13/12/2012 14:10

Le père de Delarue critique l'autobiograhie de son fils: "C'est sale et cruel. Ce n'est pas son livre! "

Dans une interview à VSD, le père de Jean-Luc Delarue conteste l’authenticité de l’autobiographie posthume de son fils, et il ne mâche pas ses mots.

Pour Jean-Claude Delarue, "Ce n’est pas le livre de Jean- Luc. C’est le contraire de Jean-Luc. C’est un livre sale. Cruel pour son fils Jean. Un livre qui dit le contraire de la dédicace : « À toi mon fils, je sais combien tu aimes que je te raconte des histoires. Voici la mienne, celle de ton papa. »"

Et d'ajouter: "Quand on lit ce qui est dit sur sa maman, Élisabeth, il faut avoir été gonflé pour écrire ça."

Concernant les propos detenus dans cet ouvrage sur Élisabeth Bost, mais également sur l'ex-épouse de Jean-Claude Delarue et sa famille, il confie:

"Je ne pense rien du tout. Je laisserai la parole à mon ex-épouse. Je peux vous montrer son dernier mail (dans celui-ci, Maryse Delarue explique être « bouleversée par tant de vilenie et profondément choquée par le déballage » de ce « livre infâme » auquel elle veut donner « la seule réponse digne pour notre famille : le silence », NDLR). Comme je la laisserai à Élisabeth en ce qui la concerne. Je n’ai pas non plus l’intention de parler de ce qui est dit de moi. Puisque je ne sais pas ce qui est de lui…"

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de azken
14/décembre/2012 - 21h14
fanny199 a écrit :

Ce qui m'étonne c'est que personne n'a l'air de mettre en doute la parole J.L.Delarue !  Quel fils était-il ? Quel père était-il ? Quel compagnon était-il ? Je n'aurais pas été confiante de lui laisser un jeune enfant  alors que de notoriété il se droguait grave. Il était connu, il est mort, donc c'est un Saint.

La jeune Mme Delarue épousée alors qu'il était condamné à court terme aurait-elle tenue la route ? Les grandes passions dans ce milieu ne durent pas bien longtemps.

Si c'est vraiment lui qui a écrit et demandé à publier ce livre, ce ne devait pas être quelqu'un de très fréquentable. Il a reçu sur ses plateaux une foultitude de gens bien plus "grands" que lui. Mais il n'a vu que son nombril.

Je sais que je vais me faire huer.... mais j'en ai marre de Saint JLD

Moi, je ne te huerai pas. Pour avoir eu des difficultés relationelles avec mon père, j'ai pensé, jusqu'à ce que je fasse un travail sur moi, que c'était lui le problème, mais comme je dis souvent "il faut savoir descendre de son vélo et se regarder pédaler" et j'ai réalisé que j'avais aussi ma part de responsabilité. Les parents ne sont pas responsables à 100 % d'une mauvaise relation avec leur enfant, surtout quand celui-ci a grandi, la personnalité de chacun se confronte.

Et c'est vrai que c'est lassant de penser que JLD était un saint, nous n'avons qu'un seul point de vue, le sien et malheureusement, le "débat" ne peut plus être contradictoire. smiley

Portrait de arwen76
14/décembre/2012 - 00h10 - depuis l'application mobile

jamais content son père. Oma pas finit d'en entendre parlé.

Portrait de azken
13/décembre/2012 - 23h19

Je n'ai pas lu le livre (et ne le lirai pas), mais d'après ce que je comprends, la mère de son fils, Elisabeth, n'est pas très à son avantage dans ce livre posthume de JLD et, franchement, étant moi-même divorcée du père de mes filles qui n'a été forcément très correct avec moi, il ne viendrait jamais à l'idée d'écrire un livre appelé à être publié après ma mort et que donc mes enfants, nos enfants, pourraient être amenés à lire et dans lequel je salirais leur père. Quels que furent les mésententes de JLD et Elisabeth, JLD n'avait pas le droit moral de salir publiquement la mère de ce gamin. Ce sont des histoires d'adulte, ça ne le concerne pas, ce qui compte c'est qu'il était aimé par son père et qu'il est aimé par sa mère.

Portrait de Lily2780
13/décembre/2012 - 18h59

je n'ai pas confiance  dans le père de JL Delarue mais franchement je ne crois pas que ce livre ait été écrit par son fils ou alors modifié pour faire souffrir. Je n'ose pas imaginer le petit quand il lira ce livre et ce qui est raconté sur sa mère. Le tort d'Elisabeth est d'avoir eu un enfant avec Jean-Luc et on comprend les frustrations

Portrait de CARINE95
13/décembre/2012 - 14h51

que son père respecte enfin la mémoire de Jean-Luc. Y'en a assez qu'il critique tout, serait-ce la jalousie qui le rend ainsi ?