06/11/2007 04:59

Arche de Zoé: le récit du journaliste libéré sur Europe 1

Marc Garmirian, le reporter de Capa qui vient de regagner la France avec deux autres journalistes et quatre hôtesses espagnoles était lundi midi mon invité dans le Grand Direct sur Europe 1.

Pour la première fois il a répondu aux questions des auditeurs, en direct, pendant une vingtaine de minutes.

Marc Garmirian, considère que les responsables de l'Arche de Zoé "ont quand même menti à tout leur staff. Ils avaient plus de 100 personnes travaillant pour eux. Jamais ils n'ont affiché l'objectif final de leur opération, ni à leur personnel, ni aux gens qui leur ont confié les enfants, ni aux enfants eux-mêmes".

Le reporter de Capa souligne également avoir été "frappé" par "la conviction, la détermination et l'état d'esprit" des membres de l'Arche de Zoé qui restent détenus à N'Djamena.

"Je n'arrive pas à trouver le terme pour les qualifier. Eric Breteau (le président de l'association, ndlr) est un type qui est très fort dans sa tête. Ce qui m'a frappé, c'est leur état d'esprit, leur conviction, ils sont convaincus de faire le bien et d'avoir une mission à effectuer", a-t-il ajouté.

Marc Garmirian a précisé sur Europe 1 qu'il avait discuté pendant plus d'une heure dans l'avion avec Nicolas Sarkozy, tout en refusant de révélé le contenu de cette déclaration.

Regardez cet interview donné:

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de polllux
7/novembre/2007 - 22h53

pas simple
Arche de Zoé : que faisaient Nicolas, Cécilia et François dans cette galère ?

Des citoyens français intoxiqués par la propagande atlantiste ont été convaincus qu’un génocide se déroulait au Darfour et qu’ils pouvaient sauver des enfants d’une mort certaine. Ils ont financé l’équipée de « l’Arche de Zoé » qui a tenté d’enlever des enfants au Tchad. Étrangement, lorsque la presse s’est emparée de cette affaire, le président Sarközy n’est pas venu au secours des enfants victimes, ni des familles d’accueil abusées, mais des voleurs d’enfants. Pour protéger qui ?

par Thierry Meyssan*

Arche de Zoé : que faisaient Nicolas, Cécilia et François dans cette galère ?

La presse française ne manque pas un éditorial pour brocarder le président tchadien Idriss Déby qui a accusé sans retenue l’association humanitaire l’Arche de Zoé d’avoir tenté d’enlever des enfants pour satisfaire des pédophiles et se livrer à un trafic d’organes. Simultanément, elle loue le président français Nicolas Sarközy, qui s’est immédiatement déplacé au Tchad pour faire baisser la tension et rapatrier plusieurs prévenus.

L’ombre de Cécilia

Le Figaro s’est fait l’écho de la colère de la nièce d’un des bénévoles de l’Arche de Zoé incarcéré au Tchad : ce sapeur-pompier aurait été abusé par les dirigeants de l’association qui lui aurait fait croire que l’opération de sauvetage des enfants était patronnée par Cécilia Sarközy [1].

Mais le quotidien n’indique pas de quelle manière les dirigeants de l’Arche de Zoé avaient pu convaincre les bénévoles d’un tel patronage s’il n’existait pas.

Et si ce patronage était imaginaire, pourquoi le président Sarközy s’est-il cru obligé de monter immédiatement en première ligne ? [2]

