17/09/2007 06:06

Un album en préparation pour Bertrand Cantat ?

Selon l'émission de TF1, "50 Minutes Inside", Bertrand Cantat devrait prochainement enregistrer un disque, juste après sa sortie de prison.

Selon plusieurs témoignages recueillis par l'émission, la maison de disque aurait proposé à "Noir désir" de se reformer à la sortie du prisonnier et leur aurait demandé de s'engager pour trois albums.

Dans la nuit du 26 au 27 juillet 2003, Marie Trintignant trouvait la mort sous les coups de son compagnon.

Depuis, Bertrand Cantat vit entre quatre murs. Incarcéré depuis août 2003, le leader du groupe de rock Noir Désir purge une peine de huit d'années d'emprisonnement pour homicide volontaire. Il vient toutefois de solliciter une libération conditionnelle

 

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Elfy
21/mai/2008 - 10h49

:arrow: Merci de ne pas indiquer de liens internet dans vios commentaires

Portrait de mergu
25/septembre/2007 - 09h57

le lion n'est peut etre pas mort
Depuis 4 ans nous sommes orfelins d'un avis contestataire sans langue de bois.Sarko nous edicter ses loi et nous l'écoutons comme des moutons.Reviens bertrant et reprend la lutte.Le bon rock nous manque Nwar Desrae nous manque, la flamme ne peut s'éteindre.

Portrait de Maté
18/septembre/2007 - 23h06

Chrysalide 12h32
J'ai exactement le même avis que toi et je te remercie de t'être exprimé(e) de cette façon.
Je n'ai rien à dire de plus, sinon que je cossigne ton post.
Cordialement.

Portrait de Chrysalide
18/septembre/2007 - 17h38

pour boldo (suite et fin^^)
Certes, les producteurs ont dû se frotter les mains mais s'il y a eu profit et augmentation des ventes de disques, c'est indépendant du groupe : ils étaient connus pour fuir la (sur)médiatisation, je ne pense donc pas qu'ils furent contents de se retrouver sur le devant de la scène à cause de cette histoire sordide... En gros, je pense pouvoir affirmer qu'ils s'en seraient bien passés (notamment les menaces de morts).

Concernant le livre de Nadine Trintignant/ Marquand, je n'ai pas exprimé mon point de vue là-dessus, même si selon moi, les périphrases "meurtrier" ou "assassin" pour qualifier B. Cantat n'avaient pas encore lieu d'être, étant donné que le jugement n'était pas encore prononcé. Certes, d'un point de vue juridique, c'est de la diffamation mais je peux comprendre son "envie" de l'appeler ainsi, si j'ose dire. Les propos paraissent donc excessifs et impropres pour des personnes étrangères à cette histoire mais si j'avais été à la place de cette mère venant tout juste de perdre son enfant, peut-être aurais-je réagi de la même manière, je n'en sais rien. Même si son livre était "maladroit", je ne la blâme ni ne la juge d'aucune façon, vu que je ne sais donc pas comment j'aurais agi ou réagi moi-même.

Je pense avoir maintenant saisi ce que tu voulais dire... De toute façon, j'ai déjà exprimée mainte fois ce que j'en pensais dans les deux autres posts : mon coup de gueule consistait simplement à dire que selon moi, cette affaire a eu des conséquences complètement disproportionnées, beaucoup de choses ont été dites et peu de ces dernières étaient vraies. C'est ce "trop plein", souvent plein de faux justement, qui m'agaçait, point final. :)

(Vu que j'ai dis vraiment TOUT ce que javais à dire, pour ma part, le sujet est clos^^).

Portrait de boldo
18/septembre/2007 - 13h30

par Chrysalide le 17/09/2007 à 23h43
"En même temps, tu peux très bien faire passer tes idées, dire ce que tu penses sans insulter qui que ce soit... Je ne comprends pas très bien pourquoi tu dis ça, enfin bref."

Il te suffit de remplacer le verbe « insulter » par l’un des verbes suivants : « gifler » ou « cogner » ou « frapper » et tu comprendras.

