04/03/2013 15:02

La marque Mango au coeur d'une polémique après le lancement de sa ligne de bijoux "esclave"

La marque Mango est au coeur d'une véritable polémique depuis la commercialisation d'une ligne de bijoux appelée "esclave".

Sur Facebook, on pouvait lire des commentairers tel que : «Une ligne de bijoux style "esclave"? Pourquoi pas une collection de pyjamas style "Auschwitz"?», et sur Twitter un hashtag: #BoycottonsMango, rapporte le site de 20 Minutes.

Une pétition a également été lancée sur les réseaux sociaux pour demander «le retrait de tous les objets ainsi que des excuses de Mango»...

Des célébrités se sont indignées, comme par exemple Sonia Rolland qui a publié le message: "Signez la pétition pour que MANGO retire sa gamme de bijoux "Style esclave" du commerce..."...

Ce texte dénonce la vente de cette collection, censée «faire de l'esclavage un objet de fantaisie et de mode», et qui «banalise ainsi des tragédies qui ont traversé l'histoire de l'humanité et qui frappent encore aujourd'hui des millions d'êtres humains dans le monde». 

Le Conseil représentatif des associations noires de France (Cran) a également manifesté sa colère dans un communiqué, et a souligné «son indignation» face à «ces produits de la honte».

Avant d'exiger «que l'entreprise retire de la vente tous ces produits, qui constituent une offense grave».

«Le Cran demande à Mango de réparer l'outrage, et se réserve la possibilité d'engager des actions musclées contre l'entreprise : rassemblements, procès, ou encore appel au boycott.»

De son côté, Mango affirme qu'il s'agit d'une «ereur de traduction», et assure que l'«erreur» est en train d'être rapérée par ses services.

Le site de 20 minutes rapporte en effet que, sur la version anglosaxonne de la marque, les bracelets incriminés sont des «woven bracelet» («bracelet tissé»). Mais sur la version espagnole, ils sont appelés «pulsera esclava piedras» («bracelet esclave en pierre») ou «pulsera esclava trenzada» («bracelet esclave tressé»).

Capture d'écran:

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de phix
5/mars/2013 - 10h53

 C'est bon à savoir, à partir de maintenant, toute pratique S/M peut être considéré comme un crime contre l'humanité?

Remarque : Encore des préocupations de bobos, il me semble qu'aujourd'hui il y a des choses beaucoup plus inquiétantes dans notre société.

Portrait de SOLEIL971
5/mars/2013 - 09h40 - depuis l'application mobile

Jolie bracelet mais quel idée aussi d'appeler sa ainsi bracelet d'esclave pfft

Portrait de julie29
4/mars/2013 - 20h26

en lisant le titre j'avais pensé à une connotation SM, pas du tout esclavage 

Portrait de daco
4/mars/2013 - 16h58

Bah en français, un soumis coquin et sexuel s'appelle un esclave. Finalement ceux qui râlent n'ont pas ces pratiques sexuelles. On ne leur en veut pas.

smiley

Maintenant au milieu d'un catalogue plus généraliste il faut peut être plus de subtilité et appeler ça autrement...

smiley

Portrait de chokapic
4/mars/2013 - 16h13

C'est du grand n'importe quoi. Je viens de vérifier à l'instant, sur certains sites dits "pour adultes" il existe des colliers et autres accessoires "esclave"... et là ?? Personne pour s'indigner ???

Portrait de nenouco
4/mars/2013 - 15h35

je viens de signer la pétition! erreur de traduction mon oeil!

Portrait de silex
4/mars/2013 - 15h29

il me semble que c'était déjà la mode y'a 20 ans, les filles se mettaient des bracelets d'esclaves autour du bras entre le coude et l'épaule et des chaines aux chevilles...

tout devient malsain, les réactions aussi!