02/12/2012 10:02

Luc Chatel, vice-président de l'UMP, proche de Jean-François Copé, veut un nouveau vote

Luc Chatel, vice-président de l'UMP, proche de Jean-François Copé, estime qu'"il faut redonner la parole aux militants" et se rallie à la solution d'un nouveau vote pour la présidence du parti, dans une interview dans Le Journal du Dimanche.

"Je propose (...) l'installation immédiate d'un groupe de travail sur les statuts et sur l'organisation d'un nouveau scrutin. On ne peut pas revoter avec les règlements et les statuts actuels. Les mêmes causes produiront les mêmes effets", déclare l'ancien ministre de l'Education nationale.

Selon lui, "revoter Fillon-Copé dans les quinze jours, c'est l'implosion assurée" des fédérations UMP, "le risque d'y importer cette guerre d'apparatchiks".

"Il faudra prendre le temps de donner la parole aux militants mais il faut se mettre au travail tout de suite" pour définir les conditions d'un nouveau vote, explique Luc Chatel, pour qui "cela doit être le fruit du travail commun des deux équipes".

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Pat24
2/décembre/2012 - 11h59

L'UMP, c'est la machine à perdre de ces dernières années. C'est la succession des échecs électoraux à chaque fois puis l'échec final de Sarkozy.

Pour couronner le tout le chaos du duel Copé-Fillon.

L'UMP est en perdition, il est plus que temps qu'un nouveau parti moderne prenne la place de l'UMP. Pas un parti tourné vers un passé gaulliste mythique et mité, mais un parti tourné vers le futur, adapté au monde moderne avec de nouvelles têtes autres que Copé, Fillon, Sarkozy, Juppé, NKM, Borloo et bien d'autres qui ont contribué à ce naufrage.

Portrait de phfr
2/décembre/2012 - 11h06

trouver d'abord. 2 candidats valable pour le moment il n y a personne ...