30/11/2012 10:56

UMP: Rachida Dati défend l'organisation d'un référendum pour sortir de l'impasse

L'ex-garde des Sceaux Rachida Dati, proche de Jean-François Copé, a défendu aujourd'hui l'organisation d'un référendum pour sortir de l'impasse à l'UMP et s'en est aussi pris aux "non alignés" ou "neutres" qui, selon elle, ne sont que dans des "postures pour exister".

"Pour moi ça ne veut rien dire 'non alignés'. C'est des moyens, des postures pour exister, donc il faut arrêter aussi avec ça, je n'y crois pas", a-t-elle déclaré sur BFM TV/RMC. Alors qu'on lui citait les noms de Bruno Le Maire et Nathalie Kosciusko-Morizet, les têtes d'affiche de ces "non alignés" qui appellent à revoter, Dati a eu la dent dure. "Ils ont été des candidats qui ont été évincés, chacun joue sa carte. La parole doit être donnée aux militants", a-t-elle fustigé.

La maire du VIIe arrondissement de Paris a dit ne pas refuser dans le principe l'option d'une nouvelle élection mais qu'il fallait au préalable organiser un référendum afin de demander aux militants s'ils souhaitaient un nouveau vote. Ensuite, il faudrait aussi, selon elle, revoir les règles et les statuts du parti pour éviter toute éventuelle contestation.

Elle a tiré à boulets rouges sur le groupe parlementaire créé par François Fillon, R-UMP, regroupant les soutiens de l'ex-premier ministre. "C'est irresponsable d'avoir un groupe dissident à l'UMP, ça ne s'est jamais produit. Il faut que les hommes d'Etat prennent aussi leurs responsabilités (...) On n'a pas à intérêt à avoir un groupe dissident, on est ridicules", a-t-elle jugé.

Interrogée sur une explosion revendiquée par le Front national des adhésions depuis le début de la crise dans le premier parti de l'opposition, Dati a assuré que l'UMP avait "toujours" ses 310.000 adhérents. "Peut-être que certains de nos dirigeants sont des girouettes mais pas nos militants", a-t-elle affirmé. Cependant, elle a relevé que "l'UMP, (qui) était devenue comme le foot - ça transcendait les classes sociales- , risqu(ait) de perdre les classes populaires".

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de TheVoice
1/décembre/2012 - 15h23 - depuis l'application mobile

Quelqu'un peut lui dire de la boucler ? Son seul passage au suffrage universel à été de se faire élire à Paris 7eme après parachutage dans un secteur ou on vote a 75 % pour l'UMP... La Légitimité de RD avec la base est de zéro.

Portrait de Bigred
30/novembre/2012 - 19h30 - depuis l'application mobile
SalingerJDParis8 a écrit :

Encore là, elle ? Comme l'autre cramé ?

Les gentils de gauche, à part être désagréables avec nos perdants pourquoi ne pas être désagréables avec vous même? C'est vrai c'est plus facile de faire des crises d'hystérie pour ne pas voir vos lacunes! Le changement c'est maintenant! Effectivement simple manœuvre je gagne 92€ euros de moins par mois! Je vous attendais pour la justice sociale, j'ai vu l'efficacité de l'annulation du bouclier fiscal! Alors les boulets criez un peu sur vos gentils! Ps: vous qui êtes de tous les combats pour la liberté en criant contre le petit nain et contre la Rachida, vous les chantres de la liberté il n'y a pas un seul petit Post sur la Syrie!

Portrait de chevalvapeur
30/novembre/2012 - 14h03
Charles Henry a écrit :

Dans un sondage réalisé par OpinionWay pourLe Figaro et LCI, réalisé les 28 et 29 novembre, en plein psychodrame, une écrasante majorité des personnes interrogées est favorable à l'organisation d'un nouveau vote des militants de l'UMP: 78%, et même 80% des sympathisants de l'UMP y sont «favorables» contre 20% qui y sont opposés, dans les deux catégories.

Charles Henry.

Que vaut l'avis des "SYMPATHISANTS" et des "FRANCAIS" qui ne votent pas  ? La même erreur a été commise avant l'élection qui prédisait Fillon vainqueur à 70% ! Donc, ceux qui ont voté, les MILITANTS, ne se sont pas exprimés pour un nouveau vote !

Portrait de chevalvapeur
30/novembre/2012 - 13h10
gatinais a écrit :

d'accord avec vous, sauf que ca se fera avec des politiques sérieux et Dati n'en fait pas partie

C'est vrai qu'elle ne pratique pas la langue de bois ce qui en dérange pas mal. Je l'ai entendue ce matin chez Bourdin et elle a dû en agacer plus d'un.C'est une femme et elle dit ce qu'elle pense (même si elle n'a pas toujours raison je l'admets). C'est rédibitoire quand on est dans le camp d'en face !

Portrait de chevalvapeur
30/novembre/2012 - 13h07
Charles Henry a écrit :

Madame Dati ferait bien d'observer le silence ,toute déclaration relance cette polémique stérile.

Les militants souhaitant repasser devant les urnes il serait souhaitable enfin! de les écouter pour conclure cette mauvaise farce de boulevard et passer aux choses sérieuses,  c'est à  dire s'opposer à la politique catastrophique de ce gouvernement qui nous mène tout droit dans le mur et l'isolement .

 Avec une politique industrielle de ce niveau et d'éventuelles nationalisations c'est un retour à l'age de pierre et la fuite des industriels assurée

Charles Henry.

Où avez-vous vu que les MILITANTS voulaient revoter ?

Portrait de chevalvapeur
30/novembre/2012 - 13h05
Lola- a écrit :

Paternotte....mais ses propos sont contreversés....aucune credibilité.

Investissez dans le dernier numero du nouvel obs, vous verrez comment Copé a magouillé, triché, menti.

Et comme le nouvel obs est à gauche , vous ne pouvez lui faire de proces d'intention, il n'a pas de parti pris entre Fillon et Copé.

C'est vous qui allez etre tres surpris.

 

 

Je l'ai lu car j'essaie de ne pas prendre parti aveuglément ! Il en ressort des manoeuvres pré-électorales qui font partie du jeu. Si Fillon n'a pas été suffisamment vigilant AVANT les élections c'est de sa faute. Il a cru qu'il allait gagner haut la main et que tout cela n'était que broutille !Tout a été décidé en bureau politique par les représentants des deux bords. Les règles et les commissions Fillon devait les connaître puisque c'est lui qui a participé à leur installation. C'est trop facile de faire passer ses insuffisances pour des fraudes de l'autre côté.

 

Portrait de chevalvapeur
30/novembre/2012 - 11h22
rangui a écrit :

L'UMP perd de sa credibilite de jour en jour. Il faut arreter de tourner autour du pot. Ce n'est pas un referendum qu'il faut mais un nouveau vote etant donne que  l'election initiale  a comporte des erreurs dans son deroulement. Quelle deception cette UMP !!

Avant de manifester votre déception prenez connaissance du rapport de M. Paternotte, Président de la Commission des Recours. Les choses y sont très nettement explicites et clarifiées.Seuls ceux qui ont été intérêt à porter le discrédit sur JF Copé colportent de fausses rumeurs sur les fraudes mais n'ont jamais engagés des recours officiels.La rumeur a bien fonctionné.... comme pour le Président Sarkozy. On fait à JF Copé le même procès d'intention.On refait un sondage sur les "sympathisants" (ceux-la mêmes qui donnaient Fillon gagnant à 70% !!) alors que ce sont les "militants" qui votent.Les medias sont responsables de ce malaise entretenu.