14/06 15:53

Le Nouveau Front Populaire dévoile les premiers éléments de son programme: SMIC à 1.600 euros net, abrogation de la réforme des retraites, indexation des salaires sur l’inflation…

15h53: La maire PS de Paris Anne Hidalgo, hostile jusqu'ici à tout accord avec les Insoumis, annonce soutenir l'accord du "nouveau Front populaire", prévenant toutefois qu'elle sera "intraitable" quant au respect des "valeurs" de "la gauche démocratique".

"Face au péril que représente plus que jamais l'extrême droite pour la survie démocratique du pays, les forces de gauche, en responsabilité, se sont rassemblées pour parvenir à un accord que je soutiens", souligne dans une déclaration transmise à l'AFP l'ex-candidate du PS à la présidentielle de 2022.

13h52: Le point sur ce que l'on sait

Le Nouveau Front Populaire a promis vendredi de « rétablir un impôt de solidarité sur la fortune (ISF) renforcé avec un volet climatique » en cas de victoire aux législatives anticipées, via un projet de loi de finances rectificative dès « le 4 août ».

L’alliance de la gauche affiche dans son programme commun sa volonté d’« abolir les privilèges des milliardaires »: outre l’ISF, remplacé en 2018 par l’IFI par Emmanuel Macron, elle veut notamment « rétablir l’exit tax », une mesure de lutte contre l’exil fiscal des contribuables, et supprimer la « flat tax », un prélèvement forfaitaire unique sur les revenus du capital.

Au niveau européen, les mouvements de gauche, de Place publique aux Insoumis en passant par les Ecologistes, le PCF et le Parti socialiste, se sont accordés pour « taxer les plus riches » et « généraliser la taxation des superprofits ».

Parmi les premières mesures en cas de victoire aux législatives anticipées des 30 juin et 7 juillet, la coalition de gauche promet de « bloquer les prix des biens de première nécessité dans l’alimentation, l’énergie et les carburants par décret », d’« augmenter les salaires par le passage du SMIC à 1.600 euros net, par la hausse de 10% du point d’indice des fonctionnaires » ou encore de « décréter un moratoire sur les grands projets d’infrastructures autoroutières ».

Le Nouveau Front Populaire s’engage également à « faire voter une loi énergie-climat » dès l’été et à « conditionner les aides aux entreprises au respect de critères environnementaux, sociaux et de lutte contre les discriminations au sein de l’entreprise » dans les mois suivants.

.

.

12h30: Les membres du Nouveau Front Populaire s'expriment depuis la Maison de la chimie à Paris

"C'est un énorme travail collectif qui a été effectué ces derniers jours, ces dernières nuits", a déclaré Aurélie Trouvé, députée LFI de la Seine-Saint-Denis.

"Dès notre arrivée au pouvoir nous déciderons du blocage des prix sur l'alimentation et sur l'énergie", a indiqué Manuel Bompard en évoquant "une rupture totale avec la politique d'Emmanuel Macron"

"Nous allons faire campagne avec la même détermination que celle qui nous a animé pendant les quatre derniers jours. Nous allons faire campagne avec une grande détermination et nous allons gagner. Nous allons gouverner, nous allons gouverner pour changer la vie", a déclaré Marine Tondelier

12h27: Indexation des salaires sur l’inflation, hausse du Smic, abrogation des réformes de l’assurance chômage et des retraites: des responsables de la gauche unie sous la bannière « Nouveau Front Populaire » ont dévoilé ce matin les premières mesures de leur programme commun qui sera officiellement présenté en fin de matinée.

« La toute première mesure, je pense que c’est l’abrogation de cette réforme de l’assurance chômage », a déclaré le député LFI sortant Eric Coquerel sur RMC. Le gouvernement prévoit en effet de durcir d’ici au 1er juillet les règles d’indemnisation des demandeurs d’emploi, ce qui « peut emmener vers la pauvreté encore plus de gens dans ce pays », a estimé l’élu.

Même sort promis à la réforme des retraites, qui a porté l’âge légal de départ à 64 ans. Dans le programme de la gauche, « il y aura écrit à la fois l’abrogation de la réforme des retraites et le retour à la retraite à 60 ans », a affirmé le porte-parole du parti communiste, Ian Brossat, sur Public Sénat.

Autre proposition: l’indexation des salaires, mais aussi des pensions de retraite, sur l’inflation, ce qui « sera très bon pour le pouvoir d’achat », a souligné M. Brossat.

