08/08/2012 12:32

Justice: Le groupe punk "anti-Poutine" fixé sur son sort le 17 août

Les trois jeunes femmes du groupe de punk russe Pussy Riot, accusées de "hooliganisme" pour une "prière" anti-Poutine dans une cathédrale, seront bientôt fixées sur leur sort.

"Le jugement sera prononcé le 17 août à 15h", a déclaré la juge Marina Syrova, au lendemain du réquisitoire du procureur qui a demandé trois ans de camp à l'encontre des jeunes femmes qui ont reçu de nouvelles marques de soutien international.

Ce procès ressemble à celui des "troïkas de l'époque de Staline", a déclaré Nadejda Tolokonnikova dans sa dernière déclaration, en allusion aux groupes de trois personnes (troïka) qui à l'époque de la terreur stalinienne condamnait à des années de camp ou même à mort de manière arbitraire et expéditive.

"Notre place est en liberté et pas derrière les barreaux", a-t-elle ajouté, estimant qu'"un ordre politique avait été donné" pour punir les trois jeunes femmes en détention provisoire depuis cinq mois.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Flivia44
17/août/2012 - 06h10
BohemianRhapsody2012 a écrit :

Vive la dictature Poutine ... smiley

ça craint smiley

Portrait de Flivia44
17/août/2012 - 06h10
Metroid a écrit :

Dans les prisons russes 

Les camps russes etc .. smiley

Portrait de Flivia44
17/août/2012 - 06h10

Je leur souhaite bien du courage

 

Portrait de ronandu67
8/août/2012 - 13h51 - depuis l'application mobile

On voit bien les restes du communisme dans ce pays...

Portrait de Tempix42
8/août/2012 - 12h51
Vive Nadejda Tolokonnikova !