14/09/2007 06:33

Les Echos: les syndicats font appel à la justice !

Les élus du comité d'entreprise (CE) du journal Les Echos et les syndicats SNJ, SNJ-CGT, CFDT, CFTC et CFE-CGC ont saisi en référé le Tribunal de Grande Instance de Paris dans le cadre du projet du groupe britannique Pearson de vendre ce quotidien au groupe de luxe LVMH, indique un communiqué intersyndical publié jeudi.

Les élus et les syndicats demandent au groupe Pearson, propriétaire des Echos, de "lever la confidentialité à laquelle se sont engagés les membres du CE qui ont eu accès à la clause d'exclusivité entre Pearson et LVMH", a indiqué à l'AFP Antoine Boudet, délégué SNJ.

Les élus estiment qu'il y a, dans cette clause, "des informations importantes, qui doivent pouvoir être communiquées aux salariés pour une information complète et juste sur la nature de l'opération", a-t-il ajouté.

 

 

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de roses62
13/septembre/2007 - 21h30

Il ne faut pas, dans le cas présent
faire de l'anti-syndicalisme primaire.
Si le comité d'entreprise a eu accès à la clause d'exclusivité concernant le projet de vente du quotidien, du groupe britannique Pearson au groupe de luxe LVMH, il est normal que cette instance qui représente le personnel, puisse diffuser cette information.
Il se peut que les dirigeants du groupe PEARSON aient EXIGE un engagement écrit de confidentialité, à laquelle ont dû se soumettre les membres du CE.
Le recours à la procédure de référé près le Tribunal de Grande Instance me semble tout à fait justifié afin que les membres du Comité d'Entreprise puissent informer les personnels du quotidien qui peuvent avoir à subir les conséquences sur leur avenir professionnel.
Cela fait partie du fonctionnement normal du comité d'entreprise pour lesquels ses membres ont été élus.

Portrait de captainth
13/septembre/2007 - 19h18

Les Syndicats
L'avantage des syndicats est de pouvoir discuter qu'avec une personne. J'ai assez pratiqué la négociation syndicale pour dire qu'il vaut mieux 100 syndiqués que 100 indépendants qui ne pensent qu'à leur problème...Souvenez-vous de l'émission 100 Français...lors de la campagne présidentielle. Sur ce blog beaucoup ont montré leur ire face à la France profonde qui se contentait de poser des problèmes de "corne-cul"...!

Portrait de stromboli
13/septembre/2007 - 19h09

un jour
Un jour sans indignation des syndicats gauchistes c'est possible ?

Portrait de bren
13/septembre/2007 - 18h55

N'importe quoi
S'il fallait écouter les syndicats la France n'existerait plus économiquement

Portrait de captainth
13/septembre/2007 - 18h51

C'est la guerre !
Actuellement, il y a une gurre mondiale autour des titres de la presse économique...Il est clair, qu'en France, il y aura des morts ! Les Echos ou La Tribune ?
En tout cas les syndicats ont raison de demander à voir la "main" mais si c'est pour faire du stérile...