Un Sarközy peut en cacher un autre

L’objet social de l’association l’Arche de Zoé est d’« intervenir en faveur des enfants victimes du tsunami du 26 décembre 2004, à Banda Aceh (Sumatra, Indonésie) pour leur permettre de retrouver des conditions de vie décentes par des programmes sanitaires, sociaux et éducatifs ; développer, mettre en œuvre et coordonner des programmes de réhabilitation de l’environnement familial et social de ces enfants ; développer tout programme en adéquation avec les besoins des enfants et de leur environnement de manière à favoriser le retour à l’autonomie, de façon plus générale ; mettre en œuvre toute action permettant de venir en aide aux enfants en difficulté, en détresse ou victimes de catastrophes naturelles ». Comme ne le laisse pas devenir cet énoncé humanitaire, l’association est une initiative d’un organisme semi-public français, Paris Biotech Santé. Il a été fondé conjointement par l’Université Paris-V Descartes, l’INSERM, l’École centrale de Paris, et l’ESSEC, et dispose de tous les agréments officiels nécessaires. Son objet est de soutenir des projets de création d’entreprises dans le domaine du médicament, des dispositifs médicaux et des services aux malades [3]. Paris Biotech Santé gère un immeuble de 3 200 m2, dont 2 500 m2 de laboratoires, à l’hôpital Cochin. Ces installations ont été inaugurées en grande pompe, il y a trois semaines par le maire de Paris (Bertrand Delanoë) et le président de la Région Île-de-France (Jean-Paul Huchon) [4].

Il résulte de ce montage que la finalité ultime de l’Arche de Zoé est de tester des programmes sanitaires sur des enfants en difficulté dans le tiers-monde en vue de leur développement commercial.

Les liens organiques de l’Arche de Zoé et de Paris Biotech Santé sont attestés par l’avis de création de l’association publiée au Journal officiel de la République française du 2 juillet 2005. Il précise : « Siège social : 23, rue Hallé, 75014 Paris. Courriel : [email protected] ». Au demeurant, Stéphanie Lefebvre, contact légal de l’Arche de Zoé est aussi la directrice adjointe de Paris Biotech Santé.

Contacté par téléphone, Paris Biotech Santé indique que seul son directeur, le professeur Olivier Amedée-Manesme, est habilité à répondre à la presse et que celui-ci n’est pas joignable. C’est dommage car il aurait été en mesure d’indiquer quel avis le Comité d’évaluation de Biotech Santé a émis sur le programme Arche de Zoé. Un Comité d’évaluation où siège le docteur François Sarközy, médecin pédiatre. Contacté à son cabinet par téléphone, le secrétariat de François Sarközy nous assure qu’il transmet notre question et nous rappelera.

François Sarközy est politiquement proche de son frère aîné, le président Nicolas Sarközy, au point que celui-ci, lorsqu’il était maire de Neuilly et ministrede l’Intérieur, l’avait fait nommer médiateur dans le conflit social de l’hôpital américain de Neuilly [5].

Le Figaro le présentait au lendemain de l’élection présidentielle comme l’une des 100 personnalités qui compteraient désormais « au coeur de la future équipe de France » [6]. Le média sarközyste (excusez le pléonasme) précisait : « Ce pédiatre de 48 ans, vice-président du Conseil de surveillance d’une société de biopharmaceutique, s’est beaucoup rapproché de son grand frère Nicolas lors de la campagne, notamment à l’occasion de séjours brefs mais studieux dans la maison de François, en Provence. » De son côté, Le Nouvel Observateur indique : « Autant Nicolas Sarkozy entretient des relations orageuses avec son frère aîné Guillaume, un temps vice-président du Medef, autant il se sent proche de François, un pédiatre devenu manager. C’est chez lui que Sarkozy a reçu ses amis, le soir de son discours "fondateur" du 14 janvier, et c’est dans sa maison du Midi qu’il s’est parfois réfugié pendant la campagne. » [7]. Le Monde note : « Le frère cadet de M. Sarkozy a été beaucoup vu au cours de la campagne. C’est chez lui, dans sa maison des Alpilles, que l’ex-ministre a passé de nombreux week-ends ces derniers mois. En l’absence de Mme Sarkozy - qui n’a été officiellement présente au côté de son mari que le 14 janvier et le 22 avril, et enfin dimanche 6 mai sur le podium dressé place de la Concorde, à Paris, au soir de la victoire -, il a symbolisé une présence familiale autour du candidat. Interrogé un jour sur le sens de sa présence, François Sarkozy, soucieux de lever toute ambiguïté, avait précisé : "Je ne le soutiens pas, je l’accompagne". » [8]

François Sarközy est aussi une personnalité influente des médias. Ainsi Libération lui a attribué un rôle dans l’éviction de Robert Namias de la direction de TF1 au lendemain de l’élection présidentielle [9].

