27/08/2012 16:59

Arte est devenue "moins savante" et attire plus de téléspectateurs, selon sa présidente

Devenue "moins savante" et plus ancrée dans la réalité, Arte a amorcé une pente ascendante en terme d'audience, a annoncé Véronique Cayla, présidente de la chaîne, dont la grille de rentrée va accorder une place prépondérante aux sujets de société.

"Les résultats sont très encourageants, tant sur le plan de l'audience que sur le point de l'image. On assiste à une véritable inversion de tendance après plusieurs années baissières", a souligné Mme Cayla lors de la conférence de presse de rentrée de la chaîne publique franco-allemande.

En juillet, Arte a enregistré 1,9% d'audience, son meilleur résultat historique, selon Médiamétrie. "Arte est maintenant mieux perçue comme une chaîne ancrée dans la réalité, dans le présent, une chaîne un peu moins docte, moins savante, plus clairement européenne dans ses thématiques et sa production", a ajouté Mme Cayla.

L'euthanasie, le monde de la finance, les pesticides: la nouvelle grille d'Arte s'intéresse aux sujets de société. Côté fiction, la chaîne franco-allemande a produit et diffusera cette année les fictions "Clara s'en va mourir" (de la réalisatrice Virginie Wagon) avec Jeanne Balibar, sur l'euthanasie, et "Rapace" (de la réalisatrice Claire Devers), une plongée dans le monde des traders.

"Ainsi soient-ils", réalisée par Bruno Nahon, propose une immersion chez les séminaristes. Michel Duchaussoy, décédé en mars, y joue son dernier rôle. Cette série (8 X 52 minutes) sera diffusée à partir d'octobre et une deuxième saison a d'ores et déjà été commandée par Arte.

Il y aura également le drame "Just like a woman" de Rachid Bouchareb avec Sienna Miller, Golshifteh Farahani et Roschdy Zem. Côté documentaire, Arte va proposer des enquêtes sur "Goldman Sachs, la banque qui dirige le monde", "Nestlé et le business de l'eau en bouteille" et la "Chine, le nouvel empire".

La journaliste Marie-Monique Robin, qui a réalisé l'enquête "Le monde selon Monsanto", se penche désormais sur les pesticides, avec le documentaire "Les moissons du futur". Précurseur depuis quelques années en terme de programmation transmedia, Arte souhaite aller plus loin cette année, en développant les "programmes hybrides", a souligné Mme Cayla.

"Ces programmes permettent de circuler de l'antenne sur le web, du web sur l'antenne et d'inventer progressivement une nouvelle sorte de télévision permettant de devenir plus interactif, plus créatif", a-t-elle ajouté.

A partir du 3 septembre, Arte va diffuser "The Spiral", première série cross média européenne, à la fois précédée et accompagnée par un site internet où les internautes sont appelés à intervenir. En outre, la chaîne mettra en ligne en octobre "Hotel", une web fiction d'action.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Koro
29/août/2012 - 08h28

Je ne regarde jamais cette chaine 

Portrait de Marc17
27/août/2012 - 17h57
deranged a écrit :

C'est sur Arte que j'ai découvert Absolutely Fabulous!

 

Idem. Et "KYTV", autre série d'humour britannique, malheureusement introuvable aujourd'hui.

Arte a pas mal évolué depuis ses débuts. Cette chaîne est davantage grand public même si beaucoup en ont encore une image négative (surtout ceux qui n'ont qu'une seule touche sur leur télécommande).

Portrait de deranged
27/août/2012 - 17h37

C'est sur Arte que j'ai découvert Absolutely Fabulous!

Portrait de ggtv
27/août/2012 - 17h26

Il faut continuer sur cette voie. Perso je regarde de + en + arte pour ces séries (the killing, breaking bad, Borgen).

Et arte se met au série française avec ainsi soit il. C'est bien il ne faut pas laisser canal avoir le monopole des bonnes séries fr. (surtout que certaines sont surestimer XIII ou maison close par exemple) 

Portrait de Hype
27/août/2012 - 17h06

C'est pas faux, d'ailleurs sympa les films d'horreurs qu'ils mettent la nuit. ;p