09/11/2007 06:17

La Tribune: les salariés votent une grève reconductible

Les salariés de la Tribune, réunis jeudi en assemblée générale, ont voté une grève reconductible pour protester contre "le simulacre d'information de LVMH", entré la veille en négociation exclusive avec Alain Weill pour lui céder le titre, a-t-on appris auprès d'une élue du CE.

"Les salariés ont voté la grève à une très forte majorité. Ce n'est pas une grève contre Alain Weill, mais contre le simulacre d'information de LVMH", a déclaré Sandrine Bajos à l'AFP.

"Il s'agit d'une grève reconductible. Nous exigeons désormais de négocier avec Nicolas Bazire", directeur général de Groupe Arnault et administrateur de LVMH, a-t-elle ajouté.

LVMH a annoncé mercredi soir être entré en négociation exclusive avec News Participations pour lui céder La Tribune.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de lamarqueduweb
9/novembre/2007 - 00h11

courage la Tribune !
La Tribune proteste et elle a raison : Alain Weill est réputé pour ne pas faire dans la dentelle. il suffit de voir ce qui se passe chez Test, qu'il a repris il y a quelques mois pour s'en compte.
De plus, cette opération est biaisée : Arnault veut céder la Tribune à quelqu'un qui ne lui fera pas d'ombre, en tant que détenteur du titre concurrent. Logique que les salariés se méfient : ils peuvent se demander quelle tournure va prendre leur journal. Ceci est tout à fait légitime. ET je suis déçue que la plupart des lecteurs de ce blog média qui ont laissé des commentaires à ce post ne partagent pas plus cet avis. On parle de liberté de la presse, de pluralisme dans les médias, d'objectivité... cela devrait pourtant les toucher !!!
Une journaliste déçue

Portrait de bren
8/novembre/2007 - 23h20

Comprend pas
Quand Arnault possédait La Tribune ça ne choquait personne, alors pourquoi cela choque qu'il achète Les Echos à la place ?

Portrait de roses622
8/novembre/2007 - 23h02

La grève de la Tribune ??
ça ne bouscule pas les foules - 16 commentaires...
Il serait temps de comprendre que les salariés ne sont pas les patrons ..

Portrait de benjam1
8/novembre/2007 - 22h42

Sans fautes de frappe, ce sera mieux:
Les Echos ne veulent pas être rachetés par Arnault car ils appartenaient à un groupe britannique, Pearson: le pdg du groupe britannique n'entretient pas de relation avec les politiques français, et plus distant de la rédaction que s'il était français, donc ça posait pas de problèmes d'indépendance. En étant rachetés par B.Arnault, qui est un ami de Sarkozy, la rédaction des Echos craint de perdre son indépendance (ce qui est légitime). Il y'aura des conflits d'intérêt: Les Echos parleront des entreprises de LVMH: comment (éventuellement)critiquer une entreprise de LVMH si le pdg est derrière, qu'il peut influencer par un simple coup de fil? Il n'a même pas besoin de ça, les journalistes peuvent s'autocensurer eux mêmes.

La Tribune, elle, appartient déjà à LVMH. Et le problème pour eux, c'est que maintenant Arnault est propriétaire des Echos et de La Tribune, et il va revendre la Tribune: il est en mesure de revendre La Tribune, son futur concurrent, et qui plus est son unique concurrent . Donc Arnault , s'il veut rester leader sur la presse économique, voire obtenir un monopole sur la presse économique, il a intérêt à choisir un repreneur qui ne pourra pas développer le journal: vu la conjoncture de la presse, il faut une surface financière solide et un vrai projet de développement. Or Arnault, quand il qualifiait cet été La Tribune de "centre de déficit" devant les médias, ou encore ce matin à la radio en disant qu'il discutait d'un prix avec Weill mais que "ce prix n'était pas élevé": il déprécie ce qui est encore son journal, mais qui est surtout son futur concurrent! Bon alors évitons les raisonnement à la Sarkozy qui a dit cet été, faisant semblant de ne pas comprendre et simplifiant les choses comme à son acoutumé: "Je comprends pas ! Y'en a qui refusent d'être achetés par Bernard Arnault et les autres qui veulent pas être vendus!". C'est débile. A La Tribune, ils veulent bien être vendus, mais pas n'importe comment. Donc si c'est pour dire des conneries, allez plutôt sur le post qui concerne la "Star Academy": on peut voir les choses de façon simple pour réagir au fait que le coatch sportif traite les staracadémyciens de cons. Si, si, je vous le jure: sur ce post là, vous brillerez!

Portrait de benjam1
8/novembre/2007 - 22h34

c'est pas le même problème
Les Echos ne veulent pas être racheter par Arnault car ils appartenaient à un groupe britannique, pearson: le pdg du groupe britannique n'entretient pas de relation avec les politiques français, donc ça posait pas de problèmes d'indépendance. En étant racheté par B.Arnault, qui est un ami de Sarkozy, la rédaction des Echos craint de perdre son indépendance (ce qui est légitime). Sans parler du conflit d'intéret: Les Echos parleront des entreprises de LVMH: comment critiquer si le pdg est derrière, qu'il peut influencer par un simple coup de fil?

La Triune appartient déà à LVMH. Et le problème pour eux, c'est que mantenant Arnault est propriétaire des Echos et de La Tribune, et il va revendre la Tribune: il est en mesure de revendre La Tribune, son futur concurrent, qui en plus est son unique concurrent . Donc Arnault , s'il veut rester leade voir obtenir un monopole en presse économique, il a intérêt à choisir un repreneur qui ne pourra pas développer le journal. C'est ce que Arault fait quand il qualifiat cet été La Tribune de "centre de déficit" devant les médias, ou encore ce matin à la radio en disant qu'il discutait d'un prix avec Weill mais que "ce prix n'était pas élevé": il déprécie ce qui est encore son journal, mais qui est surtout son futur concurrent! Bon alors évitons les raisonnement à la Sarkozy qui a dit cet été, faisant semblant de pas comprendre et simplifiant les choses pour défendr son pote Arnault: "Je comprends pas ! Y'en a qui refusent d'être achetés par Bernard Arnault et les autres qui veulent pas être vendus!". C'est débile. A La Tribune, ils v eulent bien être vendu, mais pas n'importe comment. Donc si c'est pour dire des conneries, allez plutôt sur le post qui concerne la "Star Academy": on peut voir les choses de façon simple pour réagir au fait que le coatch sportif traite les staracadémyciens de cons. Si, si, je vous le jure: sur ce post là, vous brillerez!

Portrait de équateur
8/novembre/2007 - 19h21

DISPARITION
le quotidien est déficitaire depuis toujours. Quelque jours d'absence et.....au revoir

Portrait de scoopy girl2
8/novembre/2007 - 18h19

@ Manhattan
merci +
avec toi, même si les Echos ou la Tribune font greve, j'ai toujours une bonne source d'info ;-))

Portrait de scoopy girl2
8/novembre/2007 - 18h08

à john does
j'ai vu ton post sur l'autre article Tribune / Les Echos.

C'est vrai qu'il va y avoir reorganisation BFM/RMC / La tribune ??? Pas cool ca ....

Portrait de Fabounet
8/novembre/2007 - 17h39

ESSAYER POUR REGRETTER
Faut toujours essayer et puis pourquoi pas après reculer. enfin faut tenter pour savoir si ça peut marcher. en trois mots : lisez vous verrez. je pense que mutation ne rime pas avec restructuration. Alors que dire d'une fusion qui ne doit pas donner d'explosion.