25/04/2013 07:51

Kate Middleton seins nus: L'éditeur de "Closer" et un photographe de "La Provence" mis en examen

Une étape a été franchie début avril dans l'enquête sur les photos seins nus de Kate Middleton avec les mises en examen du président de Mondadori France, éditeur de Closer, et d'une photographe de La Provence.

Les juges d'instruction de Nanterre vont maintenant poursuivre les investigations pour identifier le mystérieux paparazzi auteur de ces clichés, parus le 14 septembre dans le magazine people Closer.

Ils montraient Kate seins nus, prenant un bain de soleil sur le balcon d'une propriété privée du sud de la France.

Le représentant légal de Mondadori France Ernesto Mauri ainsi que la photographe du quotidien régional Valérie Suau ont tous deux été mis en examen pour "atteinte à la vie privée" de la jeune femme mais avec des nuances.

Il est reproché à M. Mauri d'avoir fait paraître les images litigieuses, tandis que Mme Suau est mise en examen pour atteinte à la vie privée pour avoir pris des photos montrant la duchesse en maillot de bain dans une propriété privée, selon des sources proches du dossier.

Les clichés de La Provence avaient été réalisés de loin sur la terrasse d'un domaine du Luberon.

La direction du journal a fait savoir mercredi soir par un communiqué transmis à l'AFP qu'elle "soutenait" sa photographe et a annoncé en même temps que son directeur général délégué, Marc Auburtin, avait "lui aussi été mis en examen cette semaine par un autre magistrat instructeur pour avoir porté à la connaissance du public la photographie prise par sa journaliste".

Le quotidien avait publié à la Une ces photos le 7 septembre, une semaine avant Closer, mais le journal avait démenti que sa photographe soit l'auteur des clichés de la princesse aux seins nus, déplorant des suspicions "injustes".

Sollicité par l'AFP, l'avocat du couple princier, Me Aurélien Hamelle, n'a pas souhaité faire de commentaire.

Le groupe italien Mondadori a simplement fait savoir ne pas être au courant de nouvel élément par rapport à ce qui a déjà été mentionné dans cette affaire.

A l'origine de nombreux scoops, le photographe Pascal Rostain avait pour sa part affirmé à l'AFP que ces images volées de Kate avaient été faites par un photographe irlandais vivant dans le sud de la France.

Selon lui, elles n'ont pas coûté cher à Closer, qui en a passé commande.

Il avait toutefois refusé de nommer le photographe.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Ridley
4/mai/2013 - 09h43
Milie01 a écrit :

C'est exagéré tout ça !!

+5

Portrait de Ridley
4/mai/2013 - 09h43

Pas de pitié pour ce genre de magazine

Portrait de Tribalweb
25/avril/2013 - 09h33 - depuis l'application mobile

bein elle aussi fallait pas se ballader les seins nus quand on célèbre c'est tout

Portrait de greg3395
25/avril/2013 - 09h02

c'est aussi un peu la faute de la princesse. 

car aller dans un jardin en plein air avec seins nu c'est pas malin non plus !!

des gens qui sont super populaire , il a toujours un paparazzi prés d'eux. 

Portrait de piedsdansleplat
25/avril/2013 - 08h31

pour la presse que ne ferait-elle pas pour faire de l'argent ? Montrer les seins d'une Femme ! Fut-elle princesse ? Ses seins doivent être, sont, comme ceux de millions de femmes françaises. Même si cette noble partie du corps de nos compagnes est beau à admirer ça ne vaut quand même pas coup d'aller troubler l'intimité d'une femme qui prend ses vacances dans le midi de la France.: un peu de respect pour la vie privée;

Quand à celles et ceux qui lisent ce genre de presse vous êtes tombés bien bas pour abonder dans le sens commercial nauséabond des photos banales.