28/11/2012 10:00

Morandini Zap: Les plombiers polonais arrivent en France

Le journal de 20H de France 2 s'est intéressé, hier, aux plombiers polonais qui arrivent en France pour travailler sur des chantiers. 

C'est notamment le cas sur l'un d'entre eux à Rennes. Aujourd'hui, ils sont dix fois plus nombreux qu'il y a huit ans. 

Regardez

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Ridley
29/novembre/2012 - 04h12
kimkay a écrit :

QUE FAIT HOLLANDE 

Et montebourg aussi

Portrait de Ridley
29/novembre/2012 - 04h11
enjolras a écrit :

smiley

 

Il est déjà siphoné !!

ça urge !!

smiley

smiley

Portrait de Ridley
29/novembre/2012 - 00h00

Et biensûr les Français sont désavantagés 

Portrait de enjolras
28/novembre/2012 - 13h08
philou002 a écrit :

je peux te filer un ou deux tuyaux ! :) ;)

smiley

 

Il est déjà siphoné !!

ça urge !!

smiley

Portrait de enjolras
28/novembre/2012 - 13h07
ARTISAN3 a écrit :

Dommage, que les journalistes ne parles que des charges moindre, puisque payées en Pologne, mais ne parle pas du nombre de personnes travaillant sur les chantiers et non déclarés! Dommage que ces mêmes journalistes ne nous demande pas avec quoi, nous les petits artisans payons les nôtres de charges. Sachant, que justement le gens aujourd'hui préfèrent faire appel au travail dissimulé pour amoindrir les frais sans se poser la question du pourquoi une telle différence tarifaire? Dommage que ces mêmes journalistes ne viennent pas voir de petit entrepreneur comme moi pour leur demander leur avis et surtout leur écoeurements de voir de plus en plus de Polonais cassé le marché du Btp? alors qu'ils n'ont pas les compétences exigées, que très souvent les rénovations d'appartement font très chouette au début mais qu'ensuite le client pleure! car il subit des malfaçons! Comment pourrions nous être compétitif, quand nos charges effectivement ne sont pas les mêmes, mais que le matériel utilisé non plus! Certes, un artisan français malheureusement est plus cher, toutefois, les produits qu'ils utilisent sont différents , lorsqu'il fait une installation gaz, il doit être PGN etc. et les formations ont un cout. Les clients veulent un prix sans se soucier du résultat à long terme. Mais même, en dévaluant notre savoir faire, nous ne pouvons suivre! Les petites entreprises ferment les unes derrières les autres, tout le monde en parle ,mais que faisons -nous dans notre quotidien pour éviter cela. Pour résister doit-on faire du bas de gamme tape à l'oeil, ne pas respecter la réglementation, ne pas avoir d'assurance etc. Vive l'Europe, qui nous appauvrie.

Pour aller dans votre sens ,un exemple précis .

Après la tempête qui a ravagé les forêts dans l'Est ,on a fait appel à des dizaines de "bûcherons" venus des pays de l'Est .

ça s'est raduit par une multitude d'accidents ..souvent mortels .;

je tiens l'info d'un ami agent de l'ONF ..

Portrait de ARTISAN3
28/novembre/2012 - 12h49

Dommage, que les journalistes ne parles que des charges moindre, puisque payées en Pologne, mais ne parle pas du nombre de personnes travaillant sur les chantiers et non déclarés! Dommage que ces mêmes journalistes ne nous demande pas avec quoi, nous les petits artisans payons les nôtres de charges. Sachant, que justement le gens aujourd'hui préfèrent faire appel au travail dissimulé pour amoindrir les frais sans se poser la question du pourquoi une telle différence tarifaire? Dommage que ces mêmes journalistes ne viennent pas voir de petit entrepreneur comme moi pour leur demander leur avis et surtout leur écoeurements de voir de plus en plus de Polonais cassé le marché du Btp? alors qu'ils n'ont pas les compétences exigées, que très souvent les rénovations d'appartement font très chouette au début mais qu'ensuite le client pleure! car il subit des malfaçons! Comment pourrions nous être compétitif, quand nos charges effectivement ne sont pas les mêmes, mais que le matériel utilisé non plus! Certes, un artisan français malheureusement est plus cher, toutefois, les produits qu'ils utilisent sont différents , lorsqu'il fait une installation gaz, il doit être PGN etc. et les formations ont un cout. Les clients veulent un prix sans se soucier du résultat à long terme. Mais même, en dévaluant notre savoir faire, nous ne pouvons suivre! Les petites entreprises ferment les unes derrières les autres, tout le monde en parle ,mais que faisons -nous dans notre quotidien pour éviter cela. Pour résister doit-on faire du bas de gamme tape à l'oeil, ne pas respecter la réglementation, ne pas avoir d'assurance etc. Vive l'Europe, qui nous appauvrie.

Portrait de enjolras
28/novembre/2012 - 12h13
glas35 a écrit :

J'ajouterait Qu'en les employant ils se tirent une balle dans le pied , car plus de travail = chômage= plus d'argent pour faire travailler les entreprises mais recrudescence du travailau noir..

Perso je suis au chômage , j'avais un problème de chasse d'eau et bien direction CastoBrico et Hop! j'ai mis du temps mais j'ai tout réparé tot seul ET ça MARCHE.. DONC....Dans mon voisinage on m'appelle dépanne copains.. Au fait c'est POlolais ont-ils les qualification suffisantes Françaises (normes gaz etc...) Si vous en fitestravailler attention si il y a un accident car les assurances ????

Bonjour !

Mon voisin ne comprend rien !

Il est totalement bouché!!

Vous pouvez m'aider ??

smiley

 

Portrait de Rose Well
28/novembre/2012 - 12h10

Encore des voix pour Le Pen...

 

Bravo, continuez dans votre rêve d'une Europe ultralibérale... Dans 5 ans, vous aurez Mélenchon (au mieux) ou Le Pen (au pire)...

 

Le temps des alternances PS / (R)UMP, c'est bientôt fini...

Portrait de lamaniam
28/novembre/2012 - 11h22

sont ils payer au meme tarif si non pourquoi??

Portrait de mary2506
28/novembre/2012 - 11h15

et les francais qui veulent travailler ?!! apres on s'étonne que le racisme augmente en france... meme si mes grand-parents maternels étaient polonaissmiley