18/10/2012 10:08

Jean-Pierre Chevènement s'en prend vivement aux médias Corse

Ce matin sur Europe 1, Jean-Pierre Chevènement est revenu sur l'assassinat de l'ancien avocat de Yvan Colonna, Antoine Sollacaro.
Avant de revenir sur la situation en Corse. "Il y a eu 99 homicides depuis 2008, 15 depuis le début de l’année. Nous sommes en présence de la zone la plus criminogène d’Europe ", a-t-il rappelé.

Et d'ajouter: "La Corse est une île à la dérive, dans laquelle la faiblesse des pouvoirs publics successifs a produit un phénomène étrange, avec l’hégémonie des idées détenue par les indépendantistes".

L'ancien ministre de l'Intérieur n'a pas hésité à s'en prendre aux médias publics: "La jeunesse est abandonnée à un endoctrinement, qui passe par tous les canaux de communication, France 3, radio France Frequenza Mora, rectorat, université : abandonnée à une propagande".

Regardez

 


Chevènement : la Corse, "une île à la dérive" par Europe1fr

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de mauricio_2a
19/octobre/2012 - 09h18
Yaya35 a écrit :

Entièrement d'accord : la Corse, c'est la France !

Je suis Breton, et nous aussi nous avons des traditions, mais est-ce pour autant que nous commettons les mêmes méfaits que ceux qui sont souvent observés en Corse ? Non !

Quant à la sauvegarde de votre patrimoine et de votre littoral, je ne peux qu'être d'accord avec vous, mais alors dans ce cas là, aucune maison ne doit être construite .... Seulement, voilà, dans ce beau panorama, il reste un nombre assez conséquent de maisons, très belles d'ailleurs, qui encerclent d'autres totalement éventrées. A qui étaient ces maisons ? Devinez ...?

En tant que Français, je ne trouve pas normal ce qui se passe sur cette île d'une beauté époustouflante !

cher breton, je vous rassure, les corses aussi trouvent la situation anormale, d'autant que ce sont les leurs qui tombent...nous sommes pris dans une spirale mafieuse (comme Marseille du reste...) et il est très difficile d'en sortir, tout le monde le sait...

Mais de là à recevoir des leçons de personnes qui sont au coeur d'autres situations anormales et qui en plus s'en réjouissent (les bobos...), faut pas éxagérer....

et puis la Bretagne et la Corse sont amis depuis bien longtemps...

Portrait de mauricio_2a
19/octobre/2012 - 09h12
Phénix Lamire a écrit :

 

on va pas donner les noms de propriétaires de Casinos..ou les habitués de l'Hôtel Cyrnos à Sagone..

on peut donner celui du Carlton ou du Sofitel, si vous voulez...

Portrait de Ridley
19/octobre/2012 - 00h01

Il n'a pas intérêt à partir en Corse smiley

Portrait de Yaya35
18/octobre/2012 - 19h29

Entièrement d'accord : la Corse, c'est la France !

Je suis Breton, et nous aussi nous avons des traditions, mais est-ce pour autant que nous commettons les mêmes méfaits que ceux qui sont souvent observés en Corse ? Non !

Quant à la sauvegarde de votre patrimoine et de votre littoral, je ne peux qu'être d'accord avec vous, mais alors dans ce cas là, aucune maison ne doit être construite .... Seulement, voilà, dans ce beau panorama, il reste un nombre assez conséquent de maisons, très belles d'ailleurs, qui encerclent d'autres totalement éventrées. A qui étaient ces maisons ? Devinez ...?

En tant que Français, je ne trouve pas normal ce qui se passe sur cette île d'une beauté époustouflante !

