30/01/2013 16:11

Mélenchon écrit à Pflimlin pour dénoncer une émission sur Robespierre qui est selon lui "truffée d'erreurs et dangereusement orientée"

Jean-Luc Mélenchon (Parti de gauche) a adressé mercredi une lettre au président de France Télévisions Rémy Pflimlin pour protester contre le contenu d'un magazine diffusé sur France 3 intitulé "Robespierre, bourreau de Vendée?" et selon lui "truffé d'erreurs et dangereusement orienté".

Une copie de la lettre a été adressée à Olivier Schrameck, président du Conseil supérieur de l'audiovisuel (CSA), selon un communiqué du PG, qui demande aussi que les historiens puissent bénéficier d'un droit de réponse.

"Pour la troisième fois en moins d'un an, France 3, chaîne de télévision du service public, a diffusé la semaine dernière, une émission nommée +Robespierre: bourreau de la Vendée?+, épisode du magazine historique +L'ombre d'un doute+, présenté par M. Franck Ferrand", écrit M. Mélenchon, coprésident du PG, dans une lettre cosignée par son secrétaire national Alexis Corbière.

"Le contenu de cet épisode est un offensant et grossier plaidoyer à charge contre la Révolution de 1789, truffé d'erreurs et dangereusement orienté vers une banalisation de l'idée de génocide", expliquent-ils. "Nous nous adressons à vous pour protester avec la plus grande fermeté contre le fond et la forme de cet épisode. Avec la majorité des historiens et universitaires, nous le jugeons scandaleux et absurde. Votre attitude est également condamnable lorsque vous conduisez le service public à rediffuser étrangement cette émission malgré sa grande médiocrité", est-il ajouté. Jean-Luc Mélenchon et Alexis Corbière condamnent également l'utilisation "dans n'importe quels contextes et conditions historiques" du terme "génocide", utilisé selon eux plusieurs fois dans l'émission.

"A ce titre, il n'est pas étonnant que Jean-Marie Le Pen, président d'honneur du Front National, qui fut un des seuls responsables politiques à considérer publiquement que +les chambres à gaz sont un détail de la seconde guerre mondiale+, soit aussi celui qui dès 1987 à déposé une proposition de loi demandant la reconnaissance du +génocide vendéen+", selon M. Mélenchon.

"Il est frappant de constater que la dernière diffusion de cette émission a eu lieu exactement la semaine où des parlementaires UMP et FN ont déposé une nouvelle proposition de loi reprenant la même proposition que M. Le Pen. Cette émission a indiscutablement servi de caisse de résonance à leurs mensonges", estime le coprésident du PG.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de wamport
30/janvier/2013 - 23h16 - depuis l'application mobile

Il me rappelle de plus en plus l'autre avec son "bilan globalement positif".... Il va bientôt envoyer France tele en camp de rééducation par le travail?

Portrait de oliv37
30/janvier/2013 - 20h46

Il ne s'arrange pas ce pauvre Mélenchon!!! C'est de pire en pire!!! Incapable de voir la réalité en face!!

Portrait de phix
30/janvier/2013 - 18h45

J'invite à regarder cette émission vraiment intéressante, qui ne remet pas en cause la révolution mais qui met en lumière les 130000 (ou plus) morts, paysans avec des fusils, mais aussi femmes et enfants. Ils sont morts par des fusils, des baillonettes, quelques uns par guillotine, mais aussi noyés en groupe!! sur décision du gouvernement révolutionnaire. La vérité doit être dite et enseignée, cela appartient aussi à l'histoire.

Portrait de parisino
30/janvier/2013 - 16h22

mais oui monsieur mélanchon, robespierre n'était pas un boureau, n'a fait tomber aucune tête! et n' a orchestré aucun procès sommaire!! lisez les ouvrages historiques! robespierre aimait le pouvoir et a fait régner un climat de peur que le lundi un indivudu était innocent, le mardi on lui coupait la tête, sans jamais de raison véritable.