08/12/2012 09:41

Bernard Tapie renonce à reprendre le quotidien "La Provence"... Et la Mairie de Marseille ?

Bernard Tapie a finalement renoncé vendredi soir à son alliance avec la famille Hersant pour refinancer des journaux du groupe, dont La Provence, une opération qui avait été interprétée par la classe politique marseillaise comme un premier pas vers la mairie de la part de l'ex-président de l'OM.

"Je n'ai pas obtenu l'accord de l'ensemble des banques, aussi, comme je l'avais annoncé, je renonce à mon offre" sur les quotidiens du sud de l'Hexagone et d'outre-mer du groupe Hersant, a déclaré l'homme d'affaires.

Vendredi, le groupe belge Rossel, déjà bien implanté dans la presse régionale française, a fait une offre de dernière minute.

"Ce retrait peut faire croire que Bernard Tapie ne rentrera plus dans le jeu des municipales. Il semble s'éloigner de ce qui pouvait être une vision politique mais attendons: il faut savoir raison garder avec lui", a déclaré vendredi soir  l'avocat Michel Pezet, conseiller général PS et ancien président de la région.

M. Pezet avait estimé, avant cette annonce, que "comme il (allait) de soi que ce rachat n'est pas économiquement intéressant, (Tapie) le (faisait) forcément dans un autre but".

Début octobre, l'ancienne incarnation de la réussite sociale dans les années 1980, âgé aujourd'hui de 69 ans, avait vigoureusement démenti un "retour en politique" à l'occasion des municipales de 2014.

"C'est ridicule, ça n'a pas de fondement", avait déclaré  l'ancien ministre de la Ville (1992-1993), élu député en 1989 à Marseille pour la gauche.

Le 21 novembre, il qualifiait encore l'hypothèse de "triple connerie" au micro de France Bleu. Mais la rumeur restait tenace dans la cité phocéenne.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de lodad13
8/décembre/2012 - 14h33

Il nous manquerait plus que cet homme à la mairie de Marseille...