À la rubrique « François SARKÖZY de NAGY-BOCSA », le Who’s Who in France indique : « Interne des Hôpitaux de Paris en pédiatrie (1983-85 et 1987-89), Assistant au laboratoire de physiologie respiratoire de l’hôpital Trousseau à Paris (1989-90) ; aux laboratoires Roussel-Uclaf : Chef de projet international pour les antibiotiques (1990-93), Directeur du développement clinique international (1994-95), Responsable du développement international (1995) ; au groupe Hoechst Marion Roussel : Vice-président, Directeur de la gestion du portefeuille et des projets en développement international à Bridgewater (États-Unis) (1996-98), Directeur médical et pharmaceutique pour la France (1998-99) ; Président-directeur général du Centre international de toxicologie (1998-99) ; Directeur médical pour la France à Aventis (1999-2000), Associé du Cabinet de conseil en stratégie et en organisation devenu AEC Partners (depuis 2001), Président d’AEC Partners Inc. (depuis 2006) ; Vice-président, Membre du conseil de surveillance de BioAlliance Pharma (depuis 2005) »

Bio Alliance Pharma termine ses expérimentations humaines pour le lancement de médicaments luttant contre des maladies opportunistes du cancer et du HIV, Loramyc, Lauriad et Transdrug [10].

Le monde étant petit, en 2006, le principal client de François Sarközy à AEC Partners est le syndicat français de l’industrie pharmaceutique (LEEM), lequel emploie aussi Stéphanie Lefebvre de Paris Biotech Santé et de l’Arche de Zoé, via LEEM-Recherche.

Portrait de Raygirls
6/novembre/2007 - 20h21

Mitiger
Pour moi cette association à eu tort mais je peux les comprendre je n'exuse pas ce qu'ils ont fait mais leur cause aussi folle soit t-elle et juste, vouloir sauver ses enfant, pour les politiciens Tchadiennen qui viennne faire la morale qu'il s'occupent de toute cette pauvreter, et ses morts innocents dans le pays

Dans 5ans c'est horrible à rien la majoriter de ses enfants seront mort à cause de la guerre ou de la famine

Maintenant ses humanitaire n'aurait pas du les enlever au fond ils sont qui pour juger

à mon avis il doivent être juger en france, mais Sarko m'enerve de plus en plus son côté Zorro m'enerver comment la français à pu voter pour lui

Portrait de charentaize
6/novembre/2007 - 19h59

consulter le journal officiel sur les associations
pourquoi en tapant sur le site officiel, je trouve l'enregistrement de l'arche de zoe à la déclaration officielle d'adresse courriel un laboratoire médical ?

en tapant dans vos moteurs de recherches comme moi : mots clefs arche de zoe + cette adresse email , je reste perplexe..... en lisant les résultats donnés.....

Portrait de stromboli
6/novembre/2007 - 15h52

J'ajoute
qu'on a bien vu dans le reportage que les tchadiens qui travaillaient pour l'association ont été licenciés afin qu'ils ne sachent pas que les enfants allaient partir en France.

Ce qui prouve que ce n'est pas de l'amateurisme mais une vraie organisation qui si elle avait été couronnée de succès n'aurait pas manqué d'être réitérée.

Portrait de stromboli
6/novembre/2007 - 15h43

Je suis sidéré
les avocats des membres de l'Arche de Zoé sont inquiets pour leurs clients. Aucun de ces avocats n'est inquiet pour les enfants qui sont les vraies victimes et qui ont évité de justesse l'enlèvement :

En effet, ces enfants avaient été confiés à CHILDREN RESCUE POUR ETRE EDUQUES AU TCHAD DANS UNE STRUCTURE CREEE POUR EUX

OR, ils allaient arriver en France avec l'association Arche de ZOE

CE QUI FAIT QUE LES PARENTS PERDAIENT LEUR TRACE.