Portrait de mauricio_2a
18/octobre/2012 - 16h15

il y a un peuple corse. un Peuple se définit par une communauté vivant sur un territoire déterminé ayant des caractéristiques communes (culture, langue, tradition...), vous reconnaitrez avec moi que nous recouvrons tous ces critères. même si je suis effectivement de droite, j'ai reconnu plus bas des qualités à Jospin pour son initiative, j'en ferai autant pour Joxe qui reconnaissait dans sa loi de 91, article 1,  le "peuple corse, composante du peuple français"...certes censuré par le Conseil Constitutionnel mais je dirais en la matière que l'essentiel est la légitimité pas la légalité.

l'"omerta" en Corse est directement la conséquence que tout le monde se connait et qu'on ne balance pas un membre de sa famille, un ami ou l'ami d'un ami...ça vous semble un peu désuet mais c'est ainsi. Dans la tradition, cela voulait surtout dire qu'on réglait les problèmes entre nous (vendetta) et que la justice privée prime sur celle (souvent magnanime) de l'Etat.

sur l'achat des voix, qui a existé, qui existe maintenant beaucoup moins...on peut prendre une autre échelle et se demander pourquoi et comment 80 % des fonctionnaires votent à gauche si ce n'est par intérêt, la promesse (j'ai bien dit promesse...) de nouveaux moyens voire une augmentation de 0,5 % du point...ça se ressemble non?

enfin, je crois savoir qu'on a pas le monopole des financements douteux des partis politiques non? smiley

Portrait de mauricio_2a
18/octobre/2012 - 14h25

croire que la Corse est inondée d'argent par l'Etat démontre une ignorance totale et une illégimité à en parler...malheureusement, ces forums sont ouverts à tous, et en particulier à ceux qui croient savoir, c'est ainsi. ça a de bon côté aussi, sinon j'y viendrais pas mais j'essaye de parler de choses que je maîtrise un chouia, pas parce que je lis Libé de temps à autre...

Pour info, les subventions (dans une très grande majorité) sont allouées par l'Europe, les ex-rmistes, suite à de nombreux excès (pas moins que sur le continent...) sont contrôlés et suivis ce qui n'est pas le cas dans les autres départements qui s'en servent pour acheter les voix...Enfin si la soupe, c'est 3 subventions et 2 allocs, vous avez encore une plus mauvaise image de vos gouvernants que moi-même...

Portrait de mauricio_2a
18/octobre/2012 - 14h01

on n'est pas parfait, on le reconnait bien volontiers mais nous on ne donne pas de leçon...vous êtes devenu majoritairement un peuple soumis (cf. dernière élection présidentielle qui l'illustre parfaitement) en particulier dans les villes, pour l'instant nous y échappons et c'est une fierté.

par contre, vous voulez sérieusement parler orthographe? ou c'est juste une tentative d'insulte émanant d'un faible derrière son clavier?

Portrait de mauricio_2a
18/octobre/2012 - 13h49
chabriot... a écrit :

c'est exactement ça, le problème corse: on ne peut pas dire que ce sont des voyous.

Et pourtant les élites viennent s'installer en France : écrivains, journalistes, médecins etc...

et la lie reste là-bas et s'inscrit dans un parti indépendantiste comme autrefois les malfrats qui s'inscrivaient dans les rangs de la milice. Départements d'assistés.

dans ces départements d'assistés, aucun juif n'a été dénoncé encore moins déporté, les femmes peuvent sortir le soir dans être agressé ou violé, aucun nourisson n'a été retrouvé dans un congélateur, aucun pédophile ne prospère, aucun quartier n'est fermé à la population parce qu'il est blanc, les femmes ne sont pas obligés de se voilé la face en public (seulement la nuit pour déposer une bombinette aux c... de ton espèce...), on ne prie pas dans les rues bref on n'est pas soumis...on est d'ailleurs contre le mariage gay...je développe encore ou tu viens de te rendre compte de la bêtise que tu as sorti?