Pour le reste à qui profite-le plus ce battage médiatique : à la Famille Trintignant qui en a profité pour sortir un livre ou aux « producteurs » du groupe de rock qui a vu très régulièrement sa vedette à la une des journaux, afin que l’on ne l’oublie pas ?

Qui a le plus à y gagner dans cette surmédiatisation aujourd'hui ?

Portrait de Chrysalide
17/septembre/2007 - 23h43

pour boldo
"Si je t’insulte, tu vas te sentir agacée des le premier mot et c’est normal puisque si je respecte la charte, je n’ai pas le droit de t’insulter. "
En même temps, tu peux très bien faire passer tes idées, dire ce que tu penses sans insulter qui que ce soit... Je ne comprends pas très bien pourquoi tu dis ça, enfin bref.

J'étais quasiment persuadée que cette phrase serait mal interprétée par certains. J'avoue, je me suis peut-être mal exprimée mais il ne faut pas interpréter "au pied de la lettre" si je puis dire : quelqu'un ayant subi UN viol est et doit être considérée comme une victime à part entière, je suis la première à le dire. Il en va de même pour M. Trintignant : je n'ai jamais nier le fait qu'elle n'était pas une victime. Je voulais simplement dire par là, que l'on a érigé Marie Trintignant en une sorte de porte-parole des femmes battues, une sorte de symbole. Or, pour moi, cette attribution là était excessive, sous prétexte que c'était une personne de notoriété publique. Je ne voulais pas dire par là que, pour parler de façon vulgaire ou volontairement provoquante, "comme elle n'avait reçu des coups qu'une fois, ce n'était pas une femme battue". Comme je l'ai dit précédemment et je le répète, c'est tout ce débordement, cet "à côté" que j'ai trouvé indécent, excessif. Pour moi, on a profité de ce drame pour faire des principaux protagonistes ce que l'on voulait. Bien sûr qu'elle fut "battue" dans le sens où elle est décédée suite aux coups portés par B. Cantat, il n'a jamais été question de douter de cela, mais elle n'était pas une femme battue dans le sens où elle subissait des violences physiques et verbales régulièrement et ainsi, en devenir le symbole.
Je m'exprime peut-être encore mal concernant cette idée-là, auquel cas je suis sincèrement désolée mais loin de moi l'idée de ne pas considérer cette femme (et toutes les autres en général) comme des "non victimes".
J'espère qu'il n'y aura plus d'amalgames^^

Portrait de boldo
17/septembre/2007 - 21h21

Chrysalide 12 h 32
Tu as écris : " pour moi, une femme battue est une femme qui se fait battre régulièrement par son compagnon "

Combien de coups, de brimades, d’abus sexuel doit subir un être humain avant d’être désigné comme une victime (je ne fais pas référence à l’affaire Cantat / Trintignant, je parle en général comme tu l’as fait en écrivant cette phrase) ? Si je t’insulte, tu vas te sentir agacée des le premier mot et c’est normal puisque si je respecte la charte, je n’ai pas le droit de t’insulter. Dès la première phrase de ma part tu vas te considérer comme victime de mon propos. Tu ne vas pas attendre 5 10 ou 100 messages
Autres exemples si je suis ton raisonnement : seules les victimes des « tournantes ont droit au statut de femmes violées. Les autres qui n’ont subis qu’un viol, ou qu’un agresseur, comment les appelles-tu ?

Un coup, ou n’importe quel acte de violence, qu’il soit le premier ou pas, n’a pas à être porté un point c’est tout. Nous sommes des êtres dit civilisés, la loi du plus fort physiquement est chez nous abolie depuis des lustres. Je n’ai pas envie qu’elle redevienne d’actualité sous prétexte que si ce n’est pas régulier, celui ou celle qui les subit n’est pas une victime.

Je le redis je parle en général, je ne rejuge personne, c'est juste une réaction à ton message.

Portrait de Chrysalide
17/septembre/2007 - 18h40

Parce que je suis polie... ;)
... Merci beaucoup tout le monde pour vos messages :)

Portrait de Lysergeek
17/septembre/2007 - 16h09

comme sur bof academy (posté par fleur2sel à 15h32
Si le blog à JMM était un espace de libre expression on y trouverait un topic sur la reprise prochaine de "Arrêt sur image" sur le web! tu crois pas?

