19/06 14:01

L'enseigne de prêt-à-porter Naf Naf, lourdement endettée, vient d’être reprise par une entreprise turque qui s’engage à sauvegarder près de 90% des emplois

C’est une nouvelle inespérée et rare dans le milieu du prêt-à-porter qui traverse une grave crise en France depuis plus d’un an: Naf Naf, lourdement endetté, vient d’être repris par une entreprise turque qui s’engage à sauvegarder près de 90% des emplois et conserver une centaine de boutiques en propre.

« La CFDT restera vigilante sur le respect des engagements pris par le repreneur et sur la pérennisation de l’enseigne Naf Naf à laquelle tant les salariés que les clientes sont attachés », a réagi mardi le syndicat auprès de l’AFP.

La société Migiboy Tekstil a offert plus de 1,5 million d’euros pour reprendre l’iconique enseigne française, en redressement judiciaire depuis septembre dernier, selon une décision de justice consultée par l’AFP. L’entreprise turque sauve ainsi 521 emplois sur 586 et une centaine de boutiques en France, selon le jugement.

Elle reprend également les filiales en Espagne, en Italie et en Belgique, a souligné la CFDT. Migiboy Tekstil est basée à Istanbul et emploie environ 750 personnes, peut-on lire sur son site.

Lancée en 1973 par deux frères, Gérard et Patrick Pariente, Naf Naf - en hommage au « petit cochon le plus fort et le plus malin des trois » - acquiert une certaine notoriété en 1983. Sa combinaison en toile de coton déclinée en plusieurs couleurs se vend alors à plus de 3 millions d’exemplaires, rappelle le site de la marque.

Un succès commercial qui prend de l’ampleur dans les années 1990 lorsque la marque lance des campagnes publicitaires très remarquées, avec pour slogan « Le Grand Méchant Look ». Mais en mai 2020, en pleine pandémie de Covid, la marque est placée en redressement judiciaire.

L’entreprise est alors reprise par le groupe franco-turc SY International, qui emploie plus de 1.000 personnes dans le monde, et avait déjà acquis l’enseigne Sinéquanone en 2019. La marque, qui s’est endettée durant la pandémie, notamment en raison de loyers impayés, est toutefois de nouveau placée en redressement judiciaire en septembre 2023.

 

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de dede35
19/juin/2024 - 15h41

1 bon moyen pour nous envahor de produit venus d'ailleurs 

Portrait de Orwell2024
19/juin/2024 - 15h40
maudav a écrit :

Naf-naf en Turquie c'est amusant pour un pays musulman.

Allez soyons sympas, on va leur envoyer aussi Nif-nif et Nouf-nouf.

Son nouveau nom sera Bêle-bêle ,le cri du mouton !

Portrait de maudav
19/juin/2024 - 15h22

Naf-naf en Turquie c'est amusant pour un pays musulman.

Allez soyons sympas, on va leur envoyer aussi Nif-nif et Nouf-nouf.

Portrait de Beguin
20/juin/2024 - 08h02

Le prêt à porter se meurt en raison d'un manque d'originalité et de créativité dans les idées,  tout se ressemble dans la médiocrité .