05/12/2012 14:05

Sophie Marceau inquiète par "l'uniformisation" et la "standardisation" du cinéma

La tendance à vouloir fournir en contenu les nouveaux médias comme YouTube ou les chaînes câblées fait peser un risque d'uniformité au cinéma, a averti mercredi l'actrice française Sophie Marceau lors d'une tournée en Asie.
"La seule chose qui m'inquiète un peu, c'est l'uniformisation, la standardisation du cinéma car c'est tellement accessible dorénavant... Faire des films... Et après ? Pour fournir les chaînes câblées ou YouTube? Non. Je pense qu'il faut qu'il y ait un sens, une véritable opinion partagée par le réalisateur, de la part de quelqu'un qui veut dire quelque chose", a déclaré l'actrice lors d'une conférence de presse à Singapour.
"Je pense que le cinéma devrait lui aussi parfois apporter de nouvelles idées, amener une ouverture d'esprit sur certains sujets ou certaines réalités", a-t-elle ajouté.
Sophie Marceau est à Singapour, après un séjour en Chine, pour promouvoir son dernier film "Un Bonheur n'arrive jamais seul", projeté en ouverture de la seconde édition du "Rendezvous with French Cinema".
Ce festival, où est également attendu Isabelle Huppert et Charles Berling, réunit aussi une délégation de professionnels visant à représenter le cinéma français lors de l'Asia Television Forum (ATF).
L'ATF est à l'Asie ce que le MIP-TV, marché international des contenus audiovisuels et numériques, est à la France.
L'offensive de charme entend accroître la part de marché du cinéma français en Asie, qui n'est actuellement que d'environ 1%.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Dominnic
5/décembre/2012 - 20h27

Bonsoir,

 

Je suis plutôt d'accord avec Gordon101.

 

Des films créés en 1930, 1935, en 1952 ou en 1968 restèrent dans la mémoire des cinéphiles, ou pas cinéphiles du tout d'ailleurs.

 

Certains longs métrages de ces époques sont inscrits dans le patrimoine national, voire même parfois dans le patrimoine mondial culturel.

 

Des Stars (les vraies) sont parfois décédées depuis 30, 50 ans et ???

Leur nom est connu !

Charlie Chaplin, Clark Gable, John Wayne, Jean Gabin, Jean Renoir, Clouzot, Louis Jouvet, Bourvil, Louis de Funès, Raimu,  Pagnol, Fernandel, Katherine Hepburn, Zanuck (producteur du "The longest day"), James Stewart, Frank Capra, John Ford et la liste est bien longue...

Pour certains, ils sont même décédés avant ma naissance (vers 197smiley... Et, pourtant, je les connais, j'ai vu plusieurs de leurs films...

 

Aujourd'hui, bcp de "people" jetables... Connus un jour, disparus pour toujours... On en fait un foin et puis ????

Des acteurs payés des millions de dollars à rien faire.

Des Stars Américaines, Françaises des années 30 à 60 notamment bondissaient, l'épée à la main, la chemise en sueur, galopaient sur leur cheval, se glissaient dans la boue, se gelaient dans la neige (la vraie) et n'étaient même pas payées des millions... MAIS ::: ils aimaient leur métier !!!

Un mot aussi pour les réalisateurs, les directeurs de photos, les compositeurs, les techniciens qui avaient une vraie conscience professionnelle, accomplaissaient des miracles alors que les ordis n'existaient pas.

J'ai vu récemment un film fantastique avec effets spéciaux de 1941 !!! Zut, rien ne transparaissait : les trucs étaient invisibles... Génial, l'équipe fut super !!!!

 

Aujourd'hui, encore, combien de films 1, 2, 3 .... voire le 5e épisode....

On épuise le filon à ne plus savoir que faire.

 

Avant, les acteurs se diversifiaient dans leur rôle, les scénarios étaient différents.

L'histoire comptait....

On pouvait avoir un film dont l'histoire se déroulait dans très peu de lieux fermés et, pourtant, ce long métrage était passionnant.

 

j'ai parlé pas mal au masculin, mais... Chapeau à toutes ces dames !!!!

 

Mary Pickford fut l'une des créatrices du fameux Studio United Artist et de l'Academy of Motion Picture Arts and Sciences.... Oui, oui ce même institut qui attribue les Oscars  !

 

Par leurs travaux, des artistes ont créé des instituts, des maisons de production qui furent prolifiques et ont donné naissance à des chefs d'oeuvre du cinéma... faisant partie du patrimoine national ou mondial.... depuis près de 80 ans pour de très nombreux !!!!!!!!!!!!!!!!!!

Portrait de Aldeug8
5/décembre/2012 - 19h02

L'uniformisation est due, comme partout, au fait que les dirigeants sont désormais des gens de marketing qui exigent un cinéma de la demande et non un cinéma de l'offre. Comme on vit dans un monde où les gens ont de plus en plus le goût des émotions faciles, et de moins en moins d'exigence artistique, cela donne cette bouillie informe qui est majoritaire à Hollywood depuis trente ans et qui suit le même chemin ici... Il reste encore quelques artistes, allez voir leurs oeuvres!!!