Le programme commun de la gauche prévoit aussi de « bloquer les prix des produits de première nécessité », a indiqué l’eurodéputée LFI Manon Aubry sur franceinfo.

Le texte affirmera par ailleurs « un soutien indéfectible à la résistance ukrainienne, a-t-elle assuré. Avec cependant  »des lignes rouges, notamment sur l’intervention militaire de troupes françaises au sol« , a précisé Manuel Bompard sur RTL.

Sur le sujet sensible du conflit entre Israël et le Hamas,  »nous nous sommes accordés pour défendre ensemble la reconnaissance de l’Etat de Palestine, des sanctions contre le gouvernement de (Benjamin) Netanyahu« , ainsi qu’un  »embargo sur les armes«  vendues à Israël.

Le texte doit aussi condamner les  »massacres terroristes«  commis par le Hamas le 7 octobre, et réclamé  »la libération de tous les otages", a indiqué la députée LFI sortante Clémentine Autain sur Sud Radio.

L’accord fait en revanche l’impasse sur des points de désaccord persistants comme le nucléaire ou l’OTAN, ont reconnu plusieurs de ces responsables politiques, invités dans les matinales radio et télé.

Le programme, qui comprendra 150 mesures selon M. Bompard, sera présenté par les chefs des quatre principaux partis (LFI, PS, EELV, PCF) lors d’une conférence de presse prévue à 11H30 à Paris.

08h49: Sur franceinfo, l'eurodéputée LFI Manon Aubry est "soulagée et heureuse" après l'accord conclu à gauche. "Emmanuel Macron voulait nous diviser, en réalité, il nous a rassemblés pour aller gagner", assure-t-elle. "Je suis plus que jamais combative pour aller gagner face au Rassemblement national (...) c'est un immense vent d'espoir qui va souffler sur le pays.". Manon Aubry promet que le gouvernement de gauche, s'il gagne, reconnaîtra "immédiatement" l'Etat de Palestine.

Des sanctions à l'égard du gouvernement de Benyamin Nétanyahou, "qui est en train de massacrer la population palestinienne", seront prises.

06h11: Oubliés les conflits, les différences sur les sujets les plus graves... Après 4 jours de négociation entre les principaux partis le Nouveau Front Populaire a réussi à ce mettre d'accord ce jeudi soir sur "un programme de gouvernement". "Le changement est en route", dit le chef des communistes et député du Nord Fabien Roussel alors que la patronne des Ecologistes, la conseillère municipale d'Hénin-Beaumont Marine Tondelier estime qu'une "immense attente d'union s'est exprimée. Avec des candidatures et un programme commun.

"Avec un programme de gouvernement et des candidatures uniques dans les circonscriptions de France, les forces politiques qui ont constitué le nouveau Front populaire donnent rendez-vous aux Françaises et aux Français les 30 juin et 7 juillet prochains", écrivent-ils. "Désormais, l'arrivée du Rassemblement national au pouvoir n'est plus une fatalité", affirme le communiqué.

"Nous avons réussi. Une page de l'Histoire de France s'écrit", s'est réjoui sur X le premier secrétaire du PS Olivier Faure alors que le leader insoumis Jean-Luc Mélenchon a salué "un événement politique considérable en France".

Le député LFI Paul Vannier, chargé des négociations avec les autres partis de gauche du nouveau "Font populaire" sur la répartition des circonscriptions dans le cadre des élections législatives anticipées, a indiqué  qu'un "accord" avait été trouvé sur ce sujet.

Selon lui, la quasi-totalité des 577 circonscriptions ont été réparties comme ceci : les Insoumis présenteront 230 candidats, les socialistes 170, les Ecologistes aux alentours de 90 et les communistes 50.

"Cet accord acte la progression des socialistes mais n'oublie pas la présidentielle", indique Paul Vannier. "Nous voulions nous baser sur une moyenne des législatives, des présidentielles et des européennes alors que les socialistes voulaient seulement pendre en compte le résultat des européennes", précise le député du Val-d'Oise.

.

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de YVESM
15/juin/2024 - 11h51

Et, enfin, la vérité sur les extra-terrestres ?

Portrait de Greg1928
14/juin/2024 - 23h10

Et dire que certains vont croire leurs belles promesses... Leurs propositions complètements utopistes qui ne pourront être tenues. Ils vont prendre où l'argent ? la France ne peut pas faire tourner la planche à billet  smiley Ils ne doivent pas le savoir.

Portrait de maudav
14/juin/2024 - 18h19
COLIN33 a écrit :

très alléchant ! mais le point fort est de faire barrage aux RN

Le castor le retour. Vous allez nous mettre le même commentaire sur chaque publication ? On a compris que vous étiez un neuneu prêt à voter pour des antisémites communautaristes menteurs et bordéliques.