Portrait de rock7
17/septembre/2007 - 12h36

fleur2
et tu crois qu a travers le net ils auraient fait!mais t etais pas la ,donc,pour s enerver comme ca , yen aeu des insultes,nazi,et meme a parler de sa femme,donc ,je repetes ,t etais pas la ,desole de ne pas etre pous les assassins , c est notre seul defaut!et on parle pas des gens qui sont pas la pour se defendre!

Portrait de Chrysalide
17/septembre/2007 - 12h32

Noir Des(tin)
Je n'ai pas lu tous les messages (impossible de lire attentivement 490 posts) mais je vais vous dire le fond de ma pensée (comme nous tous ici d'ailleurs) sur cette histoire qui a engendré bon nombre de polémiques et qui en engendrera encore, polémiques pour la plupart infondées...

A l'époque, "la mode" était de lyncher B. Cantat. On ne s'en tenait pas au fait, non, cela aurait été beaucoup moins passionant et cela aurait fait vendre moins de papiers. Déjà, même si l'on sait plus ou moins ce qu'il s'est passé ce fameux soir, nous n'étions pas dans la chambre. Je dis une énormité ? Pourtant, certains (pas forcément ceux qui ont laissé des commentaires mais je parle dans un sens général) ont l'air d'en savoir des choses... Il n'y a eu qu'une vérité, celle de B. Cantat : après, le croire ou ne pas le croire, c'est une autre question. Moi, ce qui m'a dérangé, écoeuré je dirai même dans cette histoire, c'est tout "l'à-côté" de ce fait divers : on a érigé M. Trintignant en martyre, elle fut le symbole de la cause des femmes battues... Désolée mais même s'il y a bien eu un ou plusieurs coups ce soir-là, pour moi, une femme battue est une femme qui se fait battre régulièrement par son compagnon. Pour moi, une femme battue, c'est quelqu'un qui subit des violences physiques certes mais également morales comme des insultes ou un rabaissement continuel. Or, malgré ce que l'on a pu dire ou écrire, il n'a jamais été question de ça. Je ne dis pas ça pour excuser le geste de Cantat, ce qu'il a fait est et restera horrible, inqualifiable. Mais ça, rassurez-vous, il le sait mieux que quiconque, étant donné qu'il y pensera nuit et jour et ce, jusqu'à sa mort.

Ce qui m'a également écoeuré, c'est le fait que certains se sont acharnés sur les proches de B. Cantat. Bien sûr qu'il a enlevé une vie et que cette personne ne reviendra jamais mais imaginez également dans quelle situation se trouve les enfants de Bertrand : ils n'ont pas choisi ni voulu ce qui est arrivé, ils sont donc aussi victimes que les enfants de Marie. Et ça, on y pense pas forcément. On leur fait porter un fardeau qui n'est pas le leur. Puisqu'ils sont de la famille de Bertrand, on les oublie vite. Rappelons que la petite dernière n'avait même pas un an au moment des faits... Idem pour la famille et les membres du groupe : quand on pense que ces derniers devaient être suivis un moment donné par des gardes du corps car ils recevaient des menaces de mort ! Que l'on punisse celui qui a fait cet acte, bien sûr. Mais les autres étrangers à ça n'ont pas à payer les pots cassés (je pense également à la maison de Cantat qui fut brûlée et dans laquelle il y aurait pu avoir les enfants ainsi que la femme...).
Je trouve également stupide l'initiative de certains à l'époque, qui consistait à boycotter le groupe, leur musique. L'acte aussi horrible soit-il, il faudrait donc mettre dans le même panier les autres qui n'ont rien fait ? N'importe quoi. Et puis, commettre ce genre d'acte et avoir du talent n'est nullement incompatible. Combien de gens connus ont fait des choses peu reluisantes, ce n'est pas pour autant qu'on les boycotte : prenez par ex R. Polanski qui a violé une gamine de 13 ans dans les années 70 et qui a plaidé coupable : est-ce que nous ne sommes plus allés voir ces films, et est-ce que ces derniers ont perdu de leur qualité ? Non. Il a fait des chef-d'oeuvre et tout le monde le reconnaît. Sans compter tout ce que nous savons pas. En somme, j'écoute du Noir Désir et ce n'est pas ce fait divers qui va me faire changer d'avis : quand une chanson est belle, on l'écoute, point.
J'ai été donc écoeurée par tout ce battage médiatique, ces gens qui ont peut-être essayé d'exister en se proclamant "ami de..." ou qui ont soi-disant tout vu mais qui n'ont au final, pas vu grand chose (inutile de dire des noms, vous les trouverez peut-être...). Donc voilà, ce fut une affaire qui a eu des proportions énormes, tout ça parce que les deux étaient connus. Aujourd'hui, certains qui avaient lynché Cantat et sa famille à l'époque se sont excusés. Mais le mal pour leur famille a été fait. Je suis évidemment pour qu'il purge sa peine jusqu'au bout, maintenant, la liberté conditionnelle existe en france, c'est un principe écrit. Pourquoi serait-il injuste qu'il en bénéficie sachant que les autres déténus peuvent l'obtenir ? Après, s'il faut refaire la loi ou si l'a mérite, c'est un autre débat, mais il a parfaitement le droit de la demander. Et même s'il purge la totalité de sa peine, il y aura toujours des gens qui ne voudront pas qu'il redevienne libre. Et qu'il refasse un cd ou non, ce n'est pas tant le problème, mais plutôt le fait qu'il sera libre. Mais si c'est cela qui dérange tant certains, ce n'est encore une fois pas la faute du type mais alors de ceux qui lui ont attribué cette peine.

