25/02/2013 10:29

RTL Group: Baisse de 14,2% du résultat net en 2012 mais chiffre d'affaires record

Le premier groupe audiovisuel européen, RTL Group, a enregistré en 2012 une baisse de son bénéfice net de 14,2% par rapport à 2011, malgré un chiffre d'affaires record frôlant les 6 milliards d'euros, selon des résultats publiés lundi.

Le bénéfice net est redescendu à 597 millions d'euros contre 696 millions l'année précédente, sous l'effet principalement d'une "dépréciation d'actifs de 72 millions d'euros de sa participation dans le diffuseur espagnol Grupo Antena 3", précise le groupe.

Le chiffre d'affaires s'établit à 5,998 milliards d'euros, en hausse de 4% par rapport à 2011, reflétant une hausse des revenus provenant de ses activités en Allemagne (Mediengruppe RTL Deutschland) et de sa société de production FremantleMedia, ainsi que des effets de change positifs.

Son bénéfice d'exploitation a diminué pour sa part de 4,9% à 1,078 milliard d'euros contre 1,134 milliard l'année précédente, la hausse de la contribution des activités du groupe en Allemagne étant "plus que compensée par de moins bonnes conditions de marché dans d'autres pays".

Pour 2013, RTL Group ne fournit pas de prévisions chiffrées. Le tandem qui se trouve à sa tête, Anke Schäferkordt et Guillaume de Posch, souligne dans un communiqué que "les conditions économiques restent difficiles, tout comme les conditions de marché au niveau local, et la visibilité reste limitée".

RTL Group, contrôlé par le groupe allemand de médias Bertelsmann mais basé à Luxembourg, entend toutefois "conserver sa position de leader" sur le marché des médias audiovisuels européens.

Les actionnaires se verront proposer un dividende de 10,50 euros par action, contre 5,10 euros l'an dernier.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Koro
5/mars/2013 - 00h21
Metroid a écrit :

Une goutte d'eau pour eux

Ho que oui

Portrait de Koro
5/mars/2013 - 00h20

il reste quand même une belle somme 

Portrait de kiki88
25/février/2013 - 13h04 - depuis l'application mobile

597 millions d'euros de bénéfice quand même