26/12/2012 15:57

République démocratique du Congo: Jacques Chirac et Valérie Trierweiler appellent l'ONU à "remplir son mandat"

L'ancien président Jacques Chirac et Valérie Trierweiler, ambassadrice de la Fondation Danielle Mitterrand, ont appellé mardi l'ONU à "remplir son mandat" en République démocratique du Congo (RDC), dans une tribune publiée dans Le Monde.

"Connaissez-vous le Kivu ? Un drame s'y joue. (...) Avec déjà des millions de morts et d'autres millions de vies dévastées. Un drame que la communauté internationale pourrait arrêter. A l'instant. Il lui suffirait de donner l'ordre aux dix-sept mille soldats (en mission pour l'ONU, NDLR) de faire leur métier et de remplir leur mandat", écrivent-ils dans ce texte dont sont également auteurs l'ancien président sénégalais Abdou Diouf, la ministre de la Francophonie Yamina Benguigui et l'ancien boxeur Mohamed Ali.

"Faute d'application réelle de son mandat pour intervenir", les 17.000 soldats de la Mission de l'ONU pour la stabilisation en RDC (Monusco) "regardent et constatent". Ils "attendent une résolution du Conseil de sécurité qui leur permettrait d'agir", regrettent les auteurs.

"L'horreur, ces derniers jours, a franchi un nouveau degré. Des escadrons, dont le groupe baptisé M23, font des incursions à Goma et sèment la terreur dans sa périphérie", déplorent-ils.

"Ils ravagent et ils tuent. Et ils violent. Ils violent par centaines de milliers les femmes et les enfants pour terroriser la population", poursuivent-ils.

Située dans l'est de la RDC, la région du Kivu reste en proie à des troubles, depuis que la rébellion Mouvement du 23 mars (M23) s'est officiellement retiré de Goma le 1er décembre, après onze jours d'occupation. Les rebelles avaient accepté ce retrait en échange de l'ouverture de négociations de paix, qui ont été suspendues vendredi jusqu'à début janvier, sans aucune avancée jusqu'ici.

Le chef des opérations de maintien de la paix de l'ONU Hervé Ladsous avait affirmé le 19 décembre que la Monusco était en alerte et que des renforts seraient envoyés si nécessaires.

Le M23 est essentiellement formé d'ex-rebelles qui, après avoir été intégrés en 2009 dans l'armée congolaise, se sont mutinés en avril dernier et combattent depuis l'armée régulière dans la région du Kivu.

Deux pays voisins, le Rwanda et l'Ouganda, sont accusés par l'ONU de soutenir les rebelles, ce qu'ils démentent.

Outre ses auteurs, une quinzaine de personnalités ont signé la tribune publiée dans Le Monde, dont l'ancien ambassadeur de France Stéphane Hessel, le réalisateur américain Jonathan Demme ou la Libérienne Leymah Gbowee, prix Nobel de la paix 2011.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de renny
27/décembre/2012 - 11h41

les USA et OBAMA soutiennent Paul Kagame el le RWANDA qui ont fait des millions de morts en RDC pour voler ses ressources au profit des multinationales americaines c'est pas demain la veille que l'ONU ou la France leveront le petit doigt

Portrait de Baladeur
27/décembre/2012 - 10h24 - depuis l'application mobile

Je terminerais en disant que ce qui se passe la-bas est bien pire que la Shoah! Pourquoi? Pour notre confort à nous occidentaux, au prix fort de leurs vies. Nous sommes les premiers à hurler pour qu'ils soient rapatriés chez eux. Mais nous oublions que s'ils viennent, c'est parce-que nous foutons le feu là-bas, orchestrons les guerres économiques, pour mieux voler leurs terres et piller leurs richesses. Voilà pourquoi nous ne sommes même pas capables de reconnaître ce génocide. Enfin, dans nos enfants adoptifs, il y a aussi des français d'origine congolaise. Ne vous étonnez pas si demain ils finissent comme Merah, le Hamas ou entre les mains d'Aqmi. Ce sera le prix à payer de notre hypocrisie et de notre silence honteux. Ils n'oublieront jamais leurs plus de 6 millions de morts, ni les causes de cette guerre économique injuste!

Portrait de Baladeur
27/décembre/2012 - 10h04 - depuis l'application mobile

On parle rarement du génocide congolais pour deux raisons: Parce-qu'ils sont noirs et parce-que nous en sommes les architectes. Le génocide congolais est ce que le racisme et capitalisme, sont capable de produire de plus laid! Au nom des raisons économiques, stratégiques et politiques, nous sommes capables de laisser un génocide perdurer pendant près de 20 ans, sous nos yeux, dans un silence complice et honteux. C'est abominable!

Portrait de Baladeur
27/décembre/2012 - 09h56 - depuis l'application mobile
tobian a écrit :

   Elle veut diriger aussi l'ONU?

Non elle s'indigne tout simplement. C'est beaucoup trop grave, pour faire de l'ironie. La première qui avait essayé d'en parler fut Rama Yade, et elle fut explosée en plein vol à cause de sa position. Alors que Valérie le fasse, c'est une Grâce pour ces victimes de nos guerres économiques.

Portrait de Baladeur
27/décembre/2012 - 09h53 - depuis l'application mobile

6000000 de morts c'est trop! S'ils étaient blancs, depuis longtemps l'on aurait mis fin à ce génocide

Portrait de Baladeur
27/décembre/2012 - 09h51 - depuis l'application mobile

Une merveilleuse initiative. Enfin le génocide congolais est reconnu. Peut-être est-ce le début qui permettra de l'arrêter

Portrait de spifen57
26/décembre/2012 - 18h54

Pour les ignares,  tapez  'fondation  Jacques Chirac" cela vous aidera peut- être à  comprendre,  je dis bien peut-être ............

Portrait de diane50
26/décembre/2012 - 18h43

depuis quand la maitresse a le droit de cité elle n'est que la maitresse !!!et rien d'autres mais les merdias lui font de la lèche a un point que ça devient indecent

Portrait de Volques
26/décembre/2012 - 17h23

Ils ne représentent rien ces deux individus !

Portrait de cast
26/décembre/2012 - 17h22

On se moque de qui ? Chirac ne possède plus toutes ses facultés mentales ... Ce n'est pas un secret ! Qui parle en son nom ?