Portrait de rock7
17/septembre/2007 - 12h12

KEVIN ?COMPRENDS PAS!
c est snacke qui s est fait insulter et traiter de nazi!et c est lui qui a porte plainte chez vous!bizarre! normal qu il est enerve APRES non?

Portrait de max92
17/septembre/2007 - 11h50

8 ans de trop
il va enfin sortir. il y a toujours des doutes sur la mort de cette femme elle n'est pas toute blanche dans cette histoire

Portrait de kevin
17/septembre/2007 - 11h23

de Kévin
Nous prenons les mesures nécessaires...

Merci

Portrait de kevin
17/septembre/2007 - 11h18

de Kévin
Veuillez modérer vos propos !!!!!

Les injures et la diffamation sont interdites sur le blog, sous peine de poursuites. Je vous rappelle que nous détenons vos adresses IP...

Merci !

Portrait de bib
17/septembre/2007 - 11h14

Chère Fleur de sel
j'ai lu ta réaction à ce que j'avais écrit.

Je pense que Bertrand Cantat n'était pas dans son état normal quand ce malheur est arrivé et donc qu'il était incapable de réagir de manière sensée et qu'il s'est probablement endormi profondément après que Marie Trintignan se soit écroulé sous ses coups et morte en tombant sur une table dans sa chute. C'est probablement la raison pour laquelle, elle n'a été découverte que tardivement.

Ensuite, je comprends que la reprise de Bertrand Cantat de son activité d'artiste choque. Il reste à savoir ce qu'il annoncera sur ses gains futurs, peut-être voudra-t-il "racheter" ce qu'il a fait d'une manière ou d'une autre.

Je me répète sans doute mais je pense qu'il n'a jamais voulu battre à mort Marie Trintignan. Je pense aussi que c'était un couple "électrique" comme on en connait quelques uns et qui restent ensemble malgré des sentiments contraires d'admiration, d'envie, de jalousie.
On a parlé de leur admiration commune pour Lautréamont (auteur "maudit" du XIXè siècle).
Je n'excuse pas le geste de Bertrand mais :
- d'une part je m'imagine quel était le couple et pourquoi l'un restait avec l'autre à cette époque
- d'autre part et d'une manière complémentaire, j'essaye de comprendre ce qui a pu se passer ce soir-là.

Pour précision, "comprendre quelqu'un" ne veut pas dire "être d'accord avec ce quelqu'un".

Portrait de titefrimousse
17/septembre/2007 - 11h11

Ce qui est le plus choquant
en apprenant ça c'est qu'il n'aura pas purgé sa peine jusqu'au bout avant de penser à revenir sur le devant de la scène!