Portrait de mauricio_2a
18/octobre/2012 - 12h04
Phénix Lamire a écrit :

 

l'impôt révolutionnaire était pour la cause politique pas pour enrichir des pseudo indépendantistes là est la différence en Corse c'est plus du ganstérisme à la mode brise de mer qu'autre chose voilà pourquoi il n'y a pas de solution politique vu que beaucoup de monde profite.de cet état de fait !!

 

je dis pas l'inverse, sauf que l'IRA croquait dedans aussi...de toutes façons dès qu'il y a de l'argent "officieux" il y a forcèment problème derrière.

Par contre, ce n'est pas une solution politique qui est attendue (cf. l'échec des accords de Matignon sous Jospin, pourtant pas mal sur le principe...), c'est une vraie solution judiciaire, répressive qui est indispensable! Sarko avait réussi au début de son action de ministre de l'Intérieur à faire condamner plusieurs têtes de réseaux et capter l'argent sale frappant ainsi au porte-feuille...par la suite, l'effort a été arrêté alors que cette organisation est une hydre à plusieurs têtes et lorsque l'une tombe, deux repoussent...lui aussi a donc été en échec, pas de jaloux!!

Portrait de mauricio_2a
18/octobre/2012 - 11h52
erich22 a écrit :

Les clubs de foot servent à recycler l'argent sale de la pègre et des nationalistes

ça a existé, en Corse comme ailleurs..., c'est beaucoup moins vrai...

Portrait de erich22
18/octobre/2012 - 11h46
leo taxil a écrit :

Whaouuuuuuuuuu, faut la faire cela , justifier la criminalité en comparant avec le foot....

Les clubs de foot servent à recycler l'argent sale de la pègre et des nationalistes

Portrait de mauricio_2a
18/octobre/2012 - 11h41
Phénix Lamire a écrit :

il aurait pu ajouter que beaucoup se proclament indépendistes alors que ce sont des pures crapules dont les seulent préocupations sont comme tous les truands de faire du fric..que ce soit l'IRA ou ETA  on a pas vu dans ces mouvements indépendantistes ces dérives mafieuses !

 

l'impôt révolutionnaire a été importé des méthodes de l'IRA...l'impôt révolutionnaire c'est joli, en fait c'est du racket...

Portrait de mauricio_2a
18/octobre/2012 - 11h38

pour info, c'est le ministre qui avait envoyé et fait les éloges du Préfet BONNET...avec la fin rocambolesque que l'on connait...

alors, le mieux, quand on ne comprend rien c'est encore de se la fermer...

parce que lier des affaires de grand banditisme à une éventuelle bienséance des médias vis à vis des nationalistes (ce qui reste à démontrer...), c'est vraiment prendre les gens pour des c...

à moins que RCFM n'influence également les quartiers Nord de Marseille où, malheureusement, il y a autant d'assassinats...

Portrait de erich22
18/octobre/2012 - 11h21

Comment ne pas s'étonner que la Corse possède 2 clubs de foot en ligue 1 et 1 club en ligue 2 .

N'est ce pas curieux qu'une ville comme ajaccio de 60000 habitants possède 1 club de ligue 1 et un club de ligue 2 et reste la seule ville en France à être dans cette situation !!

En fait le niveau de la criminalité peut être mesurer par les niveaux de ses clubs de foot

 

Portrait de Yaya35
18/octobre/2012 - 11h14

En fait aucun gouvernement n'a vraiment essayé de faire revenir la Corse dans le giron des lois de la République.

Pour quels intérêts ? Seuls les concernés nous le diront peut être un jour ?

Il serait bon que tous les citoyens français soient acceptés comme tels en Corse quelque soit ses origines.

Portrait de Yaya35
18/octobre/2012 - 10h21

Analyse assez pertinente pour une fois de la véritable situation en Corse.

Après plus de trentre ans de peur que l'Etat ressent quand il s'agit de faire appliquer les lois de la République, on peut aujourd'hui se demander si revenir à une situation "normale" dans ces deux départements français est encore envisageable ?

Il y a tellement à dire .