Vous savez la vaseline ne se mange pas, je sais qu'elle est fournie par les partis de gauche mais ça ne se mange pas, c'est pour faire passer ce qu'il va vous arriver.

Portrait de COLIN33
14/juin/2024 - 18h09 - depuis l'application mobile

très alléchant ! mais le point fort est de faire barrage aux RN

Portrait de Philtlse
14/juin/2024 - 19h04

A vendre : Pays de l'ancien continent, au bord de la faillite, risque d'implosion le 7 juillet, suite élection LFI, faire offre rapidement avant saisie par le reste du monde aux enchère; prix à discuter, si proposition rapide, nul besoin de caution ou de garantie bancaire; cash apprécié et accepté.

Portrait de maudav
14/juin/2024 - 17h32
DK Dent a écrit :

Je constate que nos grands économistes qui s'expriment ici n'ont pas conscience du coût du programme du FN.

Je les invite à se renseigner.

Le programme économique du RN même s'il n'est pas parfait au moins il est financé, celui de ces guignols non !

Comment vont faire les petites entreprises pour payer un SMIC à 1600€ nets ?????

ça veut dire du chômage de masse car les entreprises n'auront plus les moyens d'embaucher sans parler des délocalisations à venir si c'était le cas.

Portrait de maudav
14/juin/2024 - 17h29
MICMAH458 a écrit :

Pardon, mais le coût du programme de macron n'est pas mal non plus, et ce n'est pas fini puisqu'il a encore 3 ans pour laisser les caisses ouvertes pour y puiser l'argent virtuel qu'il n'a pas, qu'il emprunte, qu'il faudra un jour rembourser, et qui a valu à nos Mozart  de la finance macron-lemaire une belle gifle de la part des experts en cotations (les vrais, ceux-là), qui viennent d'abaisser la note de la France pour cause de mauvaise gestion et de dépenses non contrôlées.  Et aucun journaliste pour questionner ces messieurs sur leur échec !!!!

Au contraire macron est très content de son bilan !!!

Juste un exemple, il a vendu Alsthom aux ricains dont l'usine de fabrication des turbines pour les centrales nucléaires puis il a racheté Alsthom aux ricains mais sans les brevets donc on va devoir payer des commissions incroyables aux ricains tous les ans.

Et les ricains ils ne plaisantent pas sur les brevets, prenez les matelas Tempur, brevet NASA, la part de commission est énorme donc les matelas coûtent un bras !

Portrait de maudav
14/juin/2024 - 17h26
tomy a écrit :

Allez on rase gratis.... avec l'argent du contribuable bien sûr 

Moi je veux une pute à Noël, il y aura ?  

 

Faut voir si manon Aubry ou rima hassan sont dispos ce jour-là.

Portrait de maudav
14/juin/2024 - 17h25

De toutes façons c'est irréalisable, ils n'auront jamais la majorité absolue à l'assemblée et donc ne pourront pas faire ce qu'ils promettent.

Ils vont, s'ils arrivent au pouvoir, se prendre une motion de censure que tous vont voter, de Renaissance au RN.

Portrait de tomy
14/juin/2024 - 17h21

Allez on rase gratis.... avec l'argent du contribuable bien sûr 

Moi je veux une pute à Noël, il y aura ?  

 

Portrait de piwit
14/juin/2024 - 17h04 - depuis l'application mobile

C’est quoi ce programme ? C’est un appel du pied au FMI pour qu’il nous mette sous tutelle ?

Portrait de MICMAH458
14/juin/2024 - 17h03
DK Dent a écrit :

Je constate que nos grands économistes qui s'expriment ici n'ont pas conscience du coût du programme du FN.

Je les invite à se renseigner.

Pardon, mais le coût du programme de macron n'est pas mal non plus, et ce n'est pas fini puisqu'il a encore 3 ans pour laisser les caisses ouvertes pour y puiser l'argent virtuel qu'il n'a pas, qu'il emprunte, qu'il faudra un jour rembourser, et qui a valu à nos Mozart  de la finance macron-lemaire une belle gifle de la part des experts en cotations (les vrais, ceux-là), qui viennent d'abaisser la note de la France pour cause de mauvaise gestion et de dépenses non contrôlées.  Et aucun journaliste pour questionner ces messieurs sur leur échec !!!!