Par ailleurs les enfants n'avaient pas d'état civil et il semble que l'association CHILDREN RESCUE n'a pas gardé les traces des endroits où ont été récupérés les enfants, donc les parents biologiques n'auraient eu aucune possibilité de rechercher les enfants une fois ceux ci arrivés en France donc les parents accueillants devenaient de facto des parents accueillants à vie (ou adoptants)

Ce n'est donc pas comme on veut le faire croire un hébergement provisoire puisque le retour au pays était irréversible.

C'est pour cela que je pense que les parents accueillants qui soutiennent encore cette association doivent être poursuivis au même titre que ceux qui ont été enlever les enfant au TCHAD

j'espère qu'on va s'occuper des vrais victimes que sont les enfants et les parents abusés par cette association et qu'ils vont être défendus par des avocats qui vont avoir à coeur de demander des dommages et intérêts très importants à tous les membres de cette filière de celui qui enlève à celui qui accueille.

Je pense que chaque enfant devrait avoir un avocat qui défende sa cause ainsi que celle de ses parents.

J'espère que la justice TCHAdienne prévoit une indemnisation pour la partie civile à hauteur de ce qu'ils pourraient demander si le procès avait lieu en France.

Portrait de CYN
6/novembre/2007 - 11h31

l'homme africain qui vit au rythme des saisons...
et qui attend que de gentils blancs viennent le sauver et leur montrer la réalité de la vie.

Le darfour est une region dangeureuse pourquoi ne se sont ils pas rendu avec lestchadiens dans les camps?? C'etait trop dangeureux? Mais pas assez pour les tchadiens.

ET quelle idée de dire que l'on crée un orphelinat/internat dans une region si pauvre pour s'occuper d'enfants etranger.

Combien d'entre nous out-ils deja menti pour aller dans le meilleur lycée de sa région ou menti sur l'age de leurs enfants pour ppayer moins cher le musée?

Evidemment que les tchadiens ont preferés sauver et eduquer leurs enfants plutot que d'aller chercher au péril de leur vie des enfants étrangers.

S'ils ne savez pas que les enfants étaient en fait vouer à partir pour la France, quand ils ont appris la vérité ils sont tombés des nues.

Je suis sures que certains de ces enfants étaient les leurs. Ils n'ont pu que denoncer l'association.

D'ailleurs il faut écouter la phrase de l'un des tchadiens : Si les enfant sont soudannais ils ont une famills au tchad.

Les membres de l'association ne pouvaient plus l'entendre. Dommage.

En tous cas ces européens ont très bien appliqué le discours de ce cher Sarkozy.
L'homme africain est un homme pacif qui attend qu'on lui fixe son future et qui applique ce qu'on lui préscrit.
Et bien non les aficains sont des gens inteligents qui veulent dans la mesure du possible eduquer et sauver leurs enfants.

Portrait de Poussun
6/novembre/2007 - 07h11

Orthographe !
"(...) tout en refusant de révélER le contenu de cette déclaration."

Portrait de superseb33
5/novembre/2007 - 17h44

shaddock
tu a raison, sans doute je suis trop naïf. Je crois encore qu'il y a des gens bien partout. Faudrait que j'arrive à me faire à l'idée qu'on est tous dans la merde et qu'il faut se préparer au pire tous les jours...
Notre dernière chance peut-être... Super Sarko

Portrait de cartnoire
5/novembre/2007 - 17h40

super Lyon69500
comme ça ils ont pu s'acheter une parabole - au fait quoi de neuf à St Jean ?

Portrait de superseb33
5/novembre/2007 - 17h01

font chier ces journalistes!
Ils sont toujours là pour nous montrer les magouilles en tout genre.
Si même les ONG sont pourries. On va finir par croire que le monde entier est pourri.
Il n'existe plus d'humanité nulle part???
Dans ces cas là autant crever quelque soit l'endroit où on soit.

