22/10/2012 12:41

Georges Chaulet, l'auteur de "Fantômette", est décédé à l'âge de 81 ans

Georges Chaulet, le père de "Fantômette", la célèbre héroïne masquée au collant noir et à la tunique jaune aux 15 millions d'exemplaires vendus, est décédé le 13 octobre à l'âge de 81 ans, a annoncé aujourd'hui son éditeur, Hachette.

Créateur d'avant-garde, féministe avant l'heure, Georges Chaulet avait fait naître en 1961 avec "Fantômette" l'un des premiers rôles féminins actifs, intelligents et autonomes de la littérature jeunesse, souligne Hachette. La justicière qui a bercé des générations de lecteurs et de lectrices est désormais orpheline...

Son créateur Georges Chaulet était l'un des piliers depuis plus de 50 ans de la collection Bibliothèque Rose. "Je dois autant à Fantômette qu'à Marguerite Duras" l'envie de devenir écrivain, confiait la romancière Marie Darrieussecq à l'occasion du 50e anniversaire de la justicière masquée.

Avec ses enquêtes à la Arsène Lupin, ses scénarios sans faille et un ton unique, cet amateur de calembours et de farces avait fait profiter Fantômette de son imagination fertile. L'auteur aimait aussi aller à la rencontre de ses lecteurs, comme il le faisait tous les ans au Salon de l'édition Jeunesse à Montreuil.

Né en 1931 à Paris, Georges Chaulet a quatre ans lorsque sa famille s'installe au Caire, avant de rentrer un an plus tard à Antony, en région parisienne. Dès l'adolescence, il écrit ses premiers romans, des polars de style série noire.

Bac en poche, il s'inscrit aux Beaux Arts de Paris. En 1952, il part faire son service militaire en Allemagne. Un cauchemar, avouera-t-il. Il se réfugie alors dans l'écriture et décide d'en faire son métier. En 1957, il publie le premier tome de la série "Les 4 As" aux éditions Casterman avant de donner le jour à "Fantômette" en 1961. Cinquante-deux titres plus tard, le succès est toujours au rendez-vous.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Jacques MICHEL11
23/octobre/2012 - 00h47

Je ne lisais pas "Fantômette", mais le "Club des Cinq". D'ailleurs, je les ai toujours et je les relis parfois, je n'ai pas honte de le dire. Je suis sûr de ne pas être le seul.

Portrait de marie
22/octobre/2012 - 17h02

OH  C'est toute mon enfance qui remonte à la surface..... Plus fan que moi de Fantomette ca n'existait pas , j'ai d'ailleurs continué ave le Club des Cinq, le Clan des Sept , les Alice les Michel et le Croix Rousse. J'étais petite mais je dévorais un livre dans la journée !!! smiley

Grace à elle j'ai aimé dévoré les livres et continuer dans le registre policier avec les Elisabeth George , les Cornwell , les Sue Grafton ou autres .....

Portrait de elzapetou
22/octobre/2012 - 15h19

Oh mon dieu! j'avais oublié combien, enfant, j'avais aimé ces livres , Je les lisais et les relisais. je me souviens de boulotte et de melle bigoudi.. Cette nouvelle me replit de tristesse vraiment.

Portrait de Dominnic
22/octobre/2012 - 13h46
Pearce a écrit :

...idem, je crois avoir tout lu. Triste Fantomette aujourd'hui :(

idem, avec également Les Six Compagnons et Langelot...

 

Françoise, Boulotte, Ficelle et le journaliste sont devenus orphelins.

 

J'adorais tous ces romans des deux bibliothèques rose et verte :

bien écrits, scénarii inventifs, personnages sympas (enfin certains !), du caractère, pas de violence poussée.

 

et la collection cartonnée était très bien présentée....

 

Toutes mes condoléances à sa famille et, même s'il ne me lit pas (par défintion), un grand merci pour tout ce plaisir à vivre les aventures de notre Fantômette !!!

Portrait de RUEDO
22/octobre/2012 - 13h31

mon enfance

Portrait de Pearce
22/octobre/2012 - 13h22
ajc21 a écrit :

Triste nouvelle, condolences a la famille.

Toute mon enfance, avec le club des cinq,  la Comtesse de Ségur, et les Alice.

...idem, je crois avoir tout lu. Triste Fantomette aujourd'hui smiley