Portrait de piwit
14/juin/2024 - 17h03 - depuis l'application mobile
DK Dent a écrit :

Je constate que nos grands économistes qui s'expriment ici n'ont pas conscience du coût du programme du FN.

Je les invite à se renseigner.

@DK Dent

Et vous ? Avez-vous conscience du coût du programme du FP ?

Portrait de dede35
14/juin/2024 - 16h29
DK Dent a écrit :

Je constate que nos grands économistes qui s'expriment ici n'ont pas conscience du coût du programme du FN.

Je les invite à se renseigner.

parce que les revolutionnaire anti France de gauche sont meilleurs REVEILLEZ VOUS 

Portrait de dede35
14/juin/2024 - 16h28

De la poudre aux yeux 

Portrait de DK Dent
14/juin/2024 - 16h16

Je constate que nos grands économistes qui s'expriment ici n'ont pas conscience du coût du programme du FN.

Je les invite à se renseigner.

Portrait de steph007
14/juin/2024 - 15h45

Leur programme en matière d'immigration c'est la mort de la France telle que nous la connaissons. Ils sont prêts à vendre le pays pour un siège. Le peuple doit réagir.

Portrait de Philtlse
14/juin/2024 - 15h39

Vu sur le bon co in :

vends machine à billets ( grosses ou petites coupures), pour inflation à 100% par an; pour l'instant peu servie, mais formation et suivi assuré

Portrait de Ma vision des choses
14/juin/2024 - 15h37

Une belle brochette d'antisémites, de menteurs, de profiteurs...

Portrait de Philtlse
14/juin/2024 - 15h36
kuwabara a écrit :

fallait dire smic a 2000 euro !! retraite a 55 ans !! chomage pendant 5 ans  !!ils jouent petit bras !!

vous avez raison, ils ont oublié le minimum de 1300 pour les étudiants, l'obligation de céder une chambre si on ne fait le plein de son appart, la semaine de deux jours payée 7, et je dois en oublier également.

Portrait de Greenday2013
14/juin/2024 - 15h14

Où sont Rachel Gars-Rideau et Alexis Corps-Bière ? Je ne les vois pas sur la photo.

Portrait de ResterVivant
14/juin/2024 - 14h45 - depuis l'application mobile
MICMAH458 a écrit :

Du côté de LFI, ce n'est pas de Dieu qu'ils espèrent le remboursement...

Un grand pro de la finance était interviewé ce matin sur le programme de LFI, Socialo et compagnie.. Cet économiste est catégorique : tous ce que promette ces clowns de gauche est irréalisable. Le pays n’a plus les moyens, ils nous mentent. Bande de faux culs qui ne visent que leurs sièges et leurs trains de vie. Avec eux nous irons droit dans le mur en…klaxonnant !

Portrait de MICMAH458
14/juin/2024 - 14h32
Ocarina a écrit :

Donnez, donnez, dodo-onnez,

Donnez, donnez moi,

Donnez, donnez, dodo-onnez,

Dieu vous le rendra...

ENRICO MACIAS

Du côté de LFI, ce n'est pas de Dieu qu'ils espèrent le remboursement...

Portrait de Jeje82000
14/juin/2024 - 14h02 - depuis l'application mobile

il vont surtout couler le pay ces abrutis

Portrait de kuwabara
14/juin/2024 - 13h53

fallait dire smic a 2000 euro !! retraite a 55 ans !! chomage pendant 5 ans  !!ils jouent petit bras !!

Portrait de chipie10
14/juin/2024 - 13h52

Que fait M. Jadot sur la photo? Je crois qu'il a été élu sénateur il n'y a pas longtemps. Cela ne lui suffit pas?

Portrait de maudav
14/juin/2024 - 13h50
COLIN33 a écrit :

Pourvu qu'ils soient unis le temps du scrutin, une fois le barrage au RN exécuté, il auront le temps de s'entretuer

Le retour des castors...

Portrait de Angelussauron
14/juin/2024 - 13h49

Ils pourront rien faire comme le RN d'ailleurs. Donc franchement ça ne vaut meme pas la peine d'en discuter.

Portrait de Amandecroquante
14/juin/2024 - 13h46

On entends toujours les journalistes critiquer le programme économique du RN…

Certes il est loin d’être parfait et y ressemblent presque mais combien de journalistes vont pointer du doigt le retour de l’argent magique, de la dette infinie et de l’assistanat 

Portrait de COLIN33
14/juin/2024 - 13h45 - depuis l'application mobile

Pourvu qu'ils soient unis le temps du scrutin, une fois le barrage au RN exécuté, il auront le temps de s'entretuer