Heu..., ce post est ironique (à priori)

Portrait de superseb33
5/novembre/2007 - 16h47

Quant à Sarko
J'aime pas Sarkosy, j'ai pas voté pour lui, mais la démocratie à parler et il a été élu. Et bien soit, je ne l'aprécie toujours pas mais il est notre président, il représente la France et les français. Comme j'aime la France et que je veux qu'elle brille à travers le monde, je ne souhaite qu'une chose, c'est que Sarkosy réussisse et que la france réussisse.
Dans 5 ans, 10 ans, 15 ans que sais-je, il ne sera plus là, nous oui, et la france aussi, puis nos enfants, nos petits enfants....
Je ne suis pas Sarkoziste, mais je veux que Sarko réussisse, pour nous et pour la france...

Voilà, c'est un peu hors sujet mais bon.

Portrait de superseb33
5/novembre/2007 - 16h36

...
Serait-il possible que des ONG africaines viennent récupérer des enfants français qui traînent dans les rues de france pour les sauver de la délinquence, la drogue, la pauvreté et de la dictature de Sarkozy et les ammènent en afrique dans des familles africaines?

Nous en serions scandalisé, et nous ne laisserions pas faire non plus. Et ça serait normal...

Portrait de Zitopo
5/novembre/2007 - 16h35

.
Il fallait bien qu'un haut dignitaire français aille là-bas pour rassurer le président tchadien qu'on le prend pas que pour une bille, ça le flatte et ça évitera surement une peine collossale aux aventuriers de l'Arche perdue. L'armée française a quand même mis des moyens au service d'une cause indéfendable, sans le savoir. Kouchner l'ayant lâché, il pouvait faire quoi à part y aller ?
De là à le vénérer en héros... toutes les playmates ont leurs groupies.

Portrait de superseb33
5/novembre/2007 - 16h25

Hors la loi
je m'en fous de la loi dans ce cas là.
La question qu'il faut se poser, c'est est-ce que c'est bien ou mal.
Pour moi, c'est mal de prendre des enfants à leur famille sous un faux prétexte, et de les emmener en france dans des familles qui ont payé pour les recevoir.
Pour moi, c'est bien de vouloir sauver des enfants de la mort quitte à violer les règles dictées par la loi.

Reste à savoir si ces enfants étaient vraiment en danger de mort et s'ils n'avaient aucune personne qui ne s'occupaient d'eux.

Visiblement, ils n'avaient pas l'air d'être en réél danger de mort, ils n'étaient visiblement pas orphelin ni en mauvaise santé, ils ne venaient apparemment pas du darfour non plus.

Donc pour l'instant pour moi, c'est mal, et c'est comdamnable si ce n'est par la loi c'est au moins comdamnable moralement.

Portrait de Zitopo
5/novembre/2007 - 16h05

@exposed
Toi tu risques pas d'être hypnotisé par les médias vu le peu que tu as l'air de les consulter.

Portrait de exposed
5/novembre/2007 - 15h59

victimes des médias
vous avez des avis faux car vous etes hypnotisé par les medias qui racontent n'importe quoi , si l'arche de zoé etait si malfaisante comme certain le disent il n'aurait pas realisé le reportage de M6 a visage decouvert puisque qu'il n'ont rien a cacher , c'est vous qu'ils devrait mettre en prison pour votre naiveté !!

Portrait de cartnoire
5/novembre/2007 - 15h37

t'as raison !!
ça sert à rien les lois ...

Portrait de exposed
5/novembre/2007 - 15h32

pff nimporte quoi
ils ont kidnappé personne , deja on voi tres bien ds le reportage que c''est les chef de village qui enmene les enfants , vous preferez qui crevent ? au lieu d'etre en securité chez nous ? elle est belle la race humaine !!

Portrait de exposed
5/novembre/2007 - 15h21

quel hypocrisie !!!
on dirait des criminels , ils ont juste voulu sauver des gosses !!! on cri au scandales alors que les gamins sont tous en train de mourrir au darfour , j'appel pas ca un enlevement de vouloir sauver des vies !!!!

