20/11/2007 07:21

Pas de quotidiens dans les kiosques aujourd'hui

Le Syndicat général du livre et de la communication écrite CGT (SGLCE-CGT) a appelé à un arrêt de travail ce lundi qui devrait empêcher la parution des quotidiens mardi, afin de protester notamment contre le projet de réorganisation aux NMPP, a-t-il indiqué dans un communiqué.

Le syndicat appelle "l'ensemble des syndiqués à un arrêt de travail occasionnant la non-parution des titres de presse quotidienne nationale datés du 20 novembre 2007 pour les quotidiens du matin et du 21 novembre pour les quotidiens du soir, ainsi que le non-traitement des publications (magazines, ndlr) aux NMPP".

Le SGLCE-CGT, présent notamment chez les photograveurs et aux NMPP (chargée de la distribution de la presse), proteste entre autre contre le plan de réoganisation annoncé la semaine dernière aux NMPP, qui prévoit la suppression de 350 emplois et la fermeture de centres de traitement de la presse.

Le syndicat demande également l'ouverture "rapide" de négociations avec le Syndicat de la presse quotidienne nationale (SPQN, patronat), sur "la politique salariale, la pénibilité du travail et les qualifications des emplois".

(Source : AFP)

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de fauvette
20/novembre/2007 - 09h41

Pas les régionaux en tout cas
Faut il en conclure que les journalistes provinciaux serairnt plus nantis que les Parisiens ?

Portrait de scoopy girl2
19/novembre/2007 - 23h03

@ mikl
6 semaine de congés en ce qui me concerne auxquels s'ajoutent les RTT ;-))
et je suis pas prête de les lacher !!!

Portrait de MiKL_
19/novembre/2007 - 22h55

...
Organisons une manif pour suprimer les 5 semaines de congés payés et les 2 repos hebdomadaires pour tous les Français !

Marre de tous ces privilégiés. Et puis interdisons le droit de grêve aussi tient. 100 coups de fouet à ceux qui ne sont pas d'accord avec mes propos.

Portrait de WILL73300
19/novembre/2007 - 19h17

Ben, avec 170 % ...d'augmentation
sur son salaire de Président, Sarko fait des émules.

C'est normal.

Portrait de fabentou
19/novembre/2007 - 18h31

enchancer78
car ils gagnent de trop

Portrait de fabentou
19/novembre/2007 - 18h16

greves
depuis un moment des greves pertubent le pays les medias commes tf1 france 2 bfn parlent sans cesse des greves certains medias ne savent plue quoi dirent alors ils inventent des chiffres bidons aucune chaine na le mombres exact de grevistes chaque chaines donnent un nombre different de grevistes mais le pire pour moi c est de voir que certains medias font leurs beurre sur le dos des grevistes mais monsieur les medias avant de dire n importent quoi fait commes coluche disait quands on sait pas quoi dire et que l on na rien a dire on ferme sa gu....

Portrait de amiga17
19/novembre/2007 - 17h56

Je ne suis pas pour
les grèves à outrance mais sans les grèves, il y a beaucoup de choses que nous n'aurions pas aujourd'hui à commencer par les congés payés :-)

Portrait de galoi
19/novembre/2007 - 17h53

et la reunion????
cela concerne t'il tout le territoir français dont les doms bien sur????!

Portrait de Adriien
19/novembre/2007 - 17h42

Pas de Figaro demain !?
Je suis dégouté!
Vraiment la CGT s'est le champion de la grève.

Ca me fait pensé au Journal du Dimanche ou il y a des le cadre des Noms et téléphone de la rédaction le tampon comme quoi les syndicats sont d'accord pour distribuer le journal. Nimporte quoi...

Portrait de fredko
19/novembre/2007 - 17h31

S'ils ne sortent pas demain....
Y'a rien d'urgent !!! Ce serait Urgent s'ils sortaient en avance ce soir, non ? hihihi

Portrait de chaucamag
19/novembre/2007 - 16h51

pays
de pleureuses. on s'en sortira jamais. en meme temps il est vrai qu'une greve de la presse pénalisera toujours moins qu'un arret de la sncf. mais ça commence a devenir pénible toutes ces greves. Je pense aux personnes qui galerent réellement pour trouver un travail et qui reveraient d'avoir le poste de ces chialeuses, ça doit les dégouter

Portrait de MiKL_
19/novembre/2007 - 16h43

...
Une journée sans presse papier, ca ne va pas gêner grand monde.