12/06/2012 09:55

Ségolène Royal assure qu'elle n'arrêtera pas la politique si elle est battue aux législatives

Ségolène Royal a assuré aujourd'hui qu'elle n'arrêterait pas la politique si elle était battue aux législatives à La Rochelle, élection dans laquelle elle se prévaut "bien évidemment" du soutien de François Hollande.

Comme on lui demandait sur BFMTV-RMC si elle arrêterait en cas de défaite le 17 juin face au dissident PS Olivier Falorni, arrivé trois points derrière elle dans la 1ère circonscription de Charente-Maritime (La Rochelle-Ile de Ré), la présidente de Poitou-Charentes a répondu que "non". "Non", a-t-elle répété, "parce que si ça arrive, ce sera dans un contexte assez malsain ou des voix sarkozystes seront venues pour me faire barrage". Mais, a assuré l'ex-candidate à l'Elysée, "ça n'arrivera pas parce que la morale politique, le travail doivent l'emporter".

Elle avait affirmé auparavant que le président François Hollande l'avait appelée "bien évidemment" et la soutenait "bien évidemment", ce qui est "tout à fait normal". "François Hollande a dit très clairement que j'étais l'unique candidate qui pouvait se prévaloir de son soutien et représenter la majorité présidentielle, mais surtout il a fait savoir, ainsi que son Premier ministre, qu'on ne pouvait pas se maintenir en candidat dissident surtout en recevant le soutien de l'UMP et des voix sarkozystes", a-t-elle argumenté. "Ce n'est pas seulement moi qui suis attaquée, c'est aussi une façon pour la droite de fragiliser le pouvoir en place". "C'est la raison pour laquelle ce maintien n'est pas moral politiquement,", a-t-elle dit à propos d'Olivier Falorni.

Le président de la République l'a-t-il appelée ? "Oui, bien sûr, nous nous sommes parlés longuement, bien évidemment", a-t-elle répondu à propos de celui qui fut aussi son compagnon de trente ans et est le père de ses quatre enfants. Lui a-t-il envoyé un message ? "Bien évidemment, ce message vous pouvez l'avoir, il est dans la profession de foi", a dit la responsable socialiste. "La candidate qui peut se prévaloir du soutien du gouvernement et du président de la République, vous l'avez devant vous", a lancé Ségolène Royal.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Volques
12/juin/2012 - 14h35

Quel feuilleton, au moins la campagne est animée sur La Rochelle !

Portrait de Hal Bibak
12/juin/2012 - 12h45

"bien évidemment"

Portrait de Maxouille
12/juin/2012 - 12h07 - depuis l'application mobile

Elle n a pas compris: apres autant de désillusions aux élections, c est que personne ne veut plus d' elle.
Qu elle disparaisse

Portrait de silex
12/juin/2012 - 10h42
G.Von-Phoeb a écrit :
Aubry et Duflot vont a La Rochelle pour soutenir Ségo..... Tout ça pour battre un élu de leur rang et adjoint au Maire de la ville.... Et ça donne des leçons de démocratie au moindre micro qui traine.... smiley

mémaire arrive avec son rembourrage...pardon et son bourrage d'urnes...smiley

Portrait de serge01010101
12/juin/2012 - 10h39

on dirait une gamine, qui a une peur bleue de perdre son jouet !!!

Portrait de orus54
12/juin/2012 - 10h39

helas

Portrait de Oups-
12/juin/2012 - 10h26
Dommage ! Oups !
Portrait de La matraque
12/juin/2012 - 10h18 - depuis l'application mobile
duky94 a écrit :

C'est marrant,quand on avait la tribu Sakorky c'était un scandale,du favoritisme,du prosélitisme etc etc... Bref uune honte absolue.

Bien evidemment,avec la tribu Hollande c'est pas du tout pareil.

On voit le fiston partout le soir de l'élection mais quoi de plus normal que le fils normal d'un président normal ?

Ensuite,on a la mobilisation de la cour toute entière pour faire élire ex-favorite qui ne se gêne pas pour se prévaloir d'un soutien qu'un président normal ne peut pas donner publiquement compte-tenu de sa fonction.

C'est exactement la même chose avec les 2 fronts : Mme Le Pen est une faciste pur jus digne d'une héritière arryenne de Hitler mais Mélenchon lui,Stalinien pur et dur,jouant la carte du culte de la personnalité et de la décapitaion des riches (enfin + de 2000 € par mois devraient suffire pour passer sur la guillotine),Mélenchon donc est encensé par la presse,adoré des bobos branchés et bien sûr son "front de gauche" est parfaitement républicain aux yeux de tous !

Cherchez les erreurs 

Genre don quichotte elle est pas mal

Portrait de jacqueline03
12/juin/2012 - 10h12

tiens le coup Ségo !

Portrait de david08
12/juin/2012 - 10h11
Lola Taré a écrit :

Elle va être élue dimanche, siegera à l'assemblée, et demain leur fils ainé prendra le sénat, comme cela la famille Hollande / Royal logera dans les plus beaux batiments de la République ....

La fable du contexte familial "Hollande va aider Royal", c'est n'importe quoi! Elle a eu une légitimité politique avant lui! Elle n'a pas eu besoin de lui pour réussir sa carrière politique !

Si elle brigue l'assemblée nationale, c'est parce qu'elle est la femme de gauche la plus légitime en France , la seule femme présidente de région, seule femme au second tour de l'élection présidentielle et une des "poids lourd" de la politique Française... Je ne dis pas que c'est la meilleure ou la plus compétente, mais dire qu'elle est "intronisée" par Hollande, c'est mentir!  C'est plus un boulet pour lui qu'une force ... 

 

 

Mais si on persévère votre critique, c'est pas Nicolas Sarkozy qui voulait nommer son fils de 22 ans à la tête de l'EPAD !? C'est pas Marine Le Pen et son père qui ont exclut Mégret et 60% des militants en 1998 ... Marine Le Pen fille de Jean-Marie qui a nommé son mari comme vice-président du FN et qui a balancé sa nièce dans la circonscription la plus gagnable de France !?  

Portrait de yaka
12/juin/2012 - 10h04

Allez les Sarkozistes tous contre la Royale elle a tellement critiquè l'ancien president et maintenant elle voudrait les voix de ses electeurs la honte ne l'etouffe !!!!