Portrait de dine54
5/novembre/2007 - 15h19

quand il aura 5 mns..........
peut etre sarkozy pourrait -il faire quelque chose contre la grele en colombie ??????????

Portrait de elseneur
5/novembre/2007 - 13h21

vous raler pour la redevance
avec une hausse de 2 euros et la le voyage pour aller chercher 3 journalistes, qui de toute façon aurait ete liberé, coute plus de 100 000 euros, argent de vos impots, c'est la gloriole pour les pro sarko!!!
et les gars vous etes completement a la masse !!!ou bien!!

Portrait de Elena
5/novembre/2007 - 11h48

Re Ethram
Bon je me suis moque un peu, beaucoup...
parce que l'on parle pour ne rien dire.

J'entends en ce moment l'intervention de M. Garmirian à l'antenne. Je pense que ce qu'il dit suffit à comprendre l'affaire.
En TRES resumé : "Sincérité, humanisme et légereté" de la part des deux principaux organisateurs du périple.

Pour le reste, la médiatisation et l'exploitation de l'affaire, je ne retire rien à ce que j'ai précédement ecrit : Brahim Deby, ... et la (Re)négociation du prochain déploiement par l'Union européenne d'une force de paix (Eufor) dans l'est du pays et en Centrafrique.

Maintenant, que les Tchadiens (de N'Djamena) crachent sur tout ce qui est français, c'est pratique pour le pouvoir local. Le mal est fait !
Peut-être que les américains vont pouvoir en profiter...

Portrait de ETHRAM
5/novembre/2007 - 11h25

Elena
désolée de cette confusion, peut être parcequ'on nous "pique" régilièrement à l écologie..(lol)
mais ce genre d ONG BANANIERE irresponsable va poluer l'esprit des gens

Portrait de Elena
5/novembre/2007 - 11h02

Re: Pauvres Vrais parents
"hélas, le comportement de l'ARCHE DE ZOE va porter préjudice aux veritables OMG ...car il y aura confusion dans l'esprit de bcp de gens!"

Je suppose que tu voulais parler d'OGM ETHRAM. Quelles confusions !

T'inquiètes pas d'effet papillon sur José Bové
Les véritables OGM seront toujours testés dans nos champs !

SARKOFAN 2, toutes tes questions ont déjà reçu des réponses de la part du Quai d'Orsay comme de l'Elysée.
Cherches sur le Net; par exemple "truveo" "ingérence" "droit" (puisque les liens sont effacés ici)
Si tu ne sais pas lire, pas de problèmes, ce sont des vidéos

Portrait de ETHRAM
5/novembre/2007 - 10h38

PAUVRES VRAIS PARENTS
Quelle aurait été la réaction en France si cet essai de RAFLE d'enfants avait eté perpétré par une pseudo OMG américaine..?

J'ose espérer que LES DROIT S DE L HOMME (terriblements muet en ce qui concerne L ARCHE DE ZOE) se seraient manifestés!

hélas, le comportement de l'ARCHE DE ZOE va porter préjudice aux veritables OMG ...car il y aura confusion dans l'esprit de bcp de gens!

LES ENFANTS NE SONT PAS UNE MARCHANDISE

N Y UN ANIMAL QU ON CHOSIT SUR CATALOGUE

EN DEPOSSEDANT LES VRAIS PARENTS.

// Rappel : MErci de ne pas écrire vos commentaires en majuscules !!!!! //

Portrait de dechrist
5/novembre/2007 - 09h42

a savoir...
même sans sarko ils seraient revenus ! alors pourquoi dépenser de l'argent pour rien ? va-t-il aller à la rencontre des grévistes pour tout arranger ? ou auprés des sdf pour les loger ? ou encore dans les aérodromes proposer son avion ?c'est à partir du 13 novembre qu'il va falloir qu'il bouge.... attendons...

Portrait de bluescreen
5/novembre/2007 - 09h38

Je suis consterné et choqué
par les titres de la presse de gauche qui n'ont rien de mieux a faire que leur activité favorissime:(vous devinez de quoi il s'agit)
En tout cas je renouvelle mes felicitations a Rama Yade et au digne successeur du Général.
Heureux denoument qu'est la libération des journalistes qui n'ont fait que leur metier.

