16/04/2012 13:09

Mobiles: Le projet d'appliquer des tarifs d'appels préférentiels va être retravaillé

L'Autorité française des télécoms (Arcep) va retravailler "au cours des prochaines semaines" son projet d'appliquer des tarifs de terminaison d'appels préférentiels pour trois nouveaux opérateurs dont Free, après l'ouverture d'une enquête de la Commission européenne.

En décembre dernier, l'Arcep avait proposé d'appliquer pendant deux ans des tarifs de gros préférentiels aux opérateurs Free, Lycamobile et Omea Telecom, qui sont entrés sur le marché de la téléphonie mobile en 2012.

Vendredi soir, la Commission européenne a annoncé avoir ouvert une enquête sur ces propositions de tarifs et leur justification, et a fait état de ses "sérieuses réserves". Elle a donné "trois mois" à l'Arcep pour "trouver une solution à ce problème en collaboration avec la Commission", a-t-elle indiqué.

"Afin de tenir le plus grand compte de cet avis, l'Arcep, au cours des prochaines semaines, va déterminer les conditions concrètes dans lesquelles, compte tenu des commentaires de la Commission et de la situation de ces nouveaux entrants sur le marché français, un effet utile peut être donné aux dispositions de la recommandation européenne", selon un communiqué publié lundi.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de SimonBHB
16/avril/2012 - 13h24

En quoi c'est de l'anti free ? La c'est l'inverse ils veulent aider free