Portrait de nat27
17/septembre/2007 - 10h41

petit rappel
8 ans, c'est une décision de justicen, donc normalement on ne la discute pas parce qu'on ne connait pas ttes les circonstances. Ensuite, à la moitié de la peine, la plupart des prisonniers bénef de remise de peine, dc pourquoi pas lui.
Bien sûr c'est malheureux que Marie soit décédée, mais il ne s'agit pas de récidive, donc je ne suis pas sûre qu'il soit dangereux à sa sortie. En tout cas, laissez lui le bénef du doute et encourageons le pour sa réinsertion.
S'il fait de la bonne musique, comme avant, j' acheterai ses albums.

Portrait de toy
17/septembre/2007 - 09h38

Sens et usage des mots
meurtre, nom masculin
Sens : Fait de tuer volontairement quelqu'un. Synonyme homicide

Portrait de bib
17/septembre/2007 - 09h17

2 petites choses
1) cette liberté conditionnelle est une stricte application de la justice.

2) certains ne s'appuient que sur une version des faits, il est bon de s'intéresser à ce que disent les autres quand on veut apprécier quelque chose. Mon opinion est que Bertarnd Cantat n'a pas voulu tuer cette femme. Battre une femme est un acte scandaleux. Le couple Cantant - Marie Trintignan était une union d'écorchés vifs, de passionnés passionnels, jaloux etc etc...
Marie Trintignan est mal tombée ce soir-là, elle en est morte. C'est horrible, mais il est difficile d'affirmer que Bertrand Cantat l'a battu à mort même sous l'emprise d'alcool et/ou de drogue.

Portrait de toy
17/septembre/2007 - 08h14

Résumé des posts
Haine, bétise, mésinformation, désinformation, injures, insultes, ignorance, stupidité, lapidation, méchanceté, violence, justice populaire, justice expéditive...

Portrait de SNOSNO
17/septembre/2007 - 02h23

N'importe quoi
Tous ces juges, tous ces psys qui défilent dans ces posts, mais combien d'entre vous roulent ivres au volant, font des excès de vitesse, etc. Il a fait 4 ans, ils étaient un peu dingues et torturés tous les deux... ne gâchez pas encore une vie, il en souffre sans demander d'en être plaint. La vie n'est pas simple et surtout dans ce milieu où perversité et fric sont les maîtres à penser de gens déconnectés de la réalité.
Alors que vive Bertrand et nous n'oublierons Marie comme lui d'ailleurs.

Portrait de roses622
17/septembre/2007 - 00h42

Cantat en prison
ça ne m'empêchera vraiment pas de dormir.
bonne nuit, il est vraiment tard.

Portrait de Zu
17/septembre/2007 - 00h39

bonne nuit
et apres tout ça , faites de beaux reves

Portrait de sonia 33
17/septembre/2007 - 00h33

bonne nuit !
se fait tard !!!!

Portrait de roses622
17/septembre/2007 - 00h31

Pierre Beaunichon à 00h18)
Cessez de parler de Marie avec autant de mépris.
Du mépris à son propos vous en avez plein la bouche. Vous êtes ignoble ! Ne m'interdisez pas de prononcer le nom de Marie avec affection et celui de Cantat avec un total désintéressement. Je m'exprime selon ma sensibilité et non pas selon vos ordres.
Un individu comme Cantat, si tant est qu'il en fut un, me laisse indifférente et mon seul avis à son égard, c'est qu'il reste en prison. Ces fans attendront bien encore 4 ans.

Portrait de Zu
17/septembre/2007 - 00h30

bravo lisou
c'est exactement ce que je pense

Portrait de rock7
17/septembre/2007 - 00h30

lsou belle conclusion
bonne nuit les filles!

Portrait de polllux
17/septembre/2007 - 00h29

de condamner pour avoir tuer
il va bientôt devenir la victime

et pour l'album, encore une histoire de gros sous, la liberté conditionnelle a un prix,les dommages et intérêts et ça coute cher

Portrait de rock7
17/septembre/2007 - 00h27

sonia , eh oui
et toutes les femmes qu il a eu!bizarre non?ca aussi , c est pas vrai!