21/05/2012 10:58

RFI/F24: "Il serait logique d'arrêter" le processus de fusion, selon Aurélie Filippetti

Aurélie Filippetti, la ministre de la Culture et de la Communication, a estimé lundi qu'il "serait logique d'arrêter" le processus de fusion de Radio France International avec la chaîne d'information continue France 24.

Lors de la campagne présidentielle, "François Hollande avait signé la pétition contre la fusion", a-t-elle rappelé.

"Nous prendrons les mesures nécessaires pour que RFI puisse retrouver sa mission, notamment en Afrique avec une large audience, qui était très appréciée de tous ces peuples qui avaient besoin d'une information indépendante", a dit la ministre.

"Il serait logique d'arrêter cette procédure qui a conduit parfois à faire de la radio à la télévision et de la télévision à la radio", a-t-elle dit. RFI et France 24, regroupées sous la holding "Audiovisuel extérieur de la France" (AEF), ont récemment fusionné leurs rédactions et la radio doit déménager prochainement à côté de France 24 dans la banlieue parisienne.

Ce déménagement, contesté par une partie des personnels, est à l'origine d'un sérieux conflit entre syndicats et direction.

"La question n'est pas tant le déménagement, c'est surtout la question de ce qu'on veut faire de RFI et de France 24 et en général de l'Audiovisuel extérieur de la France", a déclaré la ministre. Interrogé sur le maintien d'Alain de Pouzilhac à la présidence de l'AEF, elle a répondu: "la question des personnes sera réglée plus tard, la priorité c'est d'abord la ligne stratégique qu'on veut définir et l'indépendance aussi des grandes structures importantes de l'audiovisuel".

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de FCL56
21/mai/2012 - 12h03

Encore un exemple de retour d'ascenseur pour la presse qui a si bien aidé Hollande à gagner par son dénigrement et ses mensonges.

Il faut en garder le plus possible et surtout ne pas faire d'économie, la France peut bien se permettre d'avoir 2 chaines d'information pour l'étanger !

Ce serait risible si ce n'était avec l'argent du contribuable que l'on continue de distribuer aux amis

Portrait de Nouch30
21/mai/2012 - 11h35

C'est certain qu'il serait vraiment dommage, en cette période de forte croissance, de faire la moindre économie.