Portrait de Elena
5/novembre/2007 - 09h00

Humanitaire et intervention
Pour ceux qui portent un intérêt au débat "devoir/droit d'ingérence, droit d'intervention" ce lien fait un bon résumé de la problématique et de l'histoire :
http://www.telequebec.tv/sites/idees/chasseurs_idees_1999//////archives/20010318/theme.html

Cet autre lien propose des vidéos sur le thème :

// Pas de liens internet !! //

à voir particulierement Rama Yade sur France 3 (le 26.10.2007 sur France 3) qui "se garde de qualifier l'opération" de l'Arche de zoé parce que c'est à la justice de la qualifier ... francaise et tchadienne ... l'opération était illégale et irresponsable ... on comprend la démarche de générosité qui les a poussé à vouloir sauver ces enfants mais...

// Pas de liens internet !! //

pas si mal cette secrétaire d'Etat !
Toutefois, cela n'enlève rien au fait que lorsque l'on fait de l'humanitaire on ne le fait pas toujours dans la légalité, avec toutes les autorisations locales, et sans mensonges. La fin justifient parfois les moyens pour sauver des vies ... mais pas dans toutes circonstances et à n'importe quel prix.
Dans quelles circonstances ? A quel prix ?

Encore une question :
Qu'est-ce qu'une famille étendue ?
Autrement dit : qu'est-ce qu'une famille au Tchad ? En Europe ?
Les fils d'empereurs romain n'avaient pas de liens adn; est-ce la même chose pour les supposés parents retrouvés par les autorités tchadiennes ?

Portrait de facla
5/novembre/2007 - 08h50

hatshepsut
Un peu (beaucoup) choquée de tes réactions. Pour avoir fait de l'humanitaire dans 3 pays d'Afrique je peux assurer que l'objectif n'est pas de détruire plus encore les gens et le pays. Les besoins sont énormes. On me dit souvent qu'on peut aider en bas de chez soi plutôt que de partir aider "aussi loin". Heureusement que les gens qui bossent dans les ONG n'ont pas ta mentalité car il y aurait encore plus de souffrance sur ton continent.
Je parle de choses concrêtes que j'ai vues et faites et aucunement de prendre des choses aux gens à qui on vient en aide (quoi leur prendre vu le peu qu'ils ont ?). En effet, il y a eu pas mal d'erreurs faites par les occidentaux (traite des noirs, colonisation, etc.) mais il faut passer à autre chose et "guérir" des blessures du passé.
Quand je revois le regard des orphelins (des vrais !) que j'ai tenu dans mes bras et à qui j'ai donné de l'affection, je me dis que tu es bien loin de la réalité concernant l'aide humanitaire.
L'aide humanitaire il y en a aussi en France figure toi (restos du coeur, banque alimentaire, etc.) et là encore le but n'est pas de détruire encore plus les gens que l'on aide.
Je comprend pas ta mentalité.

Portrait de Elena
5/novembre/2007 - 08h30

Questions "humanitaire"
Cette affaire ne remet-elle pas en question le droit humanitaire ?
Qui ou quoi dispose d'un "droit" d'intervention humanitaire ?
Rony Brauman, Bernard Kouchner ont déjà défendu le "droit ou devoir d'ingerence", le "droit ou devoir d'assistance", il fut un temps ou ces messieurs et d'autres médecins jouaient au "zozo" ou au zhéros. Les obligations morales définie par un système de valeurs sont elles valablent pour quelques uns et pas pour d'autres ?
Si dans cette opération l'action de certaines personnes est inconsciente faut-il moralement les condamner ? Faut-il les accuser avant la justice ? (Ne risquent-ils pas d'être relaxer d'ailleurs du fait des charges à retenir?)
Si le droit était appliqué, de nombreuses personnes seraient condamner... pour non respect de la présomption d'innocence, n'est-ce pas zozo BHL ?