce syndrome.

Lauréate en 2003 de l'Oscar du meilleur second rôle pour sa prestation dans "Chicago" de Rob Marshall, Catherine Zeta-Jones, 43 ans, a fait l'essentiel de sa carrière à Hollywood, où elle a notamment joué dans "Traffic", "Ocean's Twelve" et dans "Le masque de Zorro".

Son dernier film en date, "Effets secondaires" de Steven Soderbergh, est sorti sur les écrans français le 3 avril dernier. On la verra cet été dans "Red 2", aux côtés de Bruce Willis, Anthony Hopkins et Helen Mirren.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Koro
9/mai/2013 - 05h32
jarod26 a écrit :

je croyais qu'il avait guerri oO

Egalement

Portrait de Koro
9/mai/2013 - 05h32
Elise a écrit :

J'ignorai qu'elle était malade à ce point

Maintenant tu le sais smiley

Portrait de Koro
9/mai/2013 - 05h32

Je lui souhaite bien du courage dans cette épreuve

Portrait de misou25
30/avril/2013 - 16h57

je lui souhaite que ça se stabilise car cette foutue maladie ne se guérit pas, on vit avec les hauts et les bas, ainsi que notre entourage qui d'une importance capital même si ce n'est pas facile a vivre pour eux